Nicolas Ghesquière

Nicolas Ghesquière, jeune talent visionnaire, tient en haleine la planète mode qui se pâme devant chacune de ses créations. Il habille les VIP les plus exigeantes, et tient sa place parmi les cent personnes les plus influentes au monde selon le Times. Et pourtant, le jeune prodige dut faire ses preuves à la sueur de son front…
Nicolas Ghesquière

Quand Cristobal Balenciaga rend l'âme en 1972, le jeune Nicolas n'a qu'un an ; il est né en mai 1971 sur la frontière franco-belge. Il passe une enfance tranquille en Poitou-Charentes, dans une famille qui n'a pas la fibre artistique : monsieur Ghesquière est responsable d'un golf, et le frère de Nicolas sera enseignant. Pourtant, le jeune homme se sent rapidement attiré par l'univers de la mode. Il découpe et collectionne des photos dans les revues, et griffonne ses premières esquisses...

Alors qu'il est encore lycéen, il démarche les maisons de stylisme, et décroche des stages d'été chez Agnès B et Corinne Cobson. C'est sur le terrain qu'il apprendra toutes les ficelles du métier, et une fois obtenu son baccalauréat, il n'apprendra pas le stylisme sur des bancs d'école : autodidacte, talentueux et chanceux, il décroche tout de suite une place d'assistant-styliste chez Jean Paul Gaultier, qu'il occupera pendant 2 ans.

La suite de son ascension se fait à une vitesse vertigineuse : en plus de collaborations avec Mugler et Kelian, et un poste de styliste chez Trussardi, Ghesquière travaille également en freelance pour les collections sous licence de Balenciaga dès 1995. Il y travaille pour le marché asiatique, et c'est un petit vestiaire qu'il dessine pour le Japon qui le fait remarquer. Son talent devient évident aux yeux de tous, et c'est pourquoi, lorsque Josephus Thimister se retire de Balenciaga en 1997, Nicolas est nommé à la direction artistique de la collection de prêt-à-porter féminin « le Dix ».

Défilé Balenciaga

Il n'est pourtant encore qu'un inconnu, et il doit faire la preuve de ses compétences. Le défi est de taille, d'autant plus que l'enseigne connaît une phase critique, n'arrivant pas à renouveler son vestiaire. C'est un véritable miracle que Ghesquière accomplit : dès ses premières collections, il redonne littéralement vie à l'œuvre de Cristobal Balenciaga, et s'inspire des codes du maître pour les revisiter avec une modernité inédite.

Rapidement, le monde de la mode découvre un génie, et les critiques tombent sous le charme. Le créateur est salué comme le fils spirituel de Balenciaga, dont il possède la même approche du vêtement. Comme lui, il pense ses créations comme un architecte élabore une construction, et il pousse à son paroxysme le pouvoir de la coupe. Il manie ses tissus jusqu'à en faire des pièces presque futuristes, et associe les volumes pour en faire des sculptures molles.

C'est ainsi que peu à peu, tout en conservant à merveille l'esprit Balenciaga, Nicolas Ghesquière façonne son propre style. Il combine habilement le cérébral et la luxuriance, le dépouillement et la démesure, faisant cohabiter une ornementation surchargée et des silhouettes épurées. Il intègre le passé de l'enseigne pour aller vers un style unique et nouveau.

Campagne Balenciaga

Dès lors, Balenciaga devient une maison moderne et avant-gardiste, génératrice de nouvelles tendances : les robes en dentelles, l'écossais, les treillis, le sport-couture, le hippie chic, les coupes XXL ou encore les chaussures de gladiateur provoquent de véritables raz de marée au sein de la critique.

C'est donc tout naturellement que la fashion sphère lui rend hommage en 2000 en le consacrant « Avant Garde Designer of the Year », prix décerné par Vogue et la chaîne VH1. Cette même année, la griffe est rachetée par PPR (Pinault Printemps Redoute), qui l'insère dans le groupe Gucci parmi ses marques jeunes et séduisantes à fort potentiel de croissance.

Encouragé par le succès de ses lignes féminines et par l'obtention du CFDA du meilleur designer de l'année en 2001, Ghesquière lance alors des lignes de sac et de chaussures, suivies par une collection pour hommes. Balenciaga devient ultra branchée, et travaille son image avec le célébrissime photographe David Sims.

Nicolas Ghesquière et Charlotte Gainsbourg

Mais la meilleure publicité se fait tout naturellement, quand on voit Nicole Kidman pour son mariage ou Charlotte Gainsbourg à l'occasion de la sortie de son album, vêtues de la tête aux pieds par Ghesquière...

Adulé par la presse, reconnu par ses pairs, point de mire d'une admiration sans limites, Nicolas Ghesquière a réussi son pari. Son nom est devenu indissociable de Balenciaga, et chacune de ses collections est attendue avec impatience. Des boutiques ont fleuri à travers le monde entier, dont les dernières sont celles de Londres, Los Angeles et Cannes en 2008, et le chiffre d'affaires de la maison frôle des sommes jamais atteintes auparavant.

À 38 ans à peine, il ne parle pas encore de lancer sa propre griffe. Patience ...

Partager l'article
Par Mary, le 03 mai 2007 dans Marques & Créateurs
Vous aimerez également
Nicolas Ghesquière chez Louis Vuitton
Il y a 3 ans - 27
EN SAVOIR PLUS
Kering vs Nicolas Ghesquière
Il y a 3 ans - 18
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
17 commentaires
Tous les commentaires
Mlle EIl y a 9 ans
C'est lui ces petites choses si ravissantes? Merci Nicolas...
RÉPONDRE
(L)Il y a 9 ans
Génialissime :)
RÉPONDRE
Huguette DENISEIl y a 9 ans
je suis surprise de ne plus trouver le parfum le DIX DE balenciaga, parfum que je porte depuis 45 ans . Dites moi comment faire ?
RÉPONDRE
chantal gonzalez de marseilleIl y a 9 ans
je suis à la recherche de mon parfum attitré depuis tant d'années "Rumba ", pourriez vous m'indiquer ou je pourrais encore me le procurer, c'est très cavalier de ne pas tenir compte de la fidélité des clientes et de ne meme pas avoir la délicatesse de prévenir les parfumeries qu'il va etre arreter, d'avance merci pour vos informations, je vis à marseille mais peut monter sur paris pour le trouver
RÉPONDRE
missIl y a 8 ans
trés jolie vos création !!
RÉPONDRE
alainIl y a 8 ans
ils semle que les parfums ne sont plus référencés chez sephora
RÉPONDRE
chrisIl y a 8 ans
bonjour, je suis une fan du parfum Rumba de Balenciaga, mais depuis quelque temps pour trouver un flacon, c'est très très dur
Pourriez vous me dire où je peux encore en trouver ? J'habite à Libourne dans la Gironde

Merci car je ne peux pas m'en passer de ce parfum que j'utilise depuis 30 ans

Merci beaucoup de votre réponse
RÉPONDRE
natIl y a 8 ans
THE best
RÉPONDRE
cocoforeverIl y a 8 ans
QUEL BEAU TRAVAIL NICOLAS!!
EN PLUS VOUS eTES TRES BEAU ...
RÉPONDRE
Joli félinIl y a 8 ans
A ceux et celles qui souhaitent des renseignements sur leurs parfums fétiches, vous n'êtes pas sur le blog de Sephora.com!! Merci ;)

La seule façon de trouver des parfums qui ne sont plus distribués restent les sites de ventes d'occasion tel qu'Ebay etc! Ou les brocantes! Avec un peu de chance vous finirez par trouver!
RÉPONDRE
BreathIl y a 7 ans
Quel brillant parcours Nicolas, qu'elle fut ma surprise de découvrir récemment un grand nom de la mode qui est le tient!
Je me rappel que ça t'a pris très tôt, à l'époque tu devais avoir 9 ans, enfin nous étions en classe de CM1 et tu arborais déjà fièrement la fourrure que ta maman avait cousu à la capuche de ton anorak pour ton anniversaire...
Chapeau bas! et sincères félicitations
RÉPONDRE
lapiequichanteIl y a 7 ans
hi hi, on rêve toutes qu'il se souvienne de nous, n'est-ce pas !!!
Que d'anecdotes, que de railleries entendues, "l'est pas comme les autres".... j'avais prévenu ma mère, "tu verras, il est super sympa !!!", et voilà, il reste de très très bons souvenirs.
RÉPONDRE
LilooIl y a 7 ans
Cet homme n'arrête pas de me surprendre : alors que je commencais à en avoir ras le bol de sa techno couture, il nous a livré pour l'automne/hiver 2009 2010 une collection subliment parisienne n'ayant plus rien de futuriste, qui ne pouvait que me séduire. Depuis, je lorgne sur les jupes en satin drapé que j'aimerais associer à une paire de collants plumetis (comme sur le podium). Comme quoi, il ne faut jamais tirer des conclusions trop hatives, les créateurs peuvent en effet se renouveller lorsque l'on s'y attends le moins.

J'espère que ce sera le cas de Karl chez Chanel...
RÉPONDRE
cathytatooIl y a 7 ans
bravo nicolas je savais que tu avais du talent je me souviens au collège tu me montrais tes croquis je ne suis pas du tout étoné mais chapeau bas
RÉPONDRE
JudithIl y a 6 ans
Oh lalala je viens de voir les images de la collection automne/hiver 2010-2011 de Balenciaga par Nicolas Ghesquière et je ne m'en remet pas. C'est fort, très fort, les couleurs sont électriques mais l'ensemble arrive à être sensuel. J'envie vachement Charlotte Gainsbourg, j'aimerais bien moi aussi être amie avec Nicolas Ghesquière et à l'occasion porter ses divines fringues...
RÉPONDRE
laioIl y a 6 ans
I LOVE every risk he takes -- now he's taking on the Creeper... this is rock-n-roll...
RÉPONDRE
victorineIl y a 5 ans
Je suis très intéressée par le travail de ce créateur. Nicolas Ghesquière conçoit vraiment des collections surprenantes. A première vue je n'aime que rarement ce que je vois de Balenciaga sur les podiums mais quand je penche un peu plus sur les vêtements, ils sont souvent plein de surprises.
Je pense notamment à ce blouson en caoutchouc tricoté du défilé automne/hiver 2001/2012 de Balenciaga : une pure merveille
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode