Défilé Anne Valerie Hash - Haute Couture, Hiver 2008

C'est Anne Valerie Hash qui, le 2 juillet, a ouvert la semaine de la Haute Couture. Depuis l'an 2000, où elle défilait dans le calendrier off de la semaine de la haute couture, la jeune styliste a fait du chemin. Désormais, de Londres à Tokyo, tous connaissent et apprécient son talent et sa maîtrise de la déconstruction. A la fois androgynes et romantiques, les silhouettes qui arpentent les podiums de Mme Hash n'en finissent pas de séduire la sphère mode.
Défilé Anne Valerie Hash

Pour la première fois, Anne Valérie Hash s'est attelée à l'exercice de la Haute Couture. Auparavant elle s'était axée sur le prêt-à-porter. Cette année, elle a présenté 14 modèles, le tout fait main, au sein de son atelier. Elle y a briefé son équipe de modélistes et leur a transmis ce qu'elle avait appris durant ses passages dans les ateliers de Nina Ricci, Lacroix et Dior.

Elle a mis un point d'honneur à suivre les traditions de la Haute Couture, et tout a été fait dans les règles de l'art. Les broderies viennent de chez Lesage et les petites mains sont celles qui ont travaillé sur les créations des plus grands couturiers actuels. Anne Valerie Hash ne veut pas donner dans le spectacle, elle désire que ses vêtements soient portables et qu'une jeune fille puisse se dire en voyant l'une des toilettes du défilé, qu'elle se verrait très bien à l'intérieur.

Dès les premiers passages, on retrouve la signature de la styliste : des looks ciselés à cru finement élaborés. Mais cette fois-ci l'admiration d'Anne Valerie Hash pour l'ère victorienne prend le pas. Manches ballons surdimensionnées, col haut et serré qui rappelle les fraises à ruchers, jupes structurées... Les citations sont nombreuses, cependant la créatrice leur insuffle une certaine fraîcheur. Cette mini collection se sert des standards de la Haute Couture - satin duchesse et compagnie - pour les emmener vers le futur, grâce à une interprétation jeune qui sait mixer savoir-faire et modernité.

Défilé Anne Valerie Hash

Cependant il manque quelque chose, cette savante déstructuration à laquelle la créatrice nous avait habitué et dont l'absence se fait cruellement sentir... On aurait aimé en voir moins, rester avec cette image lumineuse d'Irina Lazareanu ouvrant le bal tout de blanc vêtu, ou en voir plus dans cette lignée... Pourtant, à la fin du show, les observateurs l'ont comparé à Christopher Kane et au duo Rodarte... Autrement dit, ils placent le travail d'Anne Valerie Hash dans la vague montante des jeunes créateurs inspirés. On retrouvera Anne Valérie Hash en octobre où elle participera à la semaine des défilés de prêt-à-porter parisien...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 21 juin 2007 dans Défilés
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
2 commentaires
Tous les commentaires
bkack-lady-in-goldIl y a 9 ans
Je trouve les créations de ANNE VALERIE HASH, trés original, c'est a la fashion et urbain, cool et tendance. Avec des couleures pastelles, deux- trois frousfrous et le tour est joué !!!
RÉPONDRE
roxaneIl y a 5 ans
J'aime pas du tout, je trouve ca plutôt laid et presque importable. Entre les décolletés jusqu'au nombril et les épaulettes de 3km de large, j'ai du mal à voir l'intérêt. Et je parle pas des couleurs en total look et des coiffures ridicules !

C'est original ca oui, mais où est l'élégance ?
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode