Clémence Poésy

Après avoir séduit les fans d'Harry Potter, Clémence Poésy est en phase de conquérir le cinéma international, d'envoûter les grandes griffes de luxe et de devenir une véritable icône de mode. En dépit de ce succès soudain, la diaphane Clémence ne se laisse pas griser et contemple sereinement les ponts d'or qui s'offrent à elle.
Clémence Poésy

Avant d'intégrer l'univers de JK Rowling, Clémence Poésy n'était guère connue du grand public, et pourtant cela faisait déjà quelque temps qu'elle avait décidé que sa vie se déroulerait devant les caméras. Sa mère, professeur de français, lui a inculqué l'amour de la littérature, tandis que son père, directeur d'une compagnie de théâtre, lui a fait entrevoir ce que pouvait être la vie sur les planches. Ses parents avaient une vision assez humaniste de l'enseignement que devaient recevoir leurs enfants.

C'est ainsi que Clémence a fréquenté de nombreux établissements avant-gardistes, où l'on dispensait les cours en anglais - d'où le fait qu'elle soit devenue bilingue très jeune -, où les règles étaient parfois assez strictes tout en étant tournées vers l'épanouissement de l'enfant, et incorporant très vite philosophie et prise en charge de soi-même.

Cet enseignement atypique a permis à Miss Poésy de développer une relation saine à l'autre, car les contacts entre adultes et enfants n'étaient pas basés sur une hiérarchie rigide, mais sur un respect mutuel. Clémence, petite fille sage et presque parfaite, en est sortie confortée dans l'idée qu'elle avait bel et bien une place dans le monde qui s'offrait à elle.

Dans un premier temps, c'est le dessin qui l'attire, la comédie restant un passe-temps entre elle et sa sœur, qu'elles exercent entre les 4 murs de leur chambre. C'est pourquoi ses parents furent plus que surpris lorsqu'à l'adolescence elle se sentit irrémédiablement attirée par l'art dramatique, et que sans rien dire elle envoya une lettre à un agent et reçu une réponse positive. Ce geste annonce sa motivation et marque son indépendance ; d'ailleurs même si elle aime tendrement ses parents, elle ne leur fera jamais lire un de ses scénarios...

A 16 ans, elle décroche un rôle dans un téléfilm français - "Tania Boréalis" - et en enchaîne d'autres rapidement, avec notamment "L'étoile d'un été" puis "Carnets d'ados". Celle qui n'a jamais eu la télé (et ne l'a toujours pas), attaque avec le même enthousiasme un téléfilm que son premier rôle au cinéma (en 2002, dans "L'été d'Olga"). Un an plus tard, elle incarne une jeune fille délurée dans "Bienvenue chez les Rozes".

Clémence Poésy

Puis elle déménage en Angleterre, où elle rencontre le rôle qui la fera se sentir réellement comédienne. Elle porte à l'écran pour la BBC le personnage de Marie Stuart, et c'est un véritable succès. Le téléfilm, diffusé en trois épisodes, séduit le public anglais. Pouvoir jouer en anglais est un vrai plaisir pour Clémence, qui trouve dans la langue de Shakespeare plus de spontanéité que dans sa langue maternelle.

Dès lors, les propositions qu'elle reçoit prennent un parfum d'international. C'est ainsi qu'elle jouera dans la série américaine "Révélation", avant de côtoyer Colin Farrell sur un film à petit budget... Jusqu'au jour où l'on pense à elle pour incarner Fleur Delacour, une magicienne typiquement française aux côtés de Daniel Radcliffe, dans le très couru Harry Potter.

À l'époque, Clémence Poésy vient d'être acceptée au Conservatoire de Paris ; le directeur lui permet alors de prendre une année sabbatique et de revenir une fois les huit mois de tournage terminés. Cependant, le tournage terminé, Clémence doit choisir entre poursuivre sa carrière ou s'arrêter pour étudier au Conservatoire. Elle décide alors de saisir les rôles qui s'offrent à elle.

Clémence Poésy

Elle passe sans difficulté des limousines anglaises aux bus qui l'amènent sur les plateaux des "Amants du Flore", elle aime cette disparité entre les tournages, entre les grosses et petites productions, ces appels constants au voyage, ces différentes ambiances, ces familles de cinéma. Elle tourne "le Grand Meaulnes", puis "Guerre et Paix", téléfilm qui pour elle fait honneur au support télévisuel, car une telle épopée n'aurait pu être mise en scène pour le cinéma.

La jeune actrice ne se laisse pas guider par les à priori ou les idées reçues, elle s'intéresse bien plus aux projets qu'aux types de média qui les diffuseront. Cet automne, elle joue dans deux productions françaises, "Sans moi" et "Le dernier gang". Si les films ne sont pas de franches réussites, on prend néanmoins plaisir à voir évoluer la très esthétique Mlle Poésy à l'écran.

D'ailleurs, point de vue style, la jeune fille fait partie des rares actrices françaises qui peuvent se targuer d'avoir une véritable allure. Car si comme toutes les jeunes pousses du cinéma français, elle se voit courtisée par les grandes maisons de couture, Clémence à la chance d'être naturellement dans le ton. Un rien sublime sa silhouette de brindille.

Clémence Poésy

Candide et subtilement sage, la pureté qui émane d'elle met en perspective ses choix vestimentaires, à la fois pointus et siglés... Amie de Nicolas Ghesquière, dans les petits papiers de Karl Lagerfeld, en couv' de Jalouse et d'ID, et même toute jeune égérie du parfum Chloé, la fraîche Clémence n'est pas loin d'accéder au statut d'icône de mode.

En dépit de cette ascension vers les étoiles, Clémence Poésy reste à l'abri des affres de la branchitude. Ainsi, dans son Ipod, Mozart est en tête de liste. La culture a une place prédominante dans ses hobbies : hors tournage, elle partage son temps entre cinéma, expo, lecture et peinture. Elle écoute France Inter, admire Emma Thompson, visionne en boucle "Le dictateur" de Chaplin et se délecte de Baudelaire, Prévert, et Aragon.

Clémence Poésy, petite fille modèle ? Enfant, elle ne faisait pas de bêtises, la crise d'ado n'est pas passée par elle, elle est loin d'être une tête brûlée, déteste les extrêmes et pourrait se nourrir uniquement de salade verte... Discrète, talentueuse et magnétique, Clémence Poésy est un oiseau rare que les étiquettes auront bien du mal à définir. À suivre...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 20 novembre 2007 dans Mannequins & Icônes
Vous aimerez également
Le carré de Clémence Poésy
Il y a 2 ans - 26
EN SAVOIR PLUS
Clémence Poésy en Yves Saint Laurent
Il y a 5 ans - 19
EN SAVOIR PLUS
Clémence Poésy chez Gossip Girl
Il y a 6 ans - 27
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
18 commentaires
Tous les commentaires
CohibaIl y a 9 ans
Elle est très bien dans "Guerre et paix". Son rôle d'héroïne romantique lui va a ravir. J'attends le 3ème épisode de ce soir.
RÉPONDRE
Idiot MonkeyIl y a 9 ans
Elle est vraiment très belle, sa beauté est fraiche puis m'a l'air d'avoir un bon style vestimentaire, niveau cinema je ne l'ai vu que ds HP je ne pourrais donc pas juger, en tout cas je la vois bien partie pour devenir l'égérie d'une marque telle Chanel.
RÉPONDRE
MissMargauxIl y a 9 ans
ah justement je m'attendais a ce que tu fasse un article sur elle je regardais les icones de modes l'autre jour et je me disais "tiens je verrasi bien clemence poesy dedans" ^^

cette fille est tout simplement magnifique elle a une beauté tellement naturelle

je suis completement d'accord avec Idiot Monkey, je la verrais tres bien pour Chanel (a la place d'emma watson notament)
RÉPONDRE
GraceIl y a 9 ans
Elle est réellement très belle cette actrice, une beauté naturelle qui lui va si bien, un style qui lui colle bien à la peau, j'aime beaucoup
RÉPONDRE
ElisaIl y a 9 ans
Mouais... moi je ne suis pas fan. Elle me parait très "jeunesse dorée" de Paris, et je ne vois chez elle une réelle élégance. A quand une actrice française comme Deneuve? Une voix, une allure, une élégance appréciée dans le monde entier. Nos actrices sont bien fades par rapport aux américaines.
RÉPONDRE
NadIl y a 8 ans
Mon actrice préférée !! Je l'adore elle joue bien, n'a pas la grosse tête et a un bon style français.
RÉPONDRE
Didi d'AufideniIl y a 8 ans
Elle a quelque chose d'ancien, elle fait très romantique dans le sens 19ème. Perso, je la trouve terrible et c'est une excellente actrice. Pour Guerre et Paix, elle était parfaite, et il faut rappeller qu'une certaine Audrey tenait ce rôle il y a quelques années!
RÉPONDRE
la-reb3lleIl y a 8 ans
elle a une ceratine fraicheur en ellle qu'elle en deient magnifique !!!
c'est un très beau modele français...
RÉPONDRE
sillinaIl y a 8 ans
Je découvre Clémence Poesy en visionnant le film "le Grand Maulnes"
Je suis ravie et fascinée par tant de beauté, de sensibilité, de rafinement, de sincérité.
Félicitations et merci
RÉPONDRE
PolarisIl y a 8 ans
Clémence Poesy ?
C'est l'actrice la plus branchée que je n'ai jamais vue
Elle est un model parfait à suivre
Je lui souhaite Bonne chance et Bonne continuation
RÉPONDRE
CilouIl y a 8 ans
Je l'adore! elle a un super style et elle est une très bonne actrice
RÉPONDRE
nawel bensirateIl y a 7 ans
je l'ai beaucoup aimée dans "Guerre et paix" sur France2
RÉPONDRE
WoaowIl y a 7 ans
Naturelle, élégante, un rien discrète, voilà une femme, une vraie!!

Et en plus j'aime bien ce qu'elle met dans son i-pod et ce qu'elle fait de son temps libre. Voilà une fille qui ne s'envolera pas un jour de grand vent car elle a mis du plomb dans sa cervelle!!
RÉPONDRE
CindyIl y a 6 ans
J'ai découvert Clémence Poésy avec Bienvenue chez les Rozes, une petite comédie francaise bien sympa avec notamment Carole Bouquet et Lorant Deutsch, en 2003 ou 2004 il me semble. Ce film m'avait vraiment surpris avec son scénario complètement déjanté !

Enfin bref, depuis j'ai vu Clémence Poésy entre autres dans Guerre et Paix, Bons baisers de Bruges et bien sûr Harry Potter ! Et je dois dire qu'elle ne me déçoit jamais !
RÉPONDRE
MimiIl y a 6 ans
Je l'ai découvert avec Les amants du Flore, puis dans Guerre et Paix, et j'ai été ébloui! Clémence ne m'a jamais déçu, c'est une actrice formidable. Ces rôles lui vont toujours à la perfection. Elle a un coté lumineux et atypique qui, sans être un canon de beauté, est beaucoup plus séduisant.
RÉPONDRE
lollipops25Il y a 5 ans
J'aime beaucoup Clémence. Elle est discrète et n'en fait pas des tonnes.
Aussi, elle joue très bien et son allure attire l'oeil.
RÉPONDRE
chamallow32Il y a 5 ans
elle est vraiment trop canon avec son chapeau pastèque (ou melon je sais plus comment on dit)
RÉPONDRE
lidyaIl y a 4 ans
J'ai vu une photo de Clémence Poésy à new york sans maquillage et dans une robe hippie informe elle était presque méconnaissable. Plus rien à voir avec la petite française craquante de Gossip Girl. Comme quoi le maquillage et les stylistes font des merveilles.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode