Le néo-Balenciaga, déjà adopté...

On a douté, lorsque de multiples cocons fleuris et finement suturés ont défilé sur le catwalk de la présentation printemps été 2008 de la maison Balenciaga. On s'est alors interrogé sur le potentiel portable et esthétique de cette version tycoon de la micro robe, sur la pertinence d'une carrure un peu trop avant-gardiste, sur le all over floral… Nicolas Ghesquière nous a certes plongés dans l'incertitude, mais nous a également offert la possibilité d'élargir nos horizons, d'appréhender la mode différemment et de le suivre sur des sentiers inconnus et donc passionnants...
Jennifer Connelly
Pour statuer sur le sort à réserver à l'opus été 2008, on attendait avec impatience de voir porter - hors défilé - l'un de ces fameux modèles qui en ont désabusé plus d'une. Grâce à Jennifer Connelly, c'est désormais chose faite, et le génie de Ghesquière y gagne en lisibilité. Extraite de la masse un brin homogène de la dernière collection, cette robe, sa forme, sa coupe et ses détails paraissent évidents. On savoure les micro laçages, le minimalisme onirique et la justesse du design.
De plus, ce n'est pas une adepte du look extravagant ou controversé (comme Chloé Sevigny) qui a jeté son dévolu sur cette création Balenciaga, mais bien une actrice élégante, plus coutumière d'un dress code sans histoires, ce qui est bien la preuve que ces robes ne sont pas uniquement destinées à des ovnis du monde fashion. Elles n'ont certes pas la facilité d'accès des jodhpurs ou des blazers de la saison dernière, qui à peine quelques semaines après le défilé étaient déjà copiés et diffusés à grande échelle, pour le plus grand bonheur des moddeuses.
Non, ces robes recèlent quelque chose d'unique, qui ne génèrera peut-être aucune tendance, et qui sera très difficilement copiable, mais qui pour une fois existe simplement pour la beauté du geste, pour l'amour de la mode et de la création, bien au-delà d'une quelconque perspective commerciale… et cela fait drôlement du bien.
Il est bon parfois de savourer des collections entre art et couture, qui ne descendront pas massivement dans la rue, mais qui explorent des voies inconnues et des techniques inédites, afin de créer un tout non conventionnel qui génère des émotions diverses, faisant ainsi vivre intensément le monde de la mode parfois trop tendancement correct…
Partager l'article
Par Lise Huret, le 21 octobre 2007 dans Le bon style
Vous aimerez également
La bonne surprise Balenciaga
Il y a 8 mois - 26
EN SAVOIR PLUS
Alexander Wang quitte Balenciaga
Il y a 1 an - 12
EN SAVOIR PLUS
Défilé Balenciaga - Printemps/été 2014
Il y a 3 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
8 commentaires
Tous les commentaires
annaIl y a 9 ans
c'est tellement bien dit... bravo coco
RÉPONDRE
Manu Prince SIl y a 9 ans
Nouveaux horizons stylistiques sans aucun doute, on apprécie pas mal de pièces qui sont fidèles aux codes de la maison (manches ballons, rigidité des matières, jupes cloches), mais commercialement, j'espère que la collection sera plus étoffée en magasin sinon on est un peu limité en choix... non? enfin, je parle en comparaison avec le vestiaire riche et divers de l'été dernier et de cet hiver (vestes, pantalons, chemises, pulls...)
RÉPONDRE
Mlle EIl y a 9 ans
j'aime pas... je sais c'est pas constructif mais j'aime pas...
RÉPONDRE
Frieda l'écuyèreIl y a 9 ans
Pas convaincue moi non plus. OK pour la précision du design mais il me semble ruiné par le choix de cet imprimé. Et ces chaussures ! Elles auraient exigé, ces chaussures, le sobriété de la tenue, non ? Ou alors c'est la robe qui exigeait des chaussures plus simples. Mais là, trop c'est trop. Et pourtant, je suis loin d'être une adepte du minimalisme...
RÉPONDRE
Material girlIl y a 9 ans
J'adore ta réflexion sur le sujet.. c'est parfait.. pour l'amour de l'art .. et oui merci de réconcilier mode et une vraie démarche créative. enfin Merci à Nicolas!
RÉPONDRE
CELIA RICHIEIl y a 8 ans
Je suis très ouverte, mais il y a des limites. Ces nouvelles lignes sont ... etranges ?

En tout cas Mlle Coco, vos articles sont tous rédigés a la perfection .
RÉPONDRE
ninetteIl y a 8 ans
je rejoin melle c tro flachi ca manque de coordination dsl mais j'aime pas du tout
RÉPONDRE
lydiaIl y a 8 ans
Non sérieux j'aime pas du tout.
Il y a tros de chose sur le linge! On peu plus rien voir!!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode