La fashion week New-yorkaise des bons sentiments

Le 4 septembre, New York va le temps d'une semaine tripler sa population de fashionistas et attirer à elle tout le gotha de la mode. La scène de la mode outre-Atlantique va briller et nous amener en prime time les premières tendances de l'été prochain. Cependant entre gens de bonne société, il eut été gênant vu le temps qui court,de ne pas réserver une place de choix aux préoccupations écologiques. Avec l'art et la manière, la sphère mode use et abuse de l'écologiquement correct…
La fashion week New-yorkaise

Mariel Gamboa est l'organisatrice de la LENY (la Limited Edition New York), qui est une sorte de salon professionnel de luxe qui regroupe des collections exclusives dessinées par les grands noms de la mode. Ces collections sont proposées à la vente, et 10 % de leur prix est reversé à l'association d'Al Gore. La première édition a eu lieu en février dernier, et au regard du succès rencontré, Mariel Gamboa a décidé de récidiver. Les plus de cette année ? Un thème "All White" et des labels tels que Costume National, Diesel, Calvin Klein et Missoni, qui devront proposer une pièce unique en rapport avec lui. Au programme également : 20 peoples tels que Richard Branson ou Jade Jagger (qui succèdent aux 11 icônes de mode de la saison dernière) devront designer un tee-shirt ou un sac de coton, leurs modèles seront tirés en 500 exemplaires. Les profits de ces ventes seront entièrement reversés au "Climate Project".

Deuxième initiative caritative : la soirée d'ouverture de la semaine de la mode, organisée par le magazine Glamour. On retrouve le même principe que pour le LENY : les invités de cette soirée doivent illustrer un tee-shirt. Ce dernier est édité en série limitée, une partie des bénéfices sont redistribués à des associations caritatives. Cette année, ce sont des designers en vogue tels qu'Erin Fetherston, Thakoon ou Marchesa qui feront partie de l'opération.

Pour clôturer le tout, le top Lily Cole se déclare être très touchée par les enjeux climatiques qui sont en train de se jouer actuellement, et encourage les jeunes filles à acheter des vêtements de qualité plutôt que des quantités astronomiques de pièces low cost qui ne font que polluer un peu plus la planète...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 03 septembre 2007 dans Défilés
Vous aimerez également
Fashion week de Milan - Printemps/été 2017
Il y a 2 mois - 18
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
4 commentaires
Tous les commentaires
AntoineIl y a 9 ans
Parce que le propre de la mode est aussi de "surfer" opportunément sur un certain "air du Temps" . . .
RÉPONDRE
Frieda l'écuyèreIl y a 9 ans
Ah, ah, le côté politiquement correct des Américains, alors que le souci de l'avenir écologique de la planète chez Bush... Et puis les milieux de la mode, c'est tout sauf les bisounours, aux US comme ailleurs.
RÉPONDRE
Mlle EIl y a 9 ans
Acheter luxe pour sauver la planète...pourquoi pas? lol
RÉPONDRE
DafneyIl y a 9 ans
Pfff,elle est mignonne la petite Lily Cole...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode