La fourrure

Qu'elle soit fausse ou authentique, hippie ou smart, portée oversize ou en touches, la fourrure se démocratise. Cet automne, elle investit le vestiaire de la casual girl et de la fashionista pointue, elle réchauffe toutes les épaules sans exception et quitte sans regret le dressing trop connoté "vamp" des rentières en chinchillas.

La fourrure fait partie de ces choses que l'on hésite à porter. Raisons éthiques, bourse pas assez bien garnie, mais surtout manque d'occasions font d'elle une parure peu accessible, qui ne s'attarde que rarement sur la citadine de moins de 30 ans... La fourrure est, dans la conscience collective, assimilée à une classe bien définie de la société, aux fastes hollywoodiens des décennies passées ou aux vieilles dames poudrées, bien au chaud dans leur vison. Elle est parfois outrancière, souvent opulente, mais rarement à se damner, enfin jusqu'à présent...

Car pour cet hiver, les créateurs ont décidé de lui faire subir un relooking complet. La fourrure s'invite désormais au cœur de nos envies, elle change de style, n'est plus l'apanage des femmes telles qu'Anna Wintour : classiques, élégantes, mais diablement froides. Elle s'inspire du colorama actuel et se veut fluo, imitant les fourrures acidulées des punkettes londoniennes, et change radicalement de cible. Le renard et autres peaux de bêtes veulent séduire les addicts aux tendances, c'est pourquoi les maîtres du jeu tels que Nicolas Ghesquière, Miuccia Prada, Martin Margiela ou encore Fendi les approchent de manière décomplexé, afin de les rendre désirables.

On distingue néanmoins deux courants : ceux qui conservent le volume xxl en lui appliquant une touche conceptuelle, psychédélique ou rock and roll, et ceux qui voient en la fourrure un élément à dompter et dont il faut faciliter l'introduction dans un vestiaire foncièrement nouvelle génération, soft et naturel, à l'opposé de la fourrure d'antan.

La fourrure

Les premiers plongent donc la fourrure dans un bain de couleurs pepsy et en font le cocon vitaminé et racé de la jeune fille 2008 qui assume son statut de privilégiée et qui se joue des codes.

  • Martin Margiela la pense en étole surdimensionnée. On est loin du vison lustré, la fourrure sous ses doigts devient presque chimique, aussi théâtrale que dans le passé, mais d'une façon toute moderne, qui à l'avantage de revisiter le genre, mais qui n'est plus guère portable... Pucci et Fendi, plus consensuels dans la forme, lui apposent néanmoins un nouveau dress code.
  • Chez Pucci, c'est la petite fille sage qui s'empare de la fourrure de sa grand-tante et lui fait subir un lifting girly. Exit les tailleurs huppés ou les fourreaux lamés, c'est en baby doll que la néo fourrure se porte. On lui associe une palette chromatique digne des plus beaux jours des seventies et on tente le total look. Cependant, cette version de la fourrure est sur le fil et ne supportera pas une once de vulgarité. Elle se veut fraîche, naïve et dynamique, et non décadente, drag queen et compagnie.
  • Avec Fendi, la démarche est plus classique, mais néanmoins les modèles sont suffisamment rock pour être adoptés immédiatement. Ils sont propices - comme ceux de Pucci - à réchauffer les petites robes de l'été prochain issues des collections resort... Rien de plus féminin qu'une robe légère portée sous une fourrure, le tout traité de façon très dark chic ou subtilement jeune héritière en goguette.
La fourrure

Le deuxième mouvement qui révolutionne la fourrure veut incorporer cette dernière au sein de looks accessibles et tendances, au cœur des désirs de la citadine fashion qui n'est pas une adepte de l'extravagance. La fourrure est traitée en touches, sur des volumes plus urbains que ceux qui lui sont habituellement réservés.

  • Chez Balenciaga, son cache-col au pelage aérien vient flouter les genres, en propulsant un uniforme british aux inspirations casual dans une dimension parallèle, où tous les styles se télescopent et où la fourrure n'a plus rien d'outrancier. Comme pour tous les éléments de cette collection, la fourrure devient trendy, évidente, néo urbaine et surtout destinée à vivre le quotidien, loin des fastes qui auparavant l'accueillaient.
  • Pour Isabel Marant, la fourrure est le lainage de l'hiver. Elle réchauffe les épaules, borde les capuches, se porte en gilet sans manches ou en boléro. Elle est partout, façon Larzac de luxe, offrant aux tenues un brin grunges, délicieusement babas et finement féminines une touche juste, unique et contemporaine. Elle est l'élément déterminant qui transpose un look coolissime en quelque chose de plus étudié, sans perdre pour autant sa fraîcheur et son romantisme à fleur de peau.
  • Miuccia Prada, quant à elle, passe-le pas et décide de faire de la fourrure une matière sportswear chic. Elle choisit un pelage court façon teddy bear du Groenland, et lui appose un bord cote fluo. Quasiment coupée à cru, la fourrure est sobre sans être ennuyante et ne pourrait être plus moderne. Miuccia Prada parvient à en faire quelque chose de presque passe-partout et de légalement désirable, à tel point qu'on en oublierait presque qu'il y a quelque temps encore, la fourrure on ne voulait même pas en attendre parler.

©photo : Vogue

Partager l'article
Par Lise Huret, le 31 octobre 2007 dans Mode d'emploi
Vous aimerez également
La fausse fourrure selon Shrimps
Il y a 2 ans - 6
EN SAVOIR PLUS
Les renards en peluche de Vika Gazinskaya
Il y a 3 ans - 12
EN SAVOIR PLUS
Le manteau
Il y a 3 ans - 9
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
23 commentaires
Tous les commentaires
MazelleIl y a 9 ans
Non,la forrure n'est pas pour moi :)
RÉPONDRE
Fashion26Il y a 9 ans
entieremen d'acc avec mazelle :)
RÉPONDRE
Manu Prince SIl y a 9 ans
Ouiiiiiiiii la fourrure c'est chic! chic! chic! J'ai repéré quelques pièces chez Rykiel aussi très dans l'air du temps!
PS to Coco: j'ai prévu un billet sur la boutique Moncler pour next week, tu ne m'en voudras pas hein, j'avais le dp depuis un bail mais je suis tjs en retard...
;)
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
Coco , pourrais tu me dedicacer cet article ? lol
Que dire ??? trop de choses !
Deja le col , chez balenciaga .... tres faciles a porter , ils s'associent avec pas mal de veste en tissus ... en cuir , meme avec des pulls ! Ils rendent des vestes toutes simples et sans grands interets ... soudainement chic ( pour reprendre le terme de manu prince s ) !
Les fourrures offrent une grande panoplie de possibilitées .... ce qui se fait bien aussi , outre les boutiques haute couture ... c'est le vison rasé ( qui ressemblerait presque a du lapin ) , le vison tricoté .... deux manieres de portés du vison , de facon plus moderne que nos grands meres !
Ensuite me viennent a l'esprit , pour cet hiver ... le mouton de toscane , la chevre de mongolie ( du frisotis en veux tu , en voila ) , avec des coupes comme le trois quart ( a porter avec une grosse ceinture) ou le blouson a capuche , un peu sport !
Puis il y a le lapin double face bordé finn raccoon ( marmotte finlandaise ) !
Bon , je m'arrete la ... j'en ai tellement a dire !
Tres bon article .... comme d'habitude !
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 9 ans
Seul et fabuleux > Tu m'épates là ! Ca m'a l'air une véritable passion la fourrure pour toi! Alors c'est ok, ce petit article je te le dédicace avec plaisir :)
Manu Prince S > Aucun problème, je suis sur que ton article sera ultra pertinent et tres bien informé comme d'hab' :)
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
Disons que je travaille dans le secteur depuis un certains temps .... et que sa m'interresse assez fortement , je peux t'en sortir encore pas mal sur le sujet mais bon ... je voudrais pas prendre toute la place , non plus !
MERCI pour la dedicasse !
RÉPONDRE
adelapIl y a 9 ans
est-ce vraiment nécessaire?
RÉPONDRE
tendergirlIl y a 9 ans
J'avoue que toutes ces fourrures sont bien souvent sublissimes...mais de là à les faire rentrer dans mon dressing....excepté pour les fausses la porte est ouverte, pour les autres, impossible !!! C'est quand même fou les tendances...il y a quelques années, mannequins et créateurs criaient haut et fort NON à la fourrure....et aujourd'hui on en voit partout...
Sinon, rien à voir, mais un p'tit mot perso à Coco...tu lis dans les pensées des gens ou quoi???il suffise que je pense à un sujet pour un nouveau post et hop à mon réveil, tu l'as déjà écrit....pffffff tu es vraiment trop forte!!!
RÉPONDRE
T.Il y a 9 ans
OUIOUIOUI ! Moi je prône le port de la fourrure !
RÉPONDRE
Frieda l'écuyèreIl y a 9 ans
Si tu veux fâcher tout le monde dans un dîner, tu commences par lancer la conversation sur les corridas et tu enchaînes avec la fourrure. Succès garanti. Pour ce qui me concerne, j'en ia de la fausse, de la vraie (du lapin) et j'adorerais m'en trouver une vraie belle en vintage.
RÉPONDRE
LailooIl y a 9 ans
La fourrure... Oo !
Horreur ! Je suis absolument contre. Des animaux massacrés pour les lubies de certaines fashionistas bourgeoises.
RÉPONDRE
RéjaneIl y a 9 ans
que pensez vous de la fausse fourrure?
RÉPONDRE
IzaIl y a 9 ans
CONTRE ! -.- ca ne tiendrais qu'à moi je montrais sur le podium avec un pot de peinture..
ces pauvres animaux passent des années dans une cage de 30cm à tourner en rond et devenir fou, on leur arrache la peau sans même les tuer, et leur viande est récupérée pour nourrir les autres bêtes.. mhh un animal mort autour de mon cou
RÉPONDRE
eZulaIl y a 9 ans
je ne comprends pas très bien qu'on puisse encore se poser la question de savoir, à notre époque, du bien fondé ou pas du port de la fourrure www.petatv.com/tvpopup/vi...
RÉPONDRE
CohibaIl y a 9 ans
J'adore la fourrure. C'est très écologique, contrairement à la fourrure synthétique dont la fabrication est extrêmement polluante.
Dès lors qu'on respecte l'animal et qu'on ne le fait pas souffrir (comme pour la viande destinée à la consommation : on peut anesthésier la bête ou pratiquer l'abattage rituel, par exemple), il n'y a aucun mal à utiliser sa fourrure.
Cet angélisme consistant à s'opposer systématiquement à la fourrure me consterne. Le pire, c'est que les militants anti-fourrure ont fini par provoquer des déséquilibres écologiques dans les zones où on a laissé certaines espèces proliférer comme les visons, par exemple.
Consédérons le cas du lapin : on peut le manger et utiliser sa fourrure. C'est être un monstre, ça ?
RÉPONDRE
lewis capelIl y a 9 ans
J'ADORE LA FOURRURE, et je le crie haut et fort !!! c'est sublime, c'est doux, c'est chaud... je trouve ridicule les etats d'âme de certaines sur les animaux tués pour leur fourrure alors qu'elles ne s'embarrassent pas de manger de la viande tous les jours, qu'elles portent des chaussures et des sacs à main en cuir, et des vêtements synthétiques dont la production est extrêmement polluante pour la planète, laquelle pollution tue certainement plus d'espèces animales que quelques bêtes tuées pour leur fourrure...
RÉPONDRE
CohibaIl y a 9 ans
Tu ne crois pas si bien dire, Lewis Capel : au Pôle Nord, la fonte des glaciers due au réchaufement de la planète (et donc à l'émission des gaz à effet de serre et à la pollution atmosphérique) entraîne la disparition des ours blancs. Or, les ours blancs se nourrissent de phoques. Résultat : moins d'ours blancs, donc prolifération des phoques. Or, les phoques se nourrissent de morue. Résultat : les morues sont elles aussi menacées de disparition dans cette région.
Même chose, dans certaines régions rurales, les visons ravagent les cultures.
Tout est une question d'équilibre, c'est tout.
RÉPONDRE
nonoreIl y a 9 ans
moi je suis et je resterait contre !Je trouve ca horrible de faire souffrir des animaux ;pendant tte leur vie pour ensuite qu'ils se transforment en manteau !!!il ne faut pas oublier que c'est quand meme des etres vivants !!!
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
Cohiba et lewis capel : SEULEMENT MERCI
RÉPONDRE
eZulaIl y a 9 ans
Oui, mais il ne faut pas qu'au nom d'une volonté de maîtriser l'équilibre d'un écosystème on fasse abstraction de la souffrance d'êtres vivants.
Je suis d'accord avec l'idée qu'utiliser la fourrure d'un animal abattu pour finir dans une assiette n'est pas indécent, encore faut-il que tout cela se fasse dans des conditions décentes. Or on peut vraiment se poser la question de savoir si c'est bien le cas, étant donné les abus en tout genre autour de l'exploitation de la fourrure animale.

Aujourd'hui, l'image de l'homme qui porte une fourrure est salie dans les mentalités, il n'y a qu'à faire une simple recherche avec ce terme sur internet pour s'en rendre compte, et voir au passage le nombre d'associations qui militent contre ce genre de pratique.

Et ce ne sont pas ces salopards de rapeurs américains qui me feront changer d'avis :)
RÉPONDRE
GodsmackIl y a 9 ans
Quitte à se lancer dans le débat, voià ce qu'on peut en dire. J'adore la fourrure, c'est magnifique, mais dans certains cas, cela veut aussi dire des pratiques monstrueusement cruelles, et l'utilisation d'espèces en voie de disparition. Alors, je dis oui au lapin, à la chèvre, au cuir de buffle... Non au renard, au petits agneaux tués dès la naissance pour certes un cuir merveilleux mais baigné de sang! Il faut savoir faire la part des choses. Nous les humains ne sommes pas Dieu le père et ce n'est pas à nous de "réguler" certaines espèces, ce genre de discours, c'est juste une aberration.
Pour résumer, il ne suffit pas de dire "oui" ou "non" à la fourrure, il faut juste adopter un comportement responsable en toute bonne intelligence, pour une mode éthique.
Ca ne fait pas très bon ménage ça "mode" et "éthique", n'est-ce pas? Mais j'en ai marre d'être prise pour une hystérique écervelée et irrespnsable parce que j'aime la mode, qui souffre de trop mauvaise réputation à cause de comportements irréfléchis.
A bon entendeur.......
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
Je crois serieusement que certaines personnes n'ont pas compris que ce blog est destiné a ceux passionés par la mode ou en phase de le devenir .... J'aime la mode , ce qui veux forcement dire que je suis obligatoirement ouvert d'esprit , j'accepte tout les styles , toutes les idées , toutes les opinions ...
Mais je crois qu'il est important de dire qu'il y a des endroits speciaux déstinés a donner son avis sur tel ou tel evenements de la vie !
Ok , je n'ai rien contre le port de la fourrure et du cuir ( les deux vont de pairs ... t'es contre la fourrure , t'es donc contre le cuir .... Stella Mc Cartney l'as bien compris ) , mais j'accepte grandement que des personnes soient contre ... apres tout ne dit on pas , chacun son avis !
Mais ici , a mon humble avis , on donne son avis sur la mode et non sur son opinion sur le port ou non de la fourrure ! Il ne faut pas tout melanger .... c'est important , surtout quand on en viens au insultes !
RÉPONDRE
LudmilaIl y a 9 ans
C'est GRAVE que de nos jours on continue à refuser le progrès. Un peu d'intelligence est nécessaire, aujourd'hui c'est possible de faire des fourrures synthètiques absoluement sublimes, alors pourquoi continue t'on à vouloir de la vraie fourrure?
Ce n'est pas du luxe, c'est de la régression!!!!!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode