Robe Manoush

Elles sont rares les petites robes qui ne nécessitent aucune accessoirisation pour exister. Au coeur de cette saison, où keffieh et foulards en tout genre sont de rigueurs, où le mix des genres est le bienvenue (mais n'en est pas moins une épreuve quotidienne mettant notre sens fashion a dure épreuve), il est bon de pouvoir se glisser au creux d'une toilette à la fois chic et moderne, intemporellement désirable et se suffisant à elle-même.
Robe Manoush
Longueur Courrèges, fantaisie pop et opulence plissée transforment une coupe rigoriste en une merveille de féminité hivernale. Cette création Manoush semble être celle qui nous fera traverser les frimas de novembre en toute élégance. Lier minimalisme et oversize n'est point chose aisée, et pourtant cette micro robe bleue de Prusse y parvient sans effort.

Alliant touche girly et sobriété apparente, elle s'épanouira de jour accompagnée de bottes cavalières et illuminera la nuit en ankle boots. Cette robe est de celles qui une fois enfilées s'oublient, et qui avec un minimum d'effort dessinent à l'heureuse élue une silhouette flatteuse, subtilement rétro et délicieusement citadine.

Elle offre également une jolie variante au règne quasi sans partage des robes housses de la saison...

Robe Manoush, 260 $ (soit 178 €) chez Neiman Marcus
Partager l'article
Par Lise Huret, le 13 novembre 2007 dans Wanted
Vous aimerez également
Comment porter la robe blanche ?
Il y a 6 mois - 15
EN SAVOIR PLUS
Wanted : une slip dress mi-longue
Il y a 7 mois - 14
EN SAVOIR PLUS
Robe + pantalon, mode d'emploi
Il y a 1 an - 23
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
3 commentaires
Tous les commentaires
Mlle EIl y a 9 ans
Trop cher pour du Manoush mais très jolie!
RÉPONDRE
MazelleIl y a 9 ans
Jolie surtout la ceinture
RÉPONDRE
LaetitiaIl y a 7 ans
Je ne supporte pas cette marque. C'est super cher et on a l'impression que ces des frippes. La dernière fois je suis entrée dans une boutique Manoush, j'ai cru que c'était une blague. Entre les sweats imprimés Yuski super kitsk, les pull over années 50, les trucs rose layette et les bijoux de gitanes, on aurait dit un marché aux puces !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode