Colette

A Paris la mode a toujours fait figure d'institution... mais depuis 1997, grâce à Colette, entre autres, les influences de la ville se sont diversifiées. La boutique Colette a bouleversé la vision conventionnelle des Français sur la mode, et a ouvert le microcosme de la mode à des idées atypiques plus ambitieuses. Ce qui a permis aux créatifs parisiens d'asseoir lentement mais sûrement leurs réputations dans le domaine du graphisme, de la musique et de l'art.
Colette Paris

«C'est un magasin-magazine, analyse le consultant de mode Jean-Jacques Picart, la vitrine renouvelée toutes les semaines fait office de couverture et chaque rayon est comme la rubrique d'un journal.»

Colette est née de l'association de deux femmes, d'une mère et d'une fille, Colette et Sarah Lerfel... Loin d'avoir une idée préconçue au départ, elles se sont laissées séduire par la configuration de l'espace, rue St Honoré, qui s'offrait à elles. Les différents niveaux, la position d'angle, les dimensions... leur ont donné envie de créer un lieu insolite, un endroit différent où pourraient se rencontrer voir se télescoper new fooding, mode, design et beauté. Colette était née !

Colette a dix ans ce mois ci, alors que certains ne lui donnaient pas 6 mois d'existence... Le duo Lerfel a su perdurer, ce qui n'est pas chose aisée dans un milieu où les concepts se démodent en moins de temps qu'il en faut pour le dire...

Leur mot d'ordre : mettre en avant la création au sens large. Ce qui les emmènent aux quatre coins du monde dans des pays tel que les Usa, l'Angleterre ou le Japon qui les inspirent continuellement, elles y dénichent les tendances de demain, les designers qui montent... elles y respirent l'air du temps.

Car c'est bien cela Colette : un condensé de l'air du temps, ce que la majeur partie des mortels n'a pas encore remarqué ou senti, est déjà en édition limité dans la boutique St Honoré. Infatigables, muées par une véritable boulimie de nouveauté, elles parviennent à maintenir Colette au top de la tendance, au summum de la branchitude. Leur espace est unique et compte bien le rester, les Lerfel jouent la carte de l'intégrité et refusent que Colette se démultiplie, les propositions les plus alléchantes n'y feront rien.

Colette Paris

« Colette doit rester unique »

Petite description d'un lieu devenu mythique :

700 m2, trois niveaux : rez-de-chaussée réservé aux cosmétiques les plus pointus, présentés par des jeunes gens triés sur le volet, la beautiful attitude est sûrement le trait du concept « Colette » le plus flagrant...

On y trouve aussi un large éventail de livres concernant le design, le graphisme, la mode nipponne, une sélection de gadgets venus de toutes les parties du globe, mais introuvables à part ici, allant du carambar à la barbe à papa jusqu'au dernier appareil photo high-tech de Kodak.

Les accros de dernières nouveautés en terme d'accessoires seront aux anges : on y présente les dernières baskets trendy, des rééditions d'Adidas vintage ou encore des Nike Dunk aux couleurs flashy ou des escarpins exclusivement dessinés pour la maison...

Tout peut être tendance de nos jours, d'un chihuahua à un sac à main, en passant par une marque de literie, un baril de lessive, un écrivain ou un chef de cuisine et Colette l'a bien compris.

Colette Paris

Au premier, c'est l'empire des femmes avec tout ce que la mode internationale compte d'avant-garde, panoplie de pièces uniques et rares des grandes maisons de la mode ainsi que de nouveaux créateurs : Alexander Mc Queen, Chloé, Céline, Comme des Garçons, Diane von Furstenberg, Emilio Pucci, Jil Sander, Lucien Pellat-Finet, Marni, Matthew Williamson, Raf Simons, Véronique Branquinho, Jeremy Scott, Niels Klavers, Blaak... C'est également un lieu d'exposition, où s'est déroulée début janvier l'exposition My 2007 qui rassemblait une soixantaine d'oeuvres offrant un large panorama de l'art contemporain sous toutes ses formes : graphisme, illustration, graff...

Au sous sol, c'est le fameux bar à eaux. Qui eut cru que boire de l'eau serait un jour le must du luxe ? Dans cet espace insolite et terriblement branché, on peut déguster une cuisine minimaliste mais de qualité : le pain vient de Poujauran, les glaces de Toraya ou Ladurée. L'avantage : pouvoir rentrer dans les 34 du premier étage. Le repas s'accompagne donc d'eaux aux multiples saveurs (65 eaux minérales qui sont proposées pour étancher votre soif).

Les plus connues - Volvic, Vittel - y cotoient des nectars bien plus raffinés ; la Rosée de la Reine, la Spa Reine de Belgique, l'Alpenrose des Alpes suisses, la Acqua della Madonna de la sainte Italie, la Theadora Quelle de Hongrie et bien sûr, autant d'eaux gazeuses rares en provenance du Portugal, de Slovénie, des montagnes galloises ou celles d'Espagne...

Les grandes marques, les créateurs et designers n'hésitent pas à se servir du magasin comme d'un média branché pour lancer leurs produits en exclusivité et créer le buzz.

Colette Paris

Petite revue de presse :

  • « Pour le lancement d'Epsilon, la minicitadine de Lancia, le constructeur automobile italien a décidé d'éditer une élégante revue, le Girly Car magazine. « L'objectif est de créer dans les milieux parisiens de la mode une rumeur autour de cette nouvelle voiture », explique Christophe Useo, responsable de la marque Lancia en France, au cours d'une soirée organisée au mois de mars dernier chez Colette.
  • Du Proenza Schouler, à Paris, chez Colette, on se prépare au raz-de-marée de fashion victims en quête de bonnes affaires. Fidèle au principes de la boutique, la collection sera disponible en série limitée du 19 février au 3 mars seulement.
  • Kodak EasyShare V570 en vente chez Colette : Le tout nouvel appareil KODAK EASYSHARE V570 a séduit la très tendance et parisienne boutique Colette.
  • Madonna by Julien D'Ys, photos, dessins, notes : par ces documents de travail, ce carnet nous fait un peu pénétrer dans les coulisses du show. Tiré à 3000 exemplaires (une réimpression n'est pas exclue), ce livret très esthétique est un véritable collector que tous les admirateurs de la reine de la pop ne manqueront pas d'essayer de se procurer. En vente exclusive chez Colette.
  • L'actrice américaine Scarlett Johansson a dessiné une collection de vêtements et baskets pour l'équipementier Reebok. En France, elle sera d'abord mise en vente en exclusivité chez Colette, à Paris, le mois prochain.

Pour les 10 ans de la boutique, Lacoste produit une série, en édition limitée, de polos et de baskets mettant en scène Caperino & Peperone, résidents du magasin depuis 2001 et créés par Kuntzel+Deygas. Ces drôles de petits cabots côtoient le croco et c'est drôlement réussi !

Et en boutique on peut compulser 10 revues sur le thème 10, acheter un bearbrick collector, craquer pour 10 colliers en un... bref se faire un petit cadeau, car c'est pas tous les jours que notre carte de crédit peut se permettre de rentrer dans le très select terminal de la caisse de la boutique Colette...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 01 mars 2007 dans Marques & Créateurs
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
17 commentaires
Tous les commentaires
liviaIl y a 8 ans
je ne suis jamais sortie de chez colette sans acheter un poster, des feutres, des chewing-gum, un dvd, un i-pod,une sucette, un magazine... cette boutique a sur moi un pouvoir tres mysterieux!
RÉPONDRE
lauraIl y a 7 ans
Il n'y a pas une des mes sorties à Paris où je ne vais pas faire un tour chez Colette. J'adore ce magasin, on y trouve toujours des babioles hallucinantes, et même si je n'ai pas les finances pour m'offrir les vêtements créateurs exposés au 2e étage, c'est déjà génial de pouvoir les voir de près...
RÉPONDRE
PietriIl y a 7 ans
Depuis qu'ils ont un e-shop, je savoure de pouvoir acheter des choses qui avant n'étaient accessibles que lors de mes trop rares voyages à Paris. J'habite dans le centre, et je vous raconte pas la joie que j'ai en recevant par la poste les dernières chaussures Martin Margiela !

J'ai l'impression comme ca de réussir à me tenir au courant de la mode. C'est vrai que je n'ai pas souvent l'occasion de porter mes achats haut de gamme, mais lorsqu'à un diner j'arrive avec une robe Roland Mouret, je peux vous dire que j'ai mon heure de gloire :p
RÉPONDRE
LydieIl y a 7 ans
Ce qui est sympa avec le magasin Colette, c'est que c'est l'un des seuls magasins de fringue super chic où l'on peut rentrer comme dans un H&M. Pas besoin d'être super bien sapé ou d'avoir un compte en banque très rempli pour pouvoir aller admirer de près les vêtements de Comme des Garcons ou les escarpins abracadabrants de chez Dior. Et même si les vendeurs et vendeuses vous regardent parfois un peu de haut, on s'en moque, ce ne sont finalement pas eux qui ont le pouvoir de nous permettre ou non d'approcher de plus près le monde de la mode.
RÉPONDRE
IsaacIl y a 6 ans
Colette c'est sympa, mais franchement les vendeurs ne se sentent plus parfois j'ai l'impression ! Ils nous parlent tellement sèchement, on a l'impression qu'ils sont arrivés, qu'ils ont décrochés le meilleur job du monde et qu'ils sont teeeeellement supérieurs à nous ! C'est vrai quoi, pour être vendeur chez Colette, il faut au moins un CAP non ?
RÉPONDRE
MarieIl y a 6 ans
Je voulais savoir s'il y avait un magasin un peu comme collette a Paris,moins cher et toujours aussi Hype,sympa ... ?
RÉPONDRE
clotildeIl y a 6 ans
C'est bien à Paris 1er Colette, non ? C'est incroyable, je connais quasiment le quartier comme ma poche, et il me semble que je ne suis jamais passée devant la boutique Colette. J'aimerais bien tester leur bar à eaux pour voir si c'est aussi futile que ca en a l'air :)

Pour celles comme moi qui sont un peu tête en l'air ou qui ont du mal avec internet, voici l'adresse de Colette à Paris :
Colette - 213 Rue Saint-Honoré - Paris 1er
RÉPONDRE
ecocentricIl y a 6 ans
@ Marie : Colette est unique en son genre mais il y a de nombreuses boutiques super hype mais qui sont souvent plus spécialisées, cela dépend donc de ce que tu cherches...
RÉPONDRE
PriscaIl y a 6 ans
D'accord avec vous, j y suis allée dans l'espoir de trouver un sac sympa mais rien ne m'a plus. Personne ne vous dit bonjour et on vous regarde de haut en bas pour savoir si oui ou non on a de quoi acheter quelque chose... bref, ce n'est pas un magasin "sympa" du tout, c'est plutôt une marque qui a pris la grosse tête... Désagréable.
RÉPONDRE
rachouIl y a 5 ans
bonjours je cherche le site internet de Colette , si qu'elqu'un la...

Mercii !
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 5 ans
Rachou :

C'est ici :
www.colette.fr
RÉPONDRE
saraIl y a 5 ans
J'étais en voyage de classe à paris avec ma classe et tout le monde voulait voir le Louvre, Le Printemps, ou encore Les champs Elyssées, moi le seul truc que je voulais voir c'était le magasin Colette.
A chaque fois que tu en parles sur le site, ca me fait trop envie donc je voulais vraiment voir à quoi ressemblait cette caverne d'ali baba pour modeuses !
Je n'ai pas été déçue, Colette c'est bien le magasin le plus branché que j'ai jamais vu. Les vêtements à l'étage sont dingues, les baskets en bas sont tops et les gadgets sont vraiment cools.
J'ai craqué sur une bouteille collector Karl Lagerfeld pour coca cola light ;) Le seul truc dans mes moyens ;)
RÉPONDRE
babarIl y a 5 ans
«aux créatifs parisiens d?asseoir lentement mais sûrement leurs réputations dans le domaine du graphisme, de la musique et de l?art.»

Première nouvelle !
RÉPONDRE
prunelleIl y a 5 ans
Bonjour
J'admire cette boutique, ainsi que le personnel à bord et surtout le personnel cosmétique...
et la jeune demoiselle bien sympathique, au plaisir dans cette boutique.
RÉPONDRE
terloIl y a 4 ans
colette : dix ans d'esbrouffe.
pour faire acheter des taille-crayon suuuuuper branchés aux gogo trendy
RÉPONDRE
AlexIl y a 3 ans
Toujours aussi déçue de l'attitude méprisante des vendeuses de Colette.
RÉPONDRE
SahaIl y a 3 ans
Je connais pas le magasin, mais la eboutique me plais beaucoup :)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode