Défilé Louis Vuitton - Printemps-Eté 2008

Marc Jacobs ne semble pas être de ceux qui baissent la tête face aux critiques, il serait plutôt de ceux qui accentuent le trait, histoire de faire enrager les mécontentes et les outrées… Son show pour Louis Vuitton en est la preuve : il reprend goguenard certains détails de sa présentation new-yorkaise, mixe, agglomère et mélange une multitude de références, de matières et d'éléments d'un vestiaire à la fois décadent, sexy et connoté glamour rigide. Entre fausse note et éclair de génie, le défilé Louis Vuitton est à la hauteur de la folie Jacobs…
Défilé Louis Vuitton

Tout commence avec une armée de nurses arpentant le podium et écrivant à la manière d'un rébus le nom de la maison. On voit ainsi défiler autant de lettres composant "Louis Vuitton" que d'uniformes d'infirmières revisitées : bas blanc, blouses dissimulant à peine des mini-robes de cocktail que l'on imagine sexy, sacs variés, monogrammés et trempée dans la teinture hype du moment, le tie and dye... Ces nurses semblent avoir subi le même sort que les ménagères électrocutées du défilé Marc Jacobs de septembre : on les sent décadentes, tout proche de la faute professionnelle. Pour ne rien gâcher, derrière ces masques de résilles ce n'est rien de moins que la crème des tops qui se cache : Vodianova, Kurkova et Campbell...

Le coup d'éclat est consommé, l'attention aiguisée, les choses sérieuses peuvent alors commencer. Marc Jacobs, dont le talent a sérieusement été remis en question dernièrement par certaines rédactrices de mode, a décidé de livrer un aperçu global de ses possibilités, de jeter pêle-mêle ce qui l'inspire, de développer telle ou telle idée qui lui est chère, sans prêter attention au qu'en-dira-t-on... C'est ainsi que l'on retrouve un tailoring débridé, sectionné tous azimuts, des silhouettes de jeunes Américaines sages au cardigan détourné en pièce de dessous, des jupes python entourées d'un chandail, des tenues conventionnelles entièrement transparentes, ainsi que des longs gants de voile pastel nervurés de fluo...

Marc Jacobs brouille les pistes, s'amusant à faire de son défilé un grand melting-pot, mêlant lurex et soie, robe de cocktail "Amérique bien pensante" à un foisonnement de tulle arc-en-ciel, lamé étincelant et stretch mauve, pour une toilette entre girly et chic. Le tout acidulé ou chatoyant, telle une avalanche de friandises pour grandes personnes.

Défilé Louis Vuitton

Puis lorsque les styles, les coupes et les matières se sont bien entremêlés, le styliste décide de remettre en place le puzzle et offre, le temps de quelques passages, de jolies silhouettes tout sauf sages, mais cohérentes et transposables dans la vie quotidienne... Ensuite la partie reprend de plus belle, les codes du vestiaire bourgeois des années 70 se voient encore une fois chamboulés, les imprimés tapisserie parent des jupes séparées en leur milieu, les cardigans se portent au dessus des blazers, tandis que les fentes des jupes remontent bien au-delà de la bienséance...

Entre provocation, mise en abîme de son propre style et dérision, certains looks semblent avoir été gracié, comme par exemple cette mousseline savamment plissée et ajustée, associée à une blouse de lurex verdoyante, qui est du plus bel effet, ou encore cette toilette élégamment noire et asymétriquement chic, démontrant que Marc Jacobs sait et sait même très bien rendre une femme séduisante dans les règles de l'art...

Les extravagances, les clins d'œil, les déconstructions et les paradoxes continueront jusqu'à la fin du show, où Marc Jacobs surgira une télé à la main, transformée en sac diffusant Bob l'éponge. Le styliste, fier de son pied de nez aux bien pensants, ne s'en tiendra pas là et ira grimacer devant l'une de ses plus ferventes détractrices...

Même si ses collections frisent le faussement conceptuel et que certaines de ses créations sont déroutantes, on ne peut s'empêcher de trouver ici et là des traits de génie, des associations inédites, des coupes bien pensées, de multiples petites choses qui nous font nous interroger : Marc Jacobs, virtuose ou imposteur ? Ou un peu des deux ?

©photo : Vogue

Partager l'article
Par Lise Huret, le 08 octobre 2007 dans Défilés
Vous aimerez également
Louis Vuitton : Défilé croisière 2017
Il y a 6 mois - 16
EN SAVOIR PLUS
Louis Vuitton, visionnaire ?
Il y a 10 mois - 24
EN SAVOIR PLUS
Louis Vuitton, le monogramme ré-enchanté
Il y a 1 an - 13
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
AnneIl y a 9 ans
Je crois que je l'aime de moins en moins. Moi, qui était une grande fan de Marc Jacobs à Paris, je suis moins "addict" maintenant.
RÉPONDRE
JiroIl y a 9 ans
Bon alors, on se concentre et on y va. Y a des pièces portables dans ce grand bazar, juste il ne faut pas le porter comme il le propose. Y a quelque chose de bizarre dans ses deux collections comme s'il voulait faire le mauvais garçon tout en ayant conscience des traces de son éducation puritaine. On est à mille lieux d'un créateur anglais... Espérons que les photos de mode soulignent les perles isolées.
RÉPONDRE
angeliqueIl y a 9 ans
javoue que les habits proposer ne mettent pas reellement la marque en valeur !! cest dommage ...
RÉPONDRE
jeune stylisteIl y a 8 ans
moi j'adore toute cette imagination qui nous font voir la mode j'adore se défilé
RÉPONDRE
karine dutoussoIl y a 8 ans
c'est sûr marc Jacobs n'a plus peur des critiques même si ceci aiment caresser les marques dans le sens du poil
RÉPONDRE
MissanjIl y a 8 ans
Je ne sais pas, je ne comprends pas, ça devient du n'importe quoi chez Vuitton! Aucune fraicheur... :(
RÉPONDRE
LilyIl y a 8 ans
Il pourrait faire mieux c'est... comment dire un peu limite mais que ces remarques ne vous décourage pas vous ferez mieux la prochaine fois. Enfin j'espère ...
RÉPONDRE
cocoforeverIl y a 8 ans
Je n'ai jamais été emballée par vuitton cette collection n'a rien de spécial c'est banal aucune originalité!
ça stagne chez vuitton non?
RÉPONDRE
Joli félinIl y a 8 ans
Cocoforever : Si en plus tu fais réfèrence au monogrammouflage et autres dernières "perles" Vuitton, Oui!Sûrement!
Mais attendons de voir la prochaine collection.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode