Alber Elbaz

Derrière ses lunettes rondes, silencieux et attentif, Alber Elbaz observe les femmes. Il devine leurs désirs et exauce leurs souhaits. Il crée des vêtements élégants mais pragmatiques, "pour rendre les femmes heureuses", et pour que les hommes tombent amoureux d'elles. Rien d'étonnant qu'il soit aujourd'hui le chouchou de ses dames...
Alber Elbaz

Il est souvent appelé le Woody Allen de la couture, extravagant mais solitaire, pétillant mais pudique, personnalité complexe et attachante. Tous les yeux de la fashion sphère sont posés sur lui depuis qu'il a donné à Lanvin un second souffle plein de douceur et de glamour, réinventant une Parisienne moderne et sensuelle. Pourtant, c'est d'Israël qu'il nous vient.

Né à Casablanca en 1961, il passe son enfance dans la banlieue de Tel-Aviv, entouré de 4 frères et soeurs. Sa mère est une artiste espagnole, et son père, un coiffeur israélien, meurt alors qu'Alber est encore tout jeune. C'est peut-être pour cette raison que celui-ci rêve de faire carrière dans la médecine.

Mais cela ne l'empêche pas de s'évader, de longues heures durant, dans l'univers du vêtement : il dessine des tenues à des femmes imaginaires et les habille pour toutes les heures de leur journée. Cette passion naissante, en grandissant, le décide à intégrer le Shenkar College of Textile Technology and Fashion de Tel-Aviv, la meilleure école de stylisme en Israël.

Alber Elbaz

Puis, commencera l'exode : en 1985, il débarque à New York City, avec une centaine de dollars en poche, pour conquérir le monde de la mode. Il y trouve le meilleur maître qu'il soit, Geoffrey Beene, styliste favori de la sphère hype new-yorkaise, pour qui il travaille pendant 7 ans, et dont il dira plus tard : « Il a fait de moi le couturier que je suis aujourd'hui ». Pourtant, en 1997, il se déracine de nouveau quand Ralph Toledano lui offre le poste de directeur de la création chez Guy Laroche.

Direction Paris, donc, où commencent pour Alber quelques années un peu douloureuses : il se sent seul, désaxé, et met un certain temps à comprendre l'univers parisien. Il ne fréquente pas ses compatriotes, et, travailleur acharné, passe tout son temps dans les ateliers Laroche, au milieu des ouvrières, pour suivre au plus près la création de ses vêtements. Il s'est glissé avec aisance dans l'univers Laroche, revisitant les classiques de la maison dans une nouvelle approche pleine de vie, qui charmera aussi bien le public que la presse.

Son succès fulgurant attire l'attention des grandes maisons, et Elbaz est appelé par Pierre Bergé pour succéder à Yves Saint Laurent lui-même, à la direction artistique du prêt-à-porter féminin YSL Rive Gauche. Bergé avait dû sentir une certaine filiation entre les idées artistiques des deux créateurs, qui partageaient, sans s'être jamais rencontrés, une vision très pragmatique de la mode.

Alber Elbaz

En effet, si l'un dit, en 1974, « Mon ambition est de fournir aux femmes quelques vêtements de base sur lesquels elles puissent compter », l'autre pousse le raisonnement plus loin, en avouant : « Quand je fais une robe, je pense toujours que la personne qui va la porter doit pouvoir sortir du taxi et reprendre du dessert ». Une fois de plus, grâce à ses talents de caméléon, Alber fait des merveilles, et attire dans les boutiques YSL la jeunesse hype parisienne. Mais quand Gucci rachète l'enseigne en 2000, il quitte le navire.

Il faut dire que si son ego ne souffre pas de devoir se couler dans un univers mis en place par un autre, notre créateur a cependant besoin de travailler en toute liberté, dans une atmosphère conviviale et humaine. C'est ce qu'il trouvera en 2001, quand l'aventure Lanvin commence pour lui, à la direction artistique des collections accessoires et prêt-à-porter femme. Il se plonge alors rapidement dans les archives de la maison, et comprend qu'il vient d'entrer dans un univers proche du sien, porté par le mot « désir ».

Dès lors, il réinvente avec talent le style de Jeanne Lanvin, faisant siens les motifs art déco, les broderies et les sequins, pour faire rimer élégance et modernité, sobriété et glamour. En 3 ans à peine, il multiplie le chiffre d'affaires par 4, et reçoit les distinctions les plus convoitées : le Fashion Award for Artistry of Fashion du CFDA, le Design Star Award, et même la légion d'honneur.

Alber Elbaz

Au fil du temps, Elbaz a acquis un style reconnaissable entre tous. Ses pièces phares sont le tailleur à épaules rondes, mais aussi et surtout la robe, symbole de la féminité dans ce qu'elle a de plus simple et de plus actuelle. Les lignes sont douces, et les coupes, faussement classiques, sont actualisées par des ourlets sans finitions et de simples lanières de cuir lacées autour de la taille. Sa couleur est le noir, ses matières la laine, la soie ou le coton. Il affectionne les silhouettes à la taille marquée et au décolleté fermé, sans transparences, puisque son léger surpoids lui a appris ce qu'il faut montrer ou cacher.

Il crée donc des vêtements « cosmétiques », complices, qui s'adressent à toutes les morphologies pour les sublimer. Il prodigue aux femmes un vestiaire pour toutes circonstances, tenues de jour comme de soir, et développe petit à petit un véritable lifestyle. Avec ses multiples collections capsules sur des thèmes tels que le jean, les robes de mariées, ou encore les business women, la boutique du Faubourg Saint Honoré est en passe de devenir un « luxury supermarket », prodiguant à l'infini des vêtements d'émotion qui n'en finissent pas de nous combler...

Partager l'article
Par Mary, le 03 février 2007 dans Marques & Créateurs
Vous aimerez également
Alber Elbaz, bientôt chez Dior ?
Il y a 1 an - 40
EN SAVOIR PLUS
Alber Elbaz, le livre
Il y a 5 ans - 8
EN SAVOIR PLUS
Alber Elbaz, l'interview
Il y a 5 ans - 5
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
16 commentaires
Tous les commentaires
VICIl y a 9 ans
Apres ton passage sur mon site, voici donc ma petite viré chez toi... Merci pour le rêve. Je suis fan de la mode. Tu y travailles? je t'envie. Je repasserai donc souvent par ici pour me tenir informée et profiter à loisir des infos made in france qui nous manquent tant ici en afrique du sud. A plus Coco.
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 9 ans
Vic> J'espère que tu trouveras toujours des choses qui t'interresseront! Je suis styliste et surtout passionée par tout ce qui touche à la mode.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
La collection de cette hiver 07/08 est sublime , ce style particulier de ses jupes longues avec les chemisiers puis les broches ( dont tu avais parler dans un articles plus recent je crois ) ... j'aime les mannequins aussi sur le defilé de cet hiver , la peau vraiment blanche sous une chevelure noir .... oh et celle avec la robe rose ... trop trop trop ! lol
RÉPONDRE
Fofi59Il y a 8 ans
Savez vous sion peux trouver la rob de marié qu'il a cré? celle en noir et blanc avec le chapeau car elle est magnifique et surtout le prix je ne voudrais pas me faire assasiné LOL.
Reponse par mail svp Merci.
RÉPONDRE
Fashion girlIl y a 8 ans
Les robes de Natalie Portman à Cannes étaient canons!!!!!!!
RÉPONDRE
estroIl y a 7 ans
Ce styliste me fait vraiment halluciner ! Il n'a rien du physique de Karl Lagerfeld ni de celui de John Galliano et encore moins de celui d'Hedi Slimane, pourtant avec sa silhouette rondouillarde et ses petites lunettes, c'est le créateur actuel qui me fait le plus rêver.

Il a en effet une façon de voir la femme que je trouve absolument unique. Entre fantasme et réalité, il dessine une silhouette élégante absolument intemporelle que je rêve de pouvoir un jour adopter...
RÉPONDRE
PatriciaIl y a 7 ans
J'ai lu une fois dans un magazine que ce créateur adorait observer les femmes dans la rue en se cachant dans la vitrine de sa boutique. Je ne sais pas si c'est vrai mais l'idée me plait assez qu'un créateur prenne le temps de vraiment nous observer pour savoir ce qui nous ira le mieux. Et puis franchement, ca se voit dans ses collections qu'il aime les femmes : il n'y a chez lui aucune vulgarité, aucun signe de la femme objet, au contraire la femme est toujours sublimée.
RÉPONDRE
kanaIl y a 6 ans
Ouah ! Je viens de voir une série mode signée Alber Elbaz, je crois que c'est dans le vogue Japon, enfin je ne suis pas très sûre... mais elle était juste canon. On y voyait des filles s'éclater et faire la fête, tout à fait dans l'esprit de la maison Lanvin, et c'était vraiment très sympa. C'est marrant comme Alber Elbaz arrive à mettre de la fantaisie et du glamour n'importe où où il passe.

J'adore la vision très parisienne qu'il donne de la femme, et j'adore aussi le voir créer des univers comme dans cette série, en dehors de ses défilés.

Vive Alber Elbaz et vive Lanvin !
RÉPONDRE
denis binetIl y a 6 ans
Alber Elbaz le futur CHANEL.
RÉPONDRE
yousraIl y a 6 ans
Mouais, ca c'est ce qu'on dit denis, la vérité c'est qu'on en sait rien.... ca n'est toujours qu'une rumeur qui n'arrête pas d'être réfutée. Et les faits sont là : depuis le temps qu'on en parle, Karl Lagerfeld est toujours le big boss chez Chanel !

A mon avis on a pas fini de voir Alber Elbaz chez Lanvin.....
RÉPONDRE
zuccaIl y a 5 ans
souhaitons lui de remplacer avantageusement Galiano cheq Dior, il mérite sa place, j aime
ce qu il fait c est class - Elbaz chez DIOR et pkoi pas

c est du BEAU
RÉPONDRE
liliIl y a 5 ans
Chez Lanvin ce que je préfère ce sont les sacs, les robes et les bottines noir. Alber Elbaz à toujours des idées top, comme la pub qu'il a faite avec les mannequins qui danse sur Pitbull et lui qui apparait à la fin.
RÉPONDRE
kikiIl y a 4 ans
trop cool ^^
RÉPONDRE
kikiIl y a 4 ans
trop beau lanvin <3
RÉPONDRE
Saratii FashionIl y a 4 ans
Bonjour Monsieur Alber Elbaz j'aime bien votre travaux et la vérité je suis juste une jeune fille de 20 ans mais j'ai un rêve juste un seul rêve c'est d?être une modéliste...vous savez quelq chose ? j'ai designer plusieurs collection a l'age de 10 ans pendant une demi heur et même aujourd'hui je peux créer des millier de robes de soirées j'aimerais bien rencontrer avec des grands modélistes et des stylistes comme vous monsieur !
RÉPONDRE
PepsiIl y a 3 ans
J'adore ce génie de la mode, je suis en art appliqué et je veux faire carrière dans la mode. C'est un rêve d'enfant qui prend la bonne direction. Je voudrais être créatrice de mode. Et je voulez savoir si vous aviez des informations, pour mes études ou bien encore pour tout ce qui concerne le domaine de la mode. Merci d'avance
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode