Les poches, mode d'emploi

Il y a quelques mois, les mannequins défilant pour la saison automne/ hiver proposèrent un néo dress code à l'opposé des bonnes manières : nombre d'entre elles utilisèrent en effet les poches de leurs vêtements. Ce qui auparavant eut été une faute de goût majeure devint sous l'impulsion des créateurs un prétexte à l'élaboration d'une silhouette néo chic.
Les poches

Lorsqu'en janvier dernier, cette tendance apparut sur les podiums, elle suscita diverses réactions. Certaines se récrièrent, affirmant que les poches ayant toujours existé, elles n'avaient pas attendu l'approbation des couturiers pour les utiliser, tandis que d'autres trouvèrent que cette mode leur permettrait de redécouvrir - et de découdre... - les poches de leurs basics, les rendants ainsi facilement "up to date", ce qui n'était pas pour leur déplaire.

Certes les poches font partie intégrante du vêtement et ne sont donc point novatrices en tant que telles, néanmoins l'innovation que proposent les dernières présentations automne/hiver réside dans leur présence - et de leur utilisation - sur des tenues de cocktail ou de soirées, plus habituées aux étoles précieuses qu'à une gestuelle désinvolte. Si l'attitude adéquate fut rapidement adoptée par les fashionistas qui étrennèrent avec joie les poches de leurs robes housses, il n'était pas évident que les tapis rouges deviennent les spectateurs de cette nouvelle tendance, et pourtant...

Les jeunes femmes constituant la faune VIP et stylée, parcourant les espaces fashion spotlightés de la planète, n'ont pas hésité à se la jouer cool, aussi glamour ou strictement chic que soit leur toilette. C'est ainsi avec un plaisir un brin espiègle qu'elles se sont facilement fondues dans la mouvance. Ce parti pris, en plus d'être en adéquation avec les envies des créateurs, a l'avantage de libérer les demoiselles de tout sac à main ou de pochette bijou, allégeant leurs looks et les rendant ainsi plus naturelles, tout apprêtées soient-elles.

A l'heure où chacune s'interroge sur la nature et l'accessoirisation de la tenue à revêtir pour assister aux multiples soirées des derniers jours de décembre, il est important de noter que cette toilette se portera maintenant à la Carine Roitfeld (c'est-à-dire sans sacs), et sera pourvue de jolies poches que l'on se fera un plaisir d'utiliser...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 14 novembre 2007 dans Mode d'emploi
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
MazelleIl y a 9 ans
La tenue d'alba <3
RÉPONDRE
HélèneIl y a 9 ans
J'adore le look de Jessica Alba!! Elle est toujours naturelle & simple, c'est ce que j'adore chez elle.
RÉPONDRE
CohibaIl y a 9 ans
Je suis d'ac' : adorable, la tenue de Jessica Alba. En revanche, celle de l'héroïne du Diable s'habille en Prada (j'ai oublié son nom, pardonnez-moi), ce n'est pas terrible-terrible. Ou alors ça vient du fait qu'elle se tient mal. Ca me fait penser à une chose : le risque d'avoir les mains dans les poches au niveau des hanches, c'est d'adopter une mauvaise posture et de se tenir voûtée. Du coup, effet dos rond garanti.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 9 ans
Meme Anna Wintour s'y est mise ....donc si elle s'y est mise , c'est que c'est vraiment une des tendances principales a suivre ! Et puis comme tu le dit , en meme temps de suivre Anna Wintour bah on suit Carine Roitfeld .... sans sacs !
RÉPONDRE
Frieda l'écuyèreIl y a 9 ans
Aïe, sans sac ! Mais les poches, ça se déforme, tout ce qu'on met dedans, ça fait des bosses... Elle a un boy qui la suit en permanence, Karine ?
RÉPONDRE
IzaIl y a 9 ans
* je veux *
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode