Urban Outfitters, anti-noël

Urban Outfitters a beau être une griffe plus que mythique auprès de toute modeuse qui se respecte, on aurait tendance à oublier qu'à la base son concept était plus axé sur la transgression et l'anti-establishment que sur l'assouvissement des désirs hype des fashionistas en pâmoison devant ses créations rétro-branchées.
Tee-shirt Urban Outfitters
En dépit de son empire et des responsabilités qui lui incombent, Richard Hayne - PDG d'Urban Outfitters -, se plait à jouer les troubles fêtes. La période de Noël est pour lui un moment béni, constitué de quelques semaines percluses d'hypocrisie, de faux bons sentiments et d'euphories commerciales indécentes qui chaque année lui inspirent gadgets controversés et accessoires provocateurs. Les micros pistolets en guise de décorations de noël furent un succès auprès des bobos branchés, reste à savoir si l'opus 2007 survivra au puritanisme américain…

Car en décembre, Hayne s'attaque au symbole de Noël le plus protégé, le plus iconoclaste, que l'on ne saurait égratigner sans s'attirer les foudres de la communauté internationale : le très populaire Santa Claus, notre cher Père Noël…

En détournant l'image de ces bonshommes rouges encapuchonnés que toute grande surface se doit de poster à l'entrée de ses boutiques, Hayne pointe du doigt ce qui est devenu une parade commerciale dénuée de toute magie. Ironie corrosive, second degré acide, l'humour d'Urban Outfitters risque de soulever le mécontentement des WASPS et de réjouir les adultes désabusés et repus de ce Noël insipide qu'on leur propose dès novembre, composé d'une surdose de shopping, de chocolats, de tenues de Noël et de recettes de dinde aux marrons…
Partager l'article
Par Lise Huret, le 26 novembre 2007 dans Actu mode
Vous aimerez également
Peter Jensen x Urban Outfitters
Il y a 6 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Urban Outfitters, bientôt en France ?
Il y a 6 ans - 16
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
4 commentaires
Tous les commentaires
CohibaIl y a 9 ans
C'est drôle. Sauf que la dénonciation du mercantilisme devient elle-même une opération commerciale. C'est un peu comme la mode des produits écolo : sous prétexte de protéger la planète on incite à encore un peu plus de consommation.
RÉPONDRE
SuperTomateIl y a 9 ans
Bien vu, Cohiba : en ce sens, la ruée sur le sac "I'm not a plastic bag" m'avait proprement dégoûtée...
RÉPONDRE
Manu Prince SIl y a 9 ans
Très dans l'air du temps tout ça, et tellement regressif!!! j'adore!!! Si seulement la marque acceptait de s'installer à Paris...
RÉPONDRE
charlieIl y a 5 ans
Le père noël me déteste ? Ça tombe bien, moi aussi !

PS : A quand un Urban Outfitters à Paris ? J'ai entendu parler d'une ouverture en 2011 ?
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode