American Retro

American Retro, la petite marque (devenue grande) des enfants du créateur de Naf Naf fait des petits : après « Zoe Tee's » c'est autour de « My Lovely Jeans » de voir le jour. Ainsi, les frères Pariente reviennent à leur premier amour : le denim…
American Retro

L'histoire d'American Retro, c'est un peu le conte de fées made in Sentier. Un père aguerri aux transactions textiles, deux fils qui sont piqués très tôt par le virus du business fashion... Un capital et des idées, il n'en faut pas plus pour que Greg et David Pariente s'envolent pour les usa et tombent sous le charme d'une marque de jean très courue en Amérique : Joe's Jeans. Ils décrochent rapidement la possibilité de la distribuer en France.

Très vite, les Pariente ont envie de compléter leur offre en proposant une ligne de vêtements complémentaire aux jeans Joe's. C'est lors d'un voyage en Inde que les choses se concrétisent de manière assez spontanée et inattendue. En quelques semaines, ils produisent leur collection dans les ateliers indiens. De retour en France, il ne leur reste que très peu de temps pour obtenir un emplacement sur les salons professionnels qui vont déterminer l'avenir de la toute jeune marque American Retro.

En septembre 2002 : Ils parviennent néanmoins à être présents au salon Who's Next : 4 jours, plus d'un million de commandes. Le succès est foudroyant et massif. La nouvelle griffe se place sur le même segment que Joe's Jeans : le haut de gamme. Le concept d'American Retro : retrouver l'esprit des fripes américaines, à la fois bohème et clinquant. Jupons, broderies, brillants font parti du dressing American Retro.

Puis les choses s'accélèrent, il faut donner un cadre juridique à la marque, ils créent donc une société, ce sera la femme de David Pariente qui la dirigera. Les premiers à fondre en masse pour le hippie rétro chic sont les Américains. La boutique la plus huppée de Los Angeles, Fred Segal, achète la collection entière.

American Retro

En 2003, ils ouvrent leur première boutique rue Saint Honoré. La confrontation avec la clientèle va générer certains ajustements. Les prix seront réévalués par rapport à la qualité des produits. La marque se situe désormais dans le moyenne gamme créateur. En 2005, ils sont cités dans la presse féminine, ils obtiennent un corner aux Galeries Lafayette et ouvrent une deuxième boutique dans le Marais.

En 2006, deux nouvelles boutiques s'ouvrent à Paris, la marque est distribuée dans plus de 800 points de ventes. En 2007, ils lancent "My lovely jean", une marque de denim qui allie création et tendance. Les slims ont la part belle, mais on trouve également des jeans larges taille haute d'inspiration vintage.

American Retro a su au fil des années s'éloigner de la citation hippie pour finalement véhiculer son propre esprit. La collection automne-hiver 2007-2008 recèle des petites pièces tout à fait désirables... Micro paletot en cuir, délicieuses robes chasubles, mini cape (celle qu'on veut cet hiver)... Les débuts paillettes et sequins semblent être loin, on conserve l'univers ludique et vintage cher à la marque dans un esprit un peu plus chic...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 26 juillet 2007 dans Marques & Créateurs
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
12 commentaires
Tous les commentaires
deedeeIl y a 9 ans
Merci pour ces billets toujours très enrichissants :)
RÉPONDRE
walinetteIl y a 9 ans
Merci pour ce billet, je suis fan de cette marque (et vient d'y convertir ma chere maman...) et j'aime beaucoup la robe de la premiere tenue.
RÉPONDRE
Mlle EIl y a 9 ans
Jean large...hum...
RÉPONDRE
IloveARIl y a 9 ans
Je suis complètement fan d'American Retro, depuis leurs débuts d'ailleurs.
Ils ont beaucoup évolué et en bien d'ailleurs, leurs collections sont de mieux en mieux et les prix de plus en plus abordables.
Merci American Retro, voilà...
RÉPONDRE
artoIl y a 7 ans
J'aime beaucoup cette marque, les collections sont souvent super belles, et notamment celles de la dernière saison !

Vive David Pariente et american Retro !
RÉPONDRE
normaIl y a 7 ans
Je me souviens avoir visité la boutique American Retro en 2003 peu après son ouverture. Le design du magasin, son ambiance mais également la qualité des vêtements m'avaient tout de suite séduites. J'avais vraiment l'impression que la marque ne pouvais que marcher dans le futur, et ca a l'air d'être le cas : j'ai appris qu'ils avaient déjà 5 boutiques en nom propre à Paris...

Seul petit bémol toutefois : leur site internet est assez laid, trop petit, un peu vide, et pas assez mis à jour...
RÉPONDRE
Steph'Il y a 7 ans
J'ai été visiter par pure curiosité le magasin American Retro située au 8 rue des Abbesses, et je dois dire que j'ai été agréablement surprise ! L'ambiance est vraiment très sympa, on se sent véritablement dans un autre univers, avec ces drôles de tableaux accrochés au mur...

Du coup, j'ai été voir également la boutique du 10 rue du vieux colombier et là c'était carrément sublimes ! Tout est très chic, on a limite peur de toucher :) Pleins de petits détails sont très sympa, comme les petites statuettes que l'on trouve en bas des escaliers... En plus c'est très grand : 3 étages !

Je crois vraiment avoir trouvé mon nouveau temple du shopping... a consommer avec modération par contre, parce que le porte monnaie fait vite grise mine dans ce genre de magasins :p
RÉPONDRE
CindyIl y a 7 ans
Encore une de ces griffes pseudo créateur qui pratique une politique des prix plus que contestable ! En effet, quelle est cette mode où, sous pretexte d'être appréciée des jeunes parisiennes aisées, on peut se permettre de vendre une petite robe en coton à 200 euros ? J'ai vraiment du mal à trouver justifiable ce genre de prix : alors que je n'hésiterais pas à mettre cette somme pour une pièce créateur, il est hors de question que j'aille vider mon portefeuille dans des babioles pseudo trendy qui se retrouveront sur le dos de toutes les ados de la capitale, et qui en plus ne valent pas le dixieme de leur prix...
RÉPONDRE
KyaraIl y a 7 ans
Je comprends pas pourquoi on parle autant de Maje, Sandro ou Zara, et si peu d'American Retro ! C'est une marque vachement cool, qui fait pas la même chose que les autres, qui ose s'écarter un peu des tendances, sans pour autant être complètement déjantée comme peut l'être Manoush. Je suis une vraie addict à cette marque, et il faudrait pouvoir trouver plus facilement leurs fringues... J'habite Lyon, et il y a 3 boutiques Maje, 3 boutiques Sandro et 0 American Retro... cherchez l'erreur !
RÉPONDRE
lidyeIl y a 6 ans
C'est drôle toutes ces marques qui mettent le mot "American" en intitulé : American Vintage, American Apparel, American Retro... A croire que le mot est caution de fringues super cool et super branchées !

Pourtant, je trouve que ca fait bien longtemps que les USA ne sont plus au top avec les fringues. Il faut arrêter avec le rêve à l'américaine, et surtout je trouve ca assez facile et assez demago dans le cas d'American Vintage et d'American Retro, car ces marques sont 100% francaises ! C'est un effet de mode, et franchement ca ne veut pas dire grand chose... Je ne vois pas en quoi les fringues American Retro se réfèrent à l'Amerique, ou même à la notion de rétro... faudrait voir à choisir des noms ou qui veulent dire quelque chose, ou vierges de toute signification !
RÉPONDRE
Styver'sIl y a 6 ans
Bonjour,je m'appelle Styver's,j'ai une envie d'etre tendance disons malinké et j'aimerais travailler avec vous pour etre star dans la tendance.je vous laisse mon adresse:Travolta_sly@yahoo.
RÉPONDRE
ebonyIl y a 5 ans
Vivement les soldes chez American Retro. Je bave depuis deux mois sur une robe en dentelle écrue que j'ai vue sur le e-shop de American Retro à 295 euros, j'espère que pendant les soldes je pourrais l'avoir à moins de 150 euros.
Mais peut-être que je vais craquer avant si jevais me promener aux Galeries Lafayettes et si je vois la robe American Retro en question...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode