Luxe et environnement

Le bio, le Vélib' et le commerce équitable font désormais de plus en plus partie de notre quotidien, grâce - entre autres - aux Al Gore, Hulot et autres Yann Arthus-Bertrand. La vague verte ne semble épargner aucun secteur et touche même celui du luxe, dont les grands groupes ont récemment amorcé un savant virage, de manière à pouvoir hisser le pavillon "bonne conscience écologique". WWF vient de récompenser leurs efforts marketing-écolo, en les classant selon leur approche écologique du marché.
WWF
Ce classement à dû en inquiéter plus d'un, étant donné qu'une dernière place serait plutôt mal accueillie par l'opinion publique. Au final, les bons élèves sont L'Oréal, LVMH et Hermès. Ils obtiennent un C+, alors que Tod's et Bulgari se retrouvent avec un F, la note la plus basse possible.
Cette notation a été faite selon deux critères. Le premier prend en compte la communication opérée par la maison au sujet de sa politique environnementale et humaine, critère plus ou moins contestable, étant donné que l'on juge sur le packaging de ces campagnes et non sur leurs résultats effectifs, mais c'est un début… Le deuxième se base sur des études menées par des ONG et les médias.
Le rapport de cette enquête a fait grand bruit en Angleterre, et se diffuse peu à peu dans le reste du monde, ce qui réjouit les dirigeants de WWF, jugeant qu'il était plus que temps que les groupes présents sur le marché du luxe prennent leur responsabilité et offrent autant de satisfaction sur le plan écologique que sur la qualité de leurs produits. Car bientôt le luxe ne devra plus garantir uniquement un savoir-faire d'excellence et des matériaux d'exception, mais aussi une chaîne de production propre et une politique visant à réduire au maximum l'impact de la production de la griffe sur la planète.
Par ailleurs, WWF a également prévu d'associer les stars à son action de redressement moral des grands groupes. Et à en juger l'actuelle importance des VIP dans la communication des marques, ces dernières risquent fort d'entendre le message. WWF va ainsi mettre en place une "Star Charter", qui consistera à demander aux people qui la signeront de ne pas s'approvisionner chez les maisons ne se préoccupant pas de la planète…
L'écologie est désormais devenue ultra hype. Voilà une mode qui pour une fois mériterait d'être suivie par tous…
Retrouvez le rapport sur le site de la WWF :
http://www.wwf.org.uk/deeperluxury/_downloads/DeeperluxuryReport.pdf
Partager l'article
Par Lise Huret, le 13 décembre 2007 dans Analyses
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
1 commentaire
Tous les commentaires
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
Voila un sujet tout aussi passionnant que les peoples ..... mais autrement passionant puisqu'ils s'agit quand meme du restant de notre vie et de celle toute entiere des prochaines décénies ! Pour ma part je trouve que luxe correspond dans un premier temps aux reves en tout genres .... la ou tout est permis , sans jamais compter , ensuite me viens le mot santé ( reference a l'anorexie sur les podiums ) .... quand on a de l'argent on est generalement en bonne santé et puis maintenant je trouve que luxe rime plutot bien avec ecologie .... surtout quand ces fameux groupes ne font pas semblants contrairement a des petites enseignes qu'y font briller leurs images avec leurs soi disant ecologie qu'il ne pratiquent pas !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode