Twenty8Twelve : La collection

Cela faisait un moment que l'on attendait la collection Twenty8Twelve de Sienna et Savannah Miller… Sienna sera-t-elle à la hauteur de sa réputation de fashionista pointue ? Après une Sarah Jessica Parker décevante en designer de Bitten et une plutôt bonne de impression du coté de The Row des soeurs Olsen, tous les paris étaient ouverts…
Twenty8Twelve
Et c'est une bonne surprise : nous sommes loin du vestiaire commercial composé de pièces pseudo tendances qui auraient pu facilement surfer sur le nom célèbre des créatrices. Twenty8Twelve (qui correspond à la date d'anniversaire des deux soeurs) semble être le résultat pensé et mûri d'une véritable vision de la mode, et non, une énième copie de ce qui se fait de hype.
Sienna et Savannah Miller, en dépit de leur différence (l'une est actrice, icône de mode, ex de Jude Law et citadine, alors que l'autre est mariée, deux enfants, diplômée de la Saint Martins School et vit à la campagne) s'entendent à merveille, ce qui leur a permis de fusionner leurs idées et leurs envies dans un projet commun. Les goûts de Sienna Miller sont plus tournés vers les seventies et le rock and roll, alors que ceux de Savannah sont plus romantiques.
Leur processus de création fonctionne ainsi : Savannah propose les grandes lignes et Sienna y ajoute une touche de sex appeal… le tout match à merveille. Leur première collection se nomme "An Anthology of Rebellion''. Elles ont puisé leur inspiration dans l'univers des élégantes du 19e siècle, chez Patti Smith, mais aussi au creux de la mouvance seventies hippie rock.

Twenty8Twelve
Un mix assez hétéroclite, qui fait cohabiter sur un même portant blouse de soie aux manches volantes à la Scarlett O'Hara, et petit blouson de cuir chocolat digne de l'âge d'or des trois drôle de dames… Un soupçon de vintage et une prise de température correcte de l'air du temps composent ce premier jet et en font une collection tout à fait intéressante.
Les deux soeurs ne font pas semblant, elles ont pensé aux moindres détails qui feront la différence : à l'intérieur de certaines pièces on trouve inscrits des bribes de poèmes… Concept, concept… Ce qu'elles désirent avant tout , c'est que les clientes qui s'offriront leurs vêtements se les approprient et les fassent évoluer selon leurs désirs.
Pour le duo, la mode ne se copie pas, elle se vit et ne doit absolument pas être dictée par l'extérieur. Sinon elle risque de perdre son côté ludique, qui pour elles est indispensable… Leur collection est vendue chez Harvey Nichols (en Angleterre) et sur quelques sites tels que my-wardrobe.com, mais dès la rentrée les deux soeurs ouvrent leur propre boutique.
En dépit de leurs différents emplois du temps pour le moins chargé, les Miller ont d'ores et déjà bouclé la collection printemps-été 2008 et sont en train de concevoir une ligne de lingerie… Un duo gagnant ?
Partager l'article
Par Lise Huret, le 22 août 2007 dans Collections & Campagnes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
zabouIl y a 9 ans
C'est quel genre de prix???
RÉPONDRE
GéraldineIl y a 9 ans
Cette ligne m'intéresse beaucoup, mais je me demande quand elle arrivera en France...
RÉPONDRE
DafneyIl y a 9 ans
La collection a vraiment l'air très belle.Qqn a-t-il une idée des prix?Pourra-t-on la trouver en France?
RÉPONDRE
DafneyIl y a 9 ans
Je réponds a ma propre question si ça en intéresse d'autres:les prix sont plus bonbons:350? les robes et tuniques,300? les blouses,500? le joli petit cuir camel de la photo...rrr.
RÉPONDRE
Manu Prince SIl y a 9 ans
Je ne comprends pas pk les gens trouvent la collection de SJP décevante... Elle a prévenu que cette collection serait orientée autour d'un PAP d'abord pratique et facile, casual avant tout, et distribué dans une chaine de supermarchés... On cerne donc le public. SJP ne vise pas la fashionista avec sa collection mais un grand public. A l'inverse des soeurs Olsen avec The Row... Mais quand aux soeurs Miller, il est aisé de se dire que le succès (?) de Sienna constitue un atout image non négligeable à la mise en lumière de Savannah (qui soyons francs aura réalisé 95 % de la collection)...
RÉPONDRE
CocoIl y a 9 ans
@Manu Prince S : Effectivement Bitten est destiné à la grande distribution, ce qui n'empèche pas d'être un minimum inventif. D'ailleurs l'enseigne Target, qui elle aussi vise un large public propose des collections dessinées par des "stars" (il est vrai plus des stylistes que des icônes de mode), mais qui ne tirent pas vers le bas. Bitten, c'est quand même 0 innovations... même dans le casual on devrait pouvoir faire un truc sympa !
RÉPONDRE
muyteeyIl y a 9 ans
Je suis assez d'accord avec Manu Prince S,et puis on ne peux pas comparer une collection dessinée par une syliste confirmée,diplômée de la prestigieuse St Martins à celle d'une actrice qui doit le style vestimentaire à Patricia Field.
Je pense que Bitten est surtout une collection qui reflète plus les goûts vestimentaires de SJP et non celles de "Carrie Bradshaw"!
Il suffit de voir des des candids de SJP pour le comprendre!
RÉPONDRE
MarieIl y a 9 ans
COCO où puis je trouver un bon perfecto noir sans col/manches ac des rajouts de tissus (je trouve ca immonde on dirait qu'il manquait du cuir) ?

PAS LE IRO PITY, TT LE MONDE L'A !

merci du fond du coeur,
Bein a vous
RÉPONDRE
MarieIl y a 9 ans
ah non pardon j'avais pas bien lu ...!
pas perfecto, mais blouson en cuir ...*
eheh
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode