A.P.C.

A.P.C. : trois lettres qui claquent, qui éloignent le superflu, les figures de style et les fioritures, trois lettres qui vont à l'essentiel. C'est ainsi que l'on pourrait définir l'anti-mode de Jean Touitou, créateur de la griffe l'Atelier de Production et de Création.
A.P.C.
Uniformes, basics, intemporels voir austères… Les collections d'A.P.C. ont beau être nées à contre-courant des envies des années 90 (qui étaient plus enclines à la surcharge clinquante qu'à l'épure), elles ont finalement trouvé leur cible et touchent une clientèle internationale sensible à une mode qui ne se subit pas mais s'approprie.

Un concept visant à créer de la "normalité radicale" ne pouvait venir que d'un personnage à part, non pétri par les us et coutumes de la mode, et qui s'intéresserait au vêtement par un autre biais que l'habituel désir d'éblouir le spectateur et de vêtir une silhouette parfaite. Jean Touitou, tunisien d'origine, est en effet un être hors du commun. Goûts éclectiques, passionné par la vie et ce qui la compose, féru d'histoire, un brin révolutionnaire, il est guidé par des idéaux mêlant Trotski, Deleuze et Mao.

Il sera étudiant à la Sorbonne dans les années 70 et en ressortira avec une licence d'histoire de l'art en poche. Peu après, le jeune militant trotskiste qui écoute du Brian Jones en boucle décide de prendre la poudre d'escampette et de parcourir la planète. De retour de son périple autour du monde, il est embauché en tant que manutentionnaire chez Kenzo et distribue les tracts de Force Ouvrière durant ses temps libres.

Par la suite il sera embauché chez Agnès B. chez qui il restera 3 ans. Il s'associe avec la créatrice et développe la griffe à New York. En 1983, il rencontre Irié, un jeune styliste japonais, et l'aide à fonder sa griffe : ils donnent naissance ensemble à la marque Irié. En 1985, Jean Touitou a envie de voler de ses propres ailes et d'oeuvrer pour lui-même.
A.P.C.
Il part d'un constat : la mode lui déplait fortement. Il désire quelque chose de simple, qui va droit au but. Il recherche cette aisance qu'apporte un uniforme et veut concevoir des vêtements qui ne cachent pas la personne, des pièces qui permettent à chaque personnalité de s'exprimer. Pour lui un vêtement n'est rien de plus qu'un vêtement, et il veut le traiter comme tel, comme une marchandise de très bonne qualité.

Il commence par dessiner une collection homme nette, épurée, modeste et très bien coupée. L'année suivante, il met au point un vestiaire destiné à la femme. La pureté des lignes l'obsède, il veut créer des pièces anonymes. Cela donne des robes toutes blanches, des manteaux noirs très sobres et des jeans bruts. Son concept fonctionne, les fashionistas de la rive Gauche découvrent une mode différente, exempte de sigles "m'as-tu vu".
A.P.C.
Il obtient des parutions dans les magazines, et en 1995 développe la vente par correspondance. Pourtant, dans un premier temps, les gens qui découvrent son catalogue ont une réaction de rejet face à ce dressing aux inspirations un peu trop soviet. Le minimalisme et la rigueur sont encore trop connotés - pour certains - communisme et restrictions.

Mais Jean Touitou se doute bien que cela passera, et il a raison. Par ailleurs, il ne cherche pas à toucher tout le monde et sait pertinemment que son style peut déplaire. La simplicité apparente dont il a fait sa ligne de conduite en déroute certains. Pourtant, à sa manière, Touitou distille un discours qui est des plus honorable : pour lui le vêtement n'est pas une fin en soi, il observe une société marchant sur la tête, composée de jeunes femmes prêtes à dépenser le double de leur salaire pour un accessoire apparemment indispensable à leur survie fashion…
A.P.C.
Lui croit à la simplicité, déclare que "les gens qui ont de la substance ont souvent un style naturel". Quand on lui énonce le terme basic pour définir ces collections, il le refuse. "Basic" voudrait-il dire "de base", alors qu'il passe avec son équipe un temps incroyable à concevoir des nouveaux tissus à chaque collection ? Il comprend que face aux créations très décorées de certaines marques, les siennes paraissent différentes. Pour lui, elles sont juste épurées.

La simplicité apparente des vêtements A.P.C. cache néanmoins un travail élaboré. Pour arriver à cette évidence de la coupe et au tombé parfait du vêtement, il faut de longues heures de recherches et une constante remise en question. Pour le créateur, le point de départ et la colonne vertébrale de ses vêtements est bel et bien la matière. Il est nostalgique de la popeline d'excellente qualité qui composait les chemises de son père, et fut toujours déçu des tissus que l'on lui proposait au regard de ceux du passé, bien plus beaux. C'est pourquoi, très vite, il a axé ses efforts sur la conception originale d'étoffes exclusives à A.P.C..

A.P.C. a ses fans, dont font partie Sofia Coppola, Cat Power et Lou Doillon. La marque a également trouvé au Japon et aux États-Unis une terre d'accueil férue de ses propositions, tandis que son succès dans l'hexagone ne cesse de grandir.
A.P.C.
En plus de ses collections de prêt-à-porter, Jean Touitou se plaît à éditer un panel éclectique d'ouvrages allant de la saynète nippone un brin érotique au livre de recettes de sa mère. Il produit également des films et des albums de musique, propulsant ainsi des jeunes artistes sur le devant de la scène.

Jean Touitou préfère l'excellence à la quantité, il rêve d'un élitisme de masse, se sait utopiste, aimerait baisser ses prix afin que sa vision de la mode soit réellement accessible à tous et pense que dans une trentaine d'années le monde sera dans le chaos économique et que notre mode de vie est en sursis.

En dépit de cela, et parce qu'il est un chef d'entreprise responsable d'un bon nombre de personnes, il n'a pas fermé sa maison comme il le préconisait en 2003. Il continue donc à concevoir des vêtements hors du temps et néanmoins fort désirables.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 06 novembre 2007 dans Marques & Créateurs
Vous aimerez également
Baskets APC x Nike
Il y a 4 ans - 8
EN SAVOIR PLUS
Jean Touitou, sans concession
Il y a 5 ans - 20
EN SAVOIR PLUS
APC - Collection automne/hiver 2010-2011
Il y a 6 ans - 21
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
12 commentaires
Tous les commentaires
Manu Prince SIl y a 9 ans
J'achete uniquement mes veste, manteau, trenchs chez APC. Je trouve que c'est le must du pointu, et la qualité vaut la peine d'en mettre le prix!!!
Vivement les soldes presse!!!
;)
RÉPONDRE
tendergirlIl y a 9 ans
APC est présente dans ma garde robe depuis plus de 10 années. Qualité irréprochable, mon jean brut d'il y a 10 ans n'a pas bougé, juste un peu moins rèche. Des basics que l'on conserve et que l'on aime ad vitam eternam !!!
RÉPONDRE
Material girlIl y a 9 ans
Meme si je n'ai rien d'APC because ça ne me va pas (il travaille le plat.... et moi pas plate!), mais j'apprécie vriament sa démarche, son concept et son intégrité
RÉPONDRE
AnnaIl y a 8 ans
J'aime beaucoup Apc, la qualité est vraiment très bien. Les silhouettes sont souvent assez sages et c'est ça que j'apprécie personnellement, une certaine classe. Ils sont à la pointe de la mode mais gardent leur propre style qu'on adore. Pour les tuniques et des robes je trouve les prix abordables et justes sachant que la qualité ne va pas lâcher. Pour les trenchs et parkas qui sont simplement parfaits j'attends plutôt les soldes, mais je ne trouve pas les prix excessifs sans les soldes non plus.
RÉPONDRE
BcbgMoutteIl y a 8 ans
Salut Coco !
J'aurais voulu un petit renseignement , où est ce que je peux trouver une boutique APC pres de Lille ? merci de me repondre !
PS: ton site est super que des marques classes et reconnues (CDC MAJE AMERICAN VINTAGE SANDRO ZARA, et jen passe ;)
Bne continuation !
RÉPONDRE
ELISAB64Il y a 7 ans
je recherche la robe tee-shirt leopard APC. Elle n'est pas sur leur site de vente.ou l'a trouver ?
RÉPONDRE
erinIl y a 7 ans
Génial cet article, j'aime beaucoup la ligne suivie par Jean Touitou, assez à part par rapport au prêt à porter traditionnel.

A part ça les robes APC sont juste sublimes. Pour moi ce sont de vrais basics !
RÉPONDRE
LaurineIl y a 7 ans
Pour moi, APC est la seule marque de fringues qui devrait être indispensable à la modeuse. Le vestiaire y est faussement basique, et quelque soit la saison on y trouve toujours de quoi être super bien habillé sans pour autant passer pour une fashion victime. Ce qui me bluffe, c'est que en dépit du fait que la marque existe maintenant depuis un bout de temps, Jean Touitou parvient toujours à developper son concept de mode utilitaire sans se répeter.

J'ai une affection toute particulière pour la ligne Madras d'APC qui, avec ses prix légèrement plus lights que la ligne principale, fait souvent partie de mes coups de coeur de l'été.
RÉPONDRE
rabbitIl y a 7 ans
J'ai craqué sur la dernière collection Madras de chez APC. Ce qu'ils ont fait est canon, et en plus c'est moins cher que la ligne principale. J'adore toutes les robes qu'ils ont déssinées, et aussi les chemises.

Il y a trois jours, j'ai fait une razzia sur leur site, j'attends avec impatience mon coli !
RÉPONDRE
LoanIl y a 6 ans
J'ai trop craqué sur les vêtements APC, le seul problème comme le dit material girl, c'est que leurs fringues sont concues pour les filles plates ! Sur elle ca doit faire canon, mais sur moi et ma poitrine généreuse, c'est pas top. Dommage, parce que leurs robes housse notamment sont extra.
RÉPONDRE
isabelleIl y a 6 ans
L'été est synonyme pour moi de APC Madras. Les robes robes et les chemisettes que je trouve chez APC madras sont idéales pour êtres jolie et casual et pas trop girly.
Les imprimés sont souvent super mignons et les coupes sont aussi sobres que l'on peut le désirer.
En plus la ligne Madras -comme on l'a déjà dit- est moins chère que la ligne principale de APC donc il faut en profiter. Par contre il ne faut pas espérer porter les fringues de APC Madras en hiver parce qu'ils sont super légers et il n'y a pas de doublures.
RÉPONDRE
Lili&ÀIl y a 6 ans
la braderie d'apc qui s'est déroulée hier était parfaite, j'adore cette marque.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode