La Balenciaga addictude

On savait déjà que certaines drogues provoquaient des addictions, que les groupies de tel ou tel chanteurs pouvaient virer hystérique lorsqu'elles apercevaient le bout de la crête d'un Tokio Hotel boy, que certaines fashionistas n'hésitaient pas à camper deux jours de suite pour être les premiers à franchir le seuil d'une nouvelle boutique… mais ce que l'on ne savait pas, c'est que Nicolas Ghesquière provoquait ce même genre de réactions. Enfin on s'en doutait un peu, mais on attendait confirmation…
Défilé Balenciaga
L'objet du désir, celui qui réduit la raison à néant et qui fait partir en fumée bienséance et bonne conduite n'est autre que ce fameux blazer british qui est apparu sur la collection automne hiver de la maison Balenciaga. La silhouette conçue par Nicolas Ghesquière (treillis jodhpur + keffieh + sandales lego + ce fameux blazer) a provoqué une onde de fashion désir rarement égalée.
À peine les fashionistas avaient-elles visionné le défilé qu'elles savaient déjà que ce serait Le look de l'hiver, et que cette veste en était le point central. C'est pourquoi les téléphones des boutiques Balenciaga ont été rapidement pris d'assaut, et les vestes - encore loin d'être sur leurs cintres - furent réservées en un rien de temps. Leur prix - environ 1300 euros - ne semble avoir arrêté personne...
Une fois le stock virtuellement épuisé, la liste d'attente ne fit que s'allonger. Être sur la liste d'attente signifie attendre chaque jour un appel salvateur qui nous annoncera que notre fashion obsession du moment est enfin arrivée et nous attends. Cela représente des semaines d'attente et de rage (en voyant telle ou telle rédactrice de mode arborer fièrement la veste de tous nos désirs), c'est repousser les limites de notre patience, tout en prenant le risque d'acquérir la pièce en question une fois la tendance passée ou galvaudée…
C'est pourquoi une cliente d'Harvey Nichols à Londres ne s'est pas embarrassée de cette fameuse liste d'attente, et a exigé qu'on lui remette sur-le-champ l'une des vestes présentes, qui attendaient sagement leurs patientes propriétaires. Les explications des vendeurs, comme quoi ces vestes étaient destinées à des clientes qui les avaient réservé plus de 4 mois auparavant, n'ont pas ébranlé la fashionista en crise de manque, qui a refusé d'évacuer la boutique.
Résultat de ce micro scandale : une sécurité renforcée, tant que les vestes restent en accès libre. Ce n'est d'ailleurs pas une mauvaise idée, car en plus de les protéger des Ghesquière addicts, cela évitera peut-être à cette boutique de figurer sur la liste - qui s'allonge elle aussi - des victimes de ce gang londonien qui fait son shopping by night dans les boutiques créateurs
©photo : Vogue
Partager l'article
Par Lise Huret, le 21 octobre 2007 dans Actu mode
Vous aimerez également
La bonne surprise Balenciaga
Il y a 8 mois - 26
EN SAVOIR PLUS
Alexander Wang quitte Balenciaga
Il y a 1 an - 12
EN SAVOIR PLUS
Défilé Balenciaga - Printemps/été 2014
Il y a 3 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
Frieda l'écuyèreIl y a 9 ans
Et pour ce qui est de galvauder la tendance, ça n'a pas traîné, j'a narré comment j'ai acheté dès septembre une veste Zara qui est plus qu'inspirée du petit blazer british.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
Ce qui fait parie du charme de la mode ..... la folie , incontestablement !
Comme tu le dit si bien , on s'en doutait , que Nicolas Ghesquiere rends dingue un bon nombre d'entre nous ..... mais la j'etais loin d'imaginer tout ca !
Pour le prix de la veste , je l'imaginais bien plus enorme ! Enfin 1300euro , c'est deja pas mal !
Cette histoire est dingue !
RÉPONDRE
mazelleIl y a 9 ans
J'en ai une pareille depuis longtemps mais en noire!! Ca compte aussi?
RÉPONDRE
CohibaIl y a 9 ans
Il y a vraiment des cas pathologiques. Si ça se trouve, cette pauvre femme, elle est dans le rouge à la banque en plus.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
dans l'officiel decembre / janvier .... y a encore la fameuse veste et j'adore tout simplement comme elle est portée .... selon l'officiel .... avec un jean en denim "Used" , une ceinture verni "Richard Gampel" , la minaudiere en cuir de chez "Loewe ( j'adore ) , un pull col roulé en laine " Balenciaga" et des boots ouvertes en cuir " Louis Vuitton "
Coco , comment trouve tu l'ensemble ? J'imagine que tu as vu et lu l'officiel depuis bien plus longtemps que moi !
RÉPONDRE
CocoIl y a 9 ans
Seul et Fabuleux : je trouve l'ensemble juste parfait, et cette veste, je crois bien que je turais pour pouvoir la glisser dans mon dressing :)
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
Je crois que l'on a beau la voir pratiquement partout , on ne s'en lasse pas .... mais alors pas du tout ! C'est pourquoi je comprends ton envie pour cette veste .... et moi qui croyait que tu etait inscrit sur cette fameuse liste .... lol
RÉPONDRE
marinetteIl y a 5 ans
Ca ne m'étonne pas du tout, à l'époque balenciaga était beaucoup plus portable, ghesquière faisait des collections juste parfaites, tout le monde s'arrachait ses fringues ! Après ca a été au tour de Balmain, puis de Chloé et Céline... à qui le tour ?
RÉPONDRE
amandineIl y a 3 ans
Malheureusement tout ca c'est fini maintenant, et oui Nicolas Ghesquière est parti de chez Balenciaga ! De toute façon comme le dis marinette les vêtements avaient bien changé, c'était peut-être plus impressionnant mais beaucoup moins portable.

Enfin j'ai quand même hâte de découvrir ce qu'il nous prépare maintenant !!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode