Les Petites...

Espiègles, légèrement retro, élégantes, un rien frivoles mais souvent parfaites, les créations d'Isabelle Bénichou ont la faculté de nous réconcilier avec les coupes classiques, les looks de petites filles, en leur apposant quelques gouttes d'adulte attitude et de cosyness fashion.
Les Petites...

Depuis 1992, cette autodidacte offre sa vision de la mode sous la griffe "Les Petites...", appellation illustrant à merveille le concept d'Isabelle Bénichou qui est de créer une garde-robe pour la grande personne que nous sommes, mais qui sera toujours "la petite" de quelqu'un. Elle a réussi à concevoir des pièces qui parviennent à satisfaire les envies inavouées de la working girl, rêvant de fantaisies et de jupes qui tournent...

Isabelle Bénichou n'est pas de celles qui se sont laissées entraîner par un amour démesuré de la mode, misant tout sur leur passion et suivant un cursus adéquat qui ne parvient souvent pas à assouvir leurs rêves. La jeune femme, issue d'une famille nombreuse bordelaise, a privilégié dans premier temps la raison plutôt que de se lancer dans une aventure dont elle ne connaissait pas l'issue.

Pourtant, c'est très jeune que le virus de la couture s'est emparé d'elle. C'est en voyant sa tante coudre, utiliser des dizaines de pelotes de laines et faire naître sous ses doigts d'adorables petites robes que la fillette de 10 ans s'est mise à habiller ses poupées et à leur imaginer mille tenues. Quelques années plus tard, c'est au tour de ses camarades de classe de lui servir de prétexte pour se perdre dans les tissus et passer des heures à tricoter. Elles se réunissaient et concevaient ensemble les meilleurs looks possible qui, une fois définis, prenaient naissance grâce à Isabelle. Très vite, c'est la laine, la maille et les robes qui retiennent l'attention de la jeune fille : la maille pour la douceur qu'elle apporte et les robes pour la féminité qui émane d'elles.

Après le bac - et devenue parisienne - Isabelle n'est pas sûre de vouloir tout miser sur le style. Elle préfère profiter d'une vie estudiantine plus en adéquation avec ses autres centres d'intérêt, tels que l'actualité ou la science... C'est pourquoi elle choisit de suivre des études d'économie et de gestion à la Sorbonne. Tout en étudiant studieusement et acquérant, mine de rien, un bagage qui lui sera précieux pour ce que lui réserve le destin, elle travaille aux puces durant le week-end, retaille des pièces vintage pour ses amies et continue à penser mode du matin au soir.

Les Petites...

Après avoir mûri, riche de ses connaissances de gestionnaire et d'économiste qui lui permettront de bien analyser le marché et de faire fonctionner correctement une société, Isabelle Bénichou - jeune maman de 25 ans - décide de se lancer dans l'arène. Elle n'est absolument pas complexée de ne pas avoir suivi d'études de mode et prend plutôt cela comme une chance, n'ayant subi aucun formatage... Cela lui permettra de concevoir des vêtements proches des femmes et de leur mode de vie, loin de l'exercice de style conceptuel d'un étudiant de fin d'année.

Elle lance donc sa griffe, qui se nommera "Les Petites...". Elle y privilégiera les robes et les mailles telles que le cashmere et le mohair (les robes pour le glamour, le cashmere pour la douceur). Les robes (tout comme les pulls) sont pour elle des pièces importantes dans le dressing, des éléments pour lesquels on se prend d'affection et qui nous révèlent au fil des jours.

Son but est que la femme qui décide de porter ses vêtements se sente belle et libre. Point de vue inspiration, elle puise ses idées dans la rue, dans les friperies (qui depuis longtemps font partie de son univers), en regardant vivre les femmes, mais aussi dans le dessin et les expos d'art.

Rapidement ses collections plaisent, la marque est un succès et plusieurs boutiques voient le jour (dont tout dernièrement celle Rue de Sablonville à Neuilly). Tout ceci donne des ailes à la styliste qui, en voyant ses deux filles lui chiper ses affaires, se prend à imaginer une ligne pour enfants. La collection "Les Petites... filles" apparaît en 2003, et décline l'esprit du vestiaire de maman pour les fillettes de 4 à 14 ans.

Les Petites...

Tout fonctionne alors à merveille, les parisiennes adoptant avec joie cette mode féminine absolument pas mièvre, à la fois délicate et ? miraculeusement - souvent en adéquation avec les envies du moment. Les petites robes, qui se déclinent dans toutes les matières et toutes les formes de manière à convenir à chacune, deviennent la marque de fabrique de la griffe qui s'exporte au Japon, dans toute l'Europe et aux USA.

En 2005, "Les Petites..." accueille une ligne de lingerie, en 2007, Isabelle Bénichou fait appel à Blue Cult pour concevoir les denims de sa collection et tout dernièrement la griffe se lance dans les accessoires... Un pas de plus vers le lifestyle "Les Petites..." qui mine de rien commence à prendre de la consistance.

Face à ce succès, Isabelle Bénichou conserve néanmoins les pieds sur terre, et angoisse toujours autant lors des présentations de ses nouvelles collections....

Partager l'article
Par Lise Huret, le 25 octobre 2007 dans Marques & Créateurs
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
17 commentaires
Tous les commentaires
abigoudiIl y a 9 ans
c'est marrant connaitre l'histoire ça change le regard qu'on a sur les choses et les gens/
merci pour celle ci !
RÉPONDRE
izzieIl y a 9 ans
j'aime beaucoup le sac!
RÉPONDRE
FilicudiIl y a 9 ans
et pour celles qui veulent s'habiller "les Petites" en y mettant du leur, il y a de temps en temps sur Prima un patron gratuit de la marque... entre autre il y a deux mois la fameuse robe rouge que l'on peut voir en haut!
RÉPONDRE
Mlle EIl y a 9 ans
Très mimi mais trop cher pour ce que c'est.
RÉPONDRE
StéphanieIl y a 9 ans
Personnellement,
à chaque fois que j'ai acheté quelque chose chez eux, je me suis rendu compte que ce n'était pas portable, ou alors de qualité très très moyenne...c'est toujours mal fini, et très "sentier" style...
RÉPONDRE
liliIl y a 9 ans
Merci Coco de nous éclairer sur ce qui se cache derrière les marques qu'on cotoit !
C'est super interessant. De plus tu ne prend pas parti, tu as un regard objectif et ca c'est top.
RÉPONDRE
RéjaneIl y a 9 ans
personellement,j'ai acheté un jean les petites,trés belle coupe (taille haute patte d'eph)mais la qualité est vraiment pas top ! !
je l'ai lavé 2 fois et il me décolore encore sur le doigts ! ! (il est brut)..
bref,belle coupe mé qualité moyenne pour 130 euros.....
RÉPONDRE
GraceIl y a 9 ans
J'aime beaucoup cette marque, bien que ce soit assez cher pour ce que c'est et c'est dommage, mais régalons nous de tes textes sublimement bien écrits!
RÉPONDRE
nadIl y a 8 ans
où trouver les petites... dans le 34 ? meci
RÉPONDRE
ChloéIl y a 7 ans
Je trouve toujours leurs collections joliment colorées et assez tendances. Dommage que les prix soient aussi élevés, car même si les produits proposés sont de qualité, j'ai toujours du mal à comprendre comment un top peut couter plus de 80 euros.

Il serait temps que ces pseudos marques créateurs retravaillent leurs gammes de prix avec un peu plus de réalisme.
RÉPONDRE
liliIl y a 7 ans
Whaou, la collection en boutique est canon ! Je veux tout, tout de suite.
Ce que je préfère c'est leur pièce en cuir, elles sont à la fois rock et classique et ca donne envie de les porter tout le temps
RÉPONDRE
SarahIl y a 7 ans
C'est dommage que la marque Les Petites... ne soit pas plus connue. Par rapport à d'autres dans le même style, elle arrive à avoir une certaine originalité, qui lui permet de sortir du lot. C'est hallucinant que l'on parle autant de sandro et maje, et si peu des petites marques qui ont des collections vraiment plus intéressantes. Maje et Sandro font du copier coller des défilés, alors que Les Petites travaillent vraiment leur style.

J'ai une veste en velours bleu marine de cette marque, que je n'ai vu nul par ailleurs, et que tout le monde m'envie. Ce n'est pas le cas avec mon tee-shirt léopard Maje que toutes mes copines ont eu super rapidement...
RÉPONDRE
Steph'Il y a 6 ans
Intriguée par cet article, j'ai été voir la dernière collection Les Petites sur leur site officiel. Bilan en 2 points :
1/ C'est beau, mais en même temps classique, ca ressemble pas mal à ce que l'on peut voir chez Sandro, Iro ou Maje
2/ Le site est vraiment pas pratique. Le flash je veux bien que ce soit hype et tout ca, mais bon ca reste super galère à l'emploi. Dommage !
RÉPONDRE
louisonIl y a 6 ans
J'ai acheté le sac Chanty Les petites parce qu'il y en avait un avec une illustration de Penelope Jolicoeur que je trouvais trop beau. Avec sa anse en cuir et son sac en toile ca fait un mix que j'aime bien.
http://www.lespetites.fr/fr/#/eshop/femme/produit/1710/

C'est la première fois que j'achète un truc chez la marque Les Petites ... Parce que d'habitude je trouva ca trop cher et pas de mon âge mais là je suis super contente de mon achat
RÉPONDRE
anaIl y a 5 ans
vous avez distribuicion au Portugal?? jái a boutique a Lisbonne LILZ & CO

merci
Ana oliveira
sesimbra.ana@gmail.com
RÉPONDRE
liloIl y a 5 ans
je trouve que la marque les petites... est vraiment tres bien ,de bonne qualité et tres tendance .
j'adore leur collection a la fois classique , glam que l'on peu porter tout les jours!
RÉPONDRE
géraldineIl y a 4 ans
Je viens d'arriver sur Lille et j'ai fait ma première après-midi shopping aujourd'hui. Que des belles boutiques et surtout une boutique Les Petites... !!!!!
Pour celles que ca intéressent l'adresse de la boutique Les Petites... c'est au 9-11 rue des Chats bossus, 59000 Lille.
Les vendeuses sont un peu snobs mais sympas
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode