Roberto Cavalli

« J'aime passionnément être styliste de mode, parce que la mode est une part de notre vie. » En ces quelques mots, Roberto Cavalli nous dévoile l'essentiel de sa personnalité et de son rapport à la mode : la passion pour seul guide, et une mode inspirée par la vie...
Roberto Cavalli et Paris Hilton

C'est au sein de l'Italie de Mussolini que naquit le créateur, en novembre 1940. La guerre est omniprésente, et son père, mineur, est assassiné par les nazis alors que Roberto n'a que 3 ans. La veuve Cavalli doit donc élever ses enfants seule, et le jeune garçon portera longtemps les stigmates de ce deuil précoce : il ne parlera pas jusqu'à ses 15 ans.

Cependant, il évolue dans un univers riche et stimulant, composé de bohémiens artistes, tels que son grand-père qui n'est autre que Giuseppe Rossi, célèbre peintre du mouvement toscan Macchiaioli. C'est donc tout naturellement qu'il choisit d'étudier à l'Académie d'Art de Florence, et très vite, il s'intéresse à la relation possible entre Art et Mode.

Au début des années 60, il fonde sa société éponyme à Florence, qui se spécialise dans les imprimés sur tee-shirts et tricots. C'est ainsi que Roberto commence à gagner sa vie. Comme les grandes entreprises italiennes de bonneterie s'intéressent à son travail, il décide de déposer un brevet pour une technique d'impression sur cuir révolutionnaire, qui sera plus tard beaucoup utilisée par l'industrie textile.

Défilé Roberto Cavalli

C'est en 1970 que la vie et la carrière de Cavalli prennent un tournant décisif. Cette année-là, il présente sa première collection à Paris, et toute la jet-set adopte immédiatement cette mode novatrice, tapageuse et festive. Ses créations en patchwork de diverses matières attirent l'attention de Pierre Cardin et Hermès, et ses jeans imprimés ou incrustés de cuir et de brocard font la notoriété du styliste. Celui-ci reçoit le soutien sans réserve de Sophia Loren et de Brigitte Bardot, qui le plébiscite en portant ses créations sur le port tropézien.

C'est d'ailleurs à Saint-Tropez, en 1972, que Cavalli ouvre sa première boutique. Celle-ci devient le lieu de rassemblement de tous les VIP branchés, et notre créateur habille les stars des milieux musicaux rock et hip-hop. Il est le premier à oser associer le cuir et le jean, symboles de deux classes sociales radicalement opposées, et ce mélange des genres devient le must-have de toute une génération.

Son talent s'impose comme une évidence, d'abord en Italie, puis dans le monde entier. Grâce à sa nouvelle renommée, il est sollicité pour participer à de nombreux événements, et c'est lui qui décerne le prix de Miss Univers, en 1972. C'est ainsi qu'il tombera sous le charme de sa future femme, Eva Düringer, alias Miss Autriche. Celle-ci deviendra son bras droit dans ses ateliers de création.

Roberto Cavalli

L'amour ayant frappé à sa porte, il décide de se consacrer à sa famille pendant quelques années, et entre 1977 et 1994, sa présence dans la fashion sphère s'atténue considérablement, d'autant plus qu'un concurrent de taille sollicite la même clientèle que lui, aimant l'extravagance luxueuse et les excès glamour : Versace.

Mais Cavalli n'a pas dit son dernier mot, et il revient sur le devant de la scène en 1994, en présentant à Milan une nouvelle collection plus révolutionnaire que jamais, où les premiers jeans stretch font leur apparition, imprimés et vieillis. On y découvre aussi des vestes en cuir serties de cristal, adoptées immédiatement par Madonna et Kate Moss.

Cette même année, Cavalli ouvre son premier store monomarque à Saint Barthélémy. Suivront ensuite les magasins de Saint-Tropez, Venise, Paris et New York, qui accueilleront en leur sein de nouvelles lignes telles que « Freedom », destinée à un usage quotidien, ou encore le prêt-à-porter masculin, les accessoires et la lingerie. Cavalli s'adressera aussi aux enfants avec « Roberto Cavalli Angels », et à une clientèle plus jeune et modeste avec « Just Cavalli ». Il accorde également de nombreuses licences, et en 2002, il signe son premier parfum : « Roberto Cavalli for Woman ».

Kate Moss pour Roberto Cavalli

Rien ne l'arrête plus désormais, et fort de son empire, il peut se permettre de réaliser de vieux rêves. En 1999, il ouvre un restaurant : « Just Cavalli », qui sera le premier d'une longue série. C'est ainsi qu'en 2002, élu créateur de l'année par le Fashion Group International, il profite de cet élan de notoriété pour racheter et restaurer le célèbre Caffé Giacosa de Florence. Il ouvrira également un Just Cavalli Café et un Just Cavalli Club à Milan, univers extravagants de luxe et de fantaisie.

Cette grande liberté d'action lui permet également de faire fi du « qu'en-dira-t-on », en proposant un contrat à Kate Moss après son épisode junkie, ou en choisissant la princesse Béatrice, beauté atypique, comme égérie de Just Cavalli. Malheureusement, elle donna aussi lieu à des extravagances malencontreuses, telles que le lancement en 2009 d'une ligne vestimentaire pour chiens...

Roberto Cavalli reste malgré tout le chouchou de nos VIP, grâce à son style « ghetto de luxe », qui au fil des années, s'affine et se laisse imprégner par d'autres influences. Ses créations ont gagné en fraîcheur et en subtilité, tout en conservant le chic extravagant qui a fait leur renommée.

Partager l'article
Par Mary, le 28 mars 2007 dans Marques & Créateurs
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
14 commentaires
Tous les commentaires
LoiseIl y a 9 ans
Incroyable, le style est unique et la précision est sans égal. J'adore et je ne suis pas la seule.
RÉPONDRE
AbouIl y a 8 ans
je suis couturier en côte d'ivoire.quelle politique de marketing adopter pour attirer la clienteèle,surtout étrangère?
RÉPONDRE
marie-charlotteIl y a 8 ans
bonjour,

je veux devenir designer de mode et roberto cavalli m'inspire tellement

pour moi c'est l'un des meilleurs au monde
RÉPONDRE
virginieIl y a 8 ans
je fais des études de stylisme et roberto cavalli et mon styliste favori cela fait déja 4ans . je suis une grande fan, et j'éspére un jour pouvoir rentrer dans une maison de style du niveau de R.C
RÉPONDRE
myriamIl y a 8 ans
i love cavalli!!
RÉPONDRE
SophieIl y a 7 ans
Pour moi Roberto Cavalli c'est avant tout un créateur qui sait me faire réver, au travers de défilés toujours plus séduisants de saisons en saison.

Je trouve d'ailleurs que Cavalli suit le même chemin que ses confrères italiens de chez Dolce & Gabbana : du bling bling glamour il y a quelques années, ils sont passés aujourd'hui au romantique chic... génial !
RÉPONDRE
bamboIl y a 7 ans
Ce créateur adore les imprimés animaliers, et autant je n'aimais ca il y a quelques années, autant avec le retour de la tendance léopard, j'aimerais pouvoir acheter des milliers de ces petits tops qui ont fait son succès !
RÉPONDRE
MarinouIl y a 7 ans
J'aime bien ce créateur, malheureusement je me dis qu'il ne va pas tarder à nous quitter, vu l'état complètement cramoisi de sa peau ! Ca me fait halluciner que des gars comme lui ou Armani (ou Valentino) se pavanent le visage brulé par les UV, alors que maintenant on sait que c'est hyper mauvais pour la santé ! Chacune de leurs apparitions devrait être sous titré d'un message "A consommer avec modération" !
RÉPONDRE
LidyeIl y a 7 ans
Roberto Cavalli, c'est typiquement le genre de créateurs que je n'aime pas ! Sa mode est stéréotypée, n'apporte rien à l'évolution des tendances et est destinée toujours au même type de filles. Et dire qu'il a fait une ligne de prêt à porter pour chien... Cela résume tout à fait le genre de filles a qui s'adresse Mr Cavalli.

Paris Hilton doit adorer, non ?
RÉPONDRE
YanosaIl y a 7 ans
Avant je trouvais Roberto Cavalli sans saveur, mais depuis quelques temps j'aime bien l'orientation qu'ont pris ses collections, que ce soit chez Just Cavalli ou chez Cavalli tout court, c'est moins disco, moins bimbo, plus frais et la marque en avait vraiment besoin !

J'ai beaucoup aimé la collection de cet été, très fluide et très romantique.
RÉPONDRE
purpleIl y a 6 ans
Vous pensez quoi vous des lunettes de soleil Roberto Cavalli ? Quasi toutes mes copines en ont, et me disent d'en acheter une paire pour cet été. Seulement comme beaucoup de commentatrices ici je ne suis pas fan du côté généralement bling bling de la marque. Vous savez, les fameuses lunettes mouche à la nicole richie...
RÉPONDRE
JenniferIl y a 6 ans
Roberto Cavalli Vodka?? Maybe he should switch completely to the bar/restaurant business -- his clothes are not standing the test of time...
RÉPONDRE
safiaIl y a 5 ans
moi jadore ce qu il fait et jaimerai qu il me done des conseil.je prend des courts de styliste.je reve d etre comme lui.
RÉPONDRE
gaetaneIl y a 4 ans
J'ai eu une fois l'occasion de voir une robe Roberto Cavalli portée en ville. C'était à Paris un soir et la fille portait une longue robe léopard en mousseline. Lors du défilé j'avais trouvé ca too much, mais là s'était juste magnifique ! Comme quoi il faut vraiment voir les vêtements portés dans la rue pour savoir si oui ou non ils sont réussis.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode