Victoria & Albert Museum, l'âge d'or du glamour

Maître de cérémonie : John Galliano. Invités : Kate Moss, Prince en passant par Jade Jagger ou Natalia Vodianova. Le thème : une exposition retraçant l' âge d'or de la couture durant l'après-guerre, de 1947 à 1957…
Victoria & Albert Museum
Le 18 septembre a donc eu lieu l'inauguration d'une exposition exceptionnelle qui se tiendra du 22 septembre au 6 janvier au V&A Museum de Londres. Cet événement a rassemblé nombre de personnages scintillants du monde de la mode : mannequins, créateurs, mais aussi photographes.
L'exposition retrace ainsi, à base de photographies, de films et de robes d'époque, l'incroyable énergie créative qui opéra durant la décennie qui suivit la fin de la 2nde guerre mondiale. C'est en effet en 1947 que naquit des mains de Christian Dior ce que l'on appellera le new-look. Une nouvelle esthétique voit le jour, les critères de beauté évoluent, la mode change… Durant ces dix années, les couturiers tels que Givenchy, Balenciaga ou Balmain inondent le monde de créations plus glamour et élégantes que jamais.
Un tel thème plaçait la barre très haute pour les invités au gala de lundi soir : il s'agissait d'incarner la grâce, la féminité, la sensualité classique chère aux couturiers qui étaient célébrés, sans tomber dans le passéisme.
Celle que l'on remarqua le plus fut Kate Moss, une Kate Moss métamorphosée en une gravure de mode hollywoodienne, dans une toilette vintage de satin champagne. Simplicité, évidence du look, la belle a su voler la vedette aux robes haute couture up to date, en choisissant une toilette atypique, inédite et assez éloignée de son style habituel.
Jemima Khan en Dolce & Gabbana et Claudia Schiffer en Chanel ont offert pour l'occasion deux interprétations du mot glamour : l'une le pense sculptural, conquérant, structuré et envoûtant, l'autre l'imagine chic, serti de simplicité luxueuse, gracieux, léger et délicat. On notera une différence fondamentale avec les tapis rouges new-yorkais : les toilettes semblent cette fois-ci avoir été faites pour celles qui les portent, ces femmes ne font plus qu'une avec leurs atours, ce qui confère une unité, une évidence à leur allure qui réjouit l'oeil de l'observateur.
Victoria & Albert Museum
Elles ne paraissaient ni apprêtées, ni glamourisées pour l'occasion, et en dépit de la richesse de leurs tenues, elles dégageaient quelque chose d'extrêmement naturel qui les sublimait. Cependant, aussi stylées que soient les stars qui arpentaient le tapis rouge du V&A, la concurrence une fois entrée dans les murs du musée dû être rude : plus d'une robe de rêve y est exposée… et cela jusqu'au 6 janvier 2008.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 20 septembre 2007 dans Actu mode
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
4 commentaires
Tous les commentaires
Mlle EIl y a 9 ans
Je peux avoir la Balenciage du milieu? Nan parce que juste, elle irait très bien avec mes yeux...
RÉPONDRE
izzieIl y a 9 ans
la robe balenciaga est tout simplement sublime! On dirait une vrai robe de princesse!
RÉPONDRE
Coco chanelIl y a 9 ans
la balenciaga est S..U..B..L..I..M..E une vraie robe de princesse, avec se rouge si profond et cette coupe tellement chic waaaah...
RÉPONDRE
edithIl y a 3 ans
C'est clair que c'est beau, ces robes sont sensationnelles ! en même temps cela ne m'étonne pas trop, le musée Victoria & Albert fait toujours des expositions hors du commun, on a l'habitude :))
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode