André Leon Talley

Bien connu des lecteurs du Vogue américain, André Leon Talley est l'un des critiques les plus influents du monde de la mode. Sa haute stature, ses costumes extravagants faits sur mesure et ses immenses lunettes noires ont fait de lui un personnage haut en couleur, sans qui les défilés n'auraient pas la même saveur.
André Leon Talley

Né en 1949, André Leon Talley fut élevé par sa grand-mère. Bien que travaillant toute la semaine en tant que femme de ménage, celle-ci est parvenue tout au long de l'enfance du petit André Léon à lui offrir un foyer chaleureux, dont il garde un souvenir heureux. Il grandit dans une Amérique où la ségrégation faisait encore rage. Il dut endurer en silence beaucoup de vexations, mais cela toujours en ayant conscience de sa valeur et de sa dignité.

C'est son professeur de français qui lui donna le goût de la littérature, de l'esthétique et de l'art, qui l'influenceront tout au long de sa vie... Dès son adolescence, il fut rapidement attiré par la mode. Ainsi, un après-midi de juin, il découvrit un numéro de Vogue dans la petite presse locale, et il en devint un lecteur assidu.

André Leon Talley

Lorsqu'on lui demandera plus tard où avait-il acquis son infaillible sens du style, il citera Vogue, mais aussi sa grand-mère qui l'emmenait à la messe le dimanche. Durant le service, il observait ces femmes qui s'étaient mises sur leur trente-et-un, et il y comprit ce qu'était l'élégance. « Vous y voyiez de belles femmes, de splendides chapeaux et les gants assortis. C'était des gens sans grands moyens, mais ils avaient une allure extraordinaire, surtout le dimanche ! »

En dépit de son goût prononcé pour la mode, il entreprit des études de français. Une fois son diplôme obtenu, il partit s'installer à New-York où il intégra le gotha des artistes avant-gardistes qui comptait Andy Warhol et Bianca Jagger. À cette époque, très peu d'Afro-Américains étaient admis dans ce genre de milieu, encore moins dans le journalisme de mode.

Son premier job en tant que pigiste mode, il l'obtint à 28 ans au "Women's Wear Daily", non sans susciter l'inquiétude de ses collègues qui n'étaient pas habitués à côtoyer sur un pied d'égalité une personne de couleur. En dépit des regards courroucés, André Leon Talley continua dans cette voie. Diana Vreeland, la rédactrice en chef de Vogue de 1962 à 1971, se prit d'amitié pour Talley et en fit son protégé. En plus de la direction de Vogue, elle avait à charge les collections du Metropolitan Museum of Art, et elle prit Andre Léon Talley comme assistant.

De fil en aiguille, Talley devint quelqu'un de prisé par le milieu. Il travailla par la suite à l'"Interview" puis au "New York Times", pour finalement entrer chez Vogue en 1983, en tant rédacteur en chef des news mode. À peine cinq années plus tard, il fut promu directeur artistique et acquit, de par ce titre, un formidable pouvoir au sein du monde de la mode.

André Leon Talley

Il profita de ce poste pour mettre en valeur le travail des stylistes afro-américains, et demanda aux designers de s'ouvrir au melting-pot en choisissant plus de mannequins de couleurs pour leurs défilés et leurs campagnes de publicité. Il trouvait complètement incohérent qu'une griffe se vendant à l'international n'inclue pas dans son show tous les types de nationalité.

Il quitte Vogue en 1995, débauché par W, et s'envole pour la France où il sera le directeur des bureaux parisiens du magazine. En 1998, il revient chez Vogue en tant que chroniqueur. Ses papiers, intitulés "Stylefax", sont attendus et lus avec avidité. Depuis, la chronique a évolué : elle ne parait qu'une fois par mois et se nomme « Life with André ». En 2003, il sortit ses mémoires, "A.L.T.", retraçant son parcours.

Tous s'accorderont pour dire qu'André Leon Talley est La référence afro-américaine en matière de mode, et que personne ne l'a encore égalé. André Leon Talley est à la mode ce que Tiger Woods est au golf : l'excellence inattendue. En 2003, le "Council of Fashion Designers of America" lui décerna le prix Eugenia Sheppard, pour récompenser son travail de journaliste de mode. Talley déclara, pince-sans-rire, que ce prix aurait dû lui être décerné depuis bien longtemps.

André Leon Talley

Depuis plus de 30 ans, Talley a sa place réservée aux premiers rangs de tous les défilés aux côtés d'Anna Wintour, de Paris à Milan en passant par New York et Londres. Il a travaillé et travaille encore avec les acteurs les plus prestigieux de la mode et d'Hollywood. Son ami Karl Lagerfeld (qu'il connaît depuis 1975, année où Andy Warhol les présenta) lui a dessiné de longs manteaux, afin que sa corpulence toujours plus opulente conserve une allure noble. Talley décrit ses manteaux avec la dérision qui lui est chère : "Comme un tipi où on pourrait loger une famille de lilliputiens".

André Leon Talley, c'est à la fois un monstre sacré, une icône de mode, mais aussi un petit garçon qui ne cesse d'être émerveillé par la créativité des stylistes. Il a su, en dépit de sa notoriété, conserver un regard dénué de préjugés qui fait de lui une valeur sûre et respectée en matière de style et de tendances à suivre.

Partager l'article
Par Lise Huret, le 15 août 2007 dans Mannequins & Icônes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
15 commentaires
Tous les commentaires
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
oh j'adore cet homme ! C'est vraiment un "grand" monsieur .... on peux employer ce mot dans les deux sens je crois ! hi hi
En tout cas , grand merci , pour toutes ces infos qui me permettent d'en savoir , enfin , un peu plus ! Et merci aussi pour les photos .... cet homme est classe , cet homme est dingue ... je l'adore ! lol
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
La deuxieme photo ( en partant du haut ) c'etait pas au defilé lanvin pour la collection de cet hiver a venir ???? lol
RÉPONDRE
muyteeyIl y a 9 ans
J'adore cet homme,avec la fabuleuse Anna Wintour, ils m'ont donné envie de me tourner versle journalisme de mode après mes études de styliste-modéliste!
Cela m'étonne que tu n'aies pas parlé du régime qu'Anna lui a fait suivre pour qu'il perde quelques kilos.

PS:Au fait Coco as-tu un profil pour qu'on puisse mieux te connaitre?
Que fais-tu dans la vie,quelle age tu as, etc...
RÉPONDRE
salahIl y a 9 ans
je trouve andré fabuleux c un honneur pour les artistes blacks.....
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
Qui a regarder "zone interdite" dimanche soir ????
c'etait sur les grands hotels ..... et ils ont parler du Ritz , et c'etait pendant la semaine de la mode et donc il y avait André Leon talley qui y sejournait , ils ont montrer sa chambre ( la 427 il me semble ) lol , a chaque sejour dans un hotel , il emmene quelques tapis et autres accessoires deco de chez lui , il en met meme sur l'ecran télé ( selon lui un ecran noir dans une chambre , ca fait pas beau ) !!!!!!
Ensuite , il a montrer un croquis de lui lorsqu'il joue au tennis avec sa raquette L.V , fait par Karl Lagerfeld !
En tout cas , meme si c'est une "grande" personne ..... il ne se prends pas pour le maitre des lieux , meme si a mon avis il ne faut pas le chercher , il a l'air extremement humble et gentil !
RÉPONDRE
CocoIl y a 8 ans
Seul et fabuleux : j'avais vu le reportage il y a quelques mois lorsqu'ils l'avaient diffusé la première fois et comme toi j'avais été frappé par la simplicité de ce "géant" de la mode au propre comme au figuré...
RÉPONDRE
christopheIl y a 8 ans
André léon Talley,est vraiment fabuleux,quand je le regarde faire,parler,critiquer,je suis exactement pareils.j'adorais le rencontrer.je veux etre comme lui.avoir son statue.
Parceque nous sommes sur la meme longueur d'ongle.
RÉPONDRE
christopheIl y a 8 ans
Il est impérative je vous rencontre ANDRE LEON TALLEY,mon rève est de pouvoir poursuivre votre carrière.J'HABITE EN MARTINIQUE plus précisément à PALMISTE.je suis en seconde et mon rève est de devenir une critique de mode,vous ressemblez et etre une personne aussi importante que vous.
RÉPONDRE
ANTOINEIl y a 8 ans
Je trouve qu il est quelqu un de magique et de tres influent dans le monde de la mode et je le respect beaucoup. je suis presque fan!!! lol
Sa me fait penser au diable s habille en prada!!! je ne dis pas que Anna Wintour est aussi "diabolique" que miranda presley.mais cette image de andre au cote de anna me fait vraiment penser a nigel et miranda a la presentation de james holt.
Bref je le trouve genial et ses un peu a lui que je dois ma passion pour la mode et surtout le journalisme de mode.

ps:si quelqu un sait ou lui envoyer du courier,je veux bien que il le fasse savoir.
RÉPONDRE
FlorentIl y a 7 ans
Wouaw, super article, intéressant tout du long! Ce André Léon Talley va devenir une grosse référenc epour moi, qui ai un blog de mode, et qui suis métissé.

Love it

Florent - lhabitfaitledandy.com
RÉPONDRE
selmyraIl y a 7 ans
il a lair intimidant , le genre de personne qui te laisse clouée sur place à la première rencontre , un monstre sacré comme tu l'as si bien dit
RÉPONDRE
pamprenelleIl y a 6 ans
André Leon Talley c'est mon idole absolue, quand je le vois à côté d'Anna Wintour, je trouve qu'ils forment un duo que l'on ne peut voir que dans la mode.
La biographie que je viens de lire, ne fait qu'accentuer mon admiration pour cet homme, il a un parcours hallucinant.
et puis j'adore comment il s'habille. Il ose, il est too much mais il cartonne. Vive Leao Talley :)
RÉPONDRE
LaureIl y a 6 ans
J'habite à saint tropez... Eh oui j'ai vu de ma terrasse tout les gens de la mode dont j'entends parler ici tout au long de l'année. Mais celui qui m'a le plus impressionnée c'est André Léon Talley... C'est un Géant !!! Il fallait le voir avec sa grande cape verte, il est complètement hors norme !
Il en impose vachement !
Par contre je n'ai pas vu Anna Wintour, ni Carine Roitfeld.. Est ce qu'elles étaient plus discrètes ou est ce qu'elles n'ont pas assisté au défilé Chanel ?
RÉPONDRE
GayouIl y a 5 ans
Il a l'air d'avoir un vrai charisme, il est imposant . Un Grand de la Mode
RÉPONDRE
léon addictIl y a 4 ans
C'est un de mes personnage préféré de la fashion sphère ! et la bio que tu as faite de lui est très intéressante. A chaque fois que je vois des photos de André Leon Talley je suis bluffée, il est tellement imposant et il ose tout. Et puis il fait vraiment du bon boulot chez Vogue !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode