Les plumes sont à la fête

Le nouvel an approchant, les robes de cocktail et autres parures se succèdent dans notre dressing virtuel. Laquelle sera la plus parfaite, la plus up to date, la plus "in" chic ? Les paillettes semblent jouer les chefs de file, mais à force d'être vues et revues - d'H&M à l'avenue Montaigne - on s'en lasserait presque avant même d'en avoir porté… Alors que les plumes, qui font figure d'invitées-surprises, ont tout pour plaire.
Les plumes
On les avait repérées sur les derniers défilés automne hiver, mais sans y prêter vraiment attention, tant leur potentiel de portabilité semblait minime. Cependant, si certaines tendances ne sont pas évidentes au premier visionnage, elles n'en sont pas moins réelles. La tendance plumes n'est peut-être pas aussi visible que le flashy en hiver ou la réhabilitation du jodhpur, mais elle est présente, et prête à se faire entendre lorsque son heure sera venue.
Si l'on a occulté jusqu'à présent les savants plumages que les couturiers nous proposaient, l'arrivée des festivités clôturant l'année 2007 nous permettra de rectifier notre erreur, en mettant en lumière une plume romantico-chic bien loin du boa drag-queenesque auquel on pouvait autrefois l'assimiler. Car si les plumes ne sont guère faciles à arborer au quotidien, on aurait tort de se priver de leur légèreté, de leur délicieuse délicatesse et de la féerie maîtrisée qu'elles peuvent apporter à une toilette visant à célébrer un moment unique, ou à faire briller sans concession celle qui les arborera.
Et cette saison, les créateurs nous offrent leur bénédiction : nous pouvons ainsi - sans risquer la faute de goût ou l'écueil de l'accessoirisation obsolète - nous permettre de froufrouter en parures angéliques. Selon les envies et les inclinaisons, ce sera un plumage détail ou une toison de volatile énamourée que l'on adoptera, car sous les doigts des virtuoses du style les plumes offrent de multiples possibilités.
En doublure vaporeuse chez Louis Vuitton, en bibi revisité version ange déchu pour Nina Ricci ou encore mélangées à la fourrure conceptuelle de Fendi, les plumes sont les stars inattendues des tenues des soirées à venir. Avec grâce et poésie, subtilité et finesse, le plumage des belles d'hiver se fait irrésistible. Le temps d'un rêve, saisissons l'occasion de jouer les oiseaux Chanel, car une fois que les douze coups de minuit auront retenti, les plumes passeront la main.
©photo : Vogue
Partager l'article
Par Lise Huret, le 17 décembre 2007 dans Les tendances
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
Manu Prince SIl y a 8 ans
Et ayant fait du shopping tout le WE, je peux dire que le style des robes qui sont en ce moment en magasin se rapproche des années 20. On voit moins de robes pour femmes enceintes, et plus de modèle très années 20, alors avec les plumes cela ne fait que confirmer le début d'une nouvelle tendance...?
RÉPONDRE
CohibaIl y a 8 ans
Ca donnait déjà dans la plume, le défilé Prada de cet hiver. Et même celui de l'hiver dernier était annonciateur, avec les cabans aux poches externes recouvertes de fourrure à poils longs.
En doublure comme chez Vuitton j'aime assez.
Pourvu, en tout cas, qu'elles ne deviennent pas une tendance comme les paillettes et les sequins avec lesquels on frôle l'overdose, surtout sur les produits cheap.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
Oh la collection Nina Ricci de cet hiver est sublime ..... une de mes préférée , aussi bien pour les tenues que pour les coiffures et l'ambiance dégagée !
Cet hiver , la ou je travaille , on vends une echarpe en renard blanc avec des plumes tres legeres ( genre celle de chez Nina Ricci , pas celle sur la photo mais les autres ) .... elle est superbe , mais personne n'y a encore sucomber !
Cohiba : je me permets une retouche a ton commentaire .... ce n'ai pas que l'on frole l'overdose paillettes et sequins dans les articles cheap .... je dirais que l'on est en plein dans l'overdose ( pour certains , c'est carrément vulgaire )
RÉPONDRE
CohibaIl y a 8 ans
Oui, c'est vrai Seul et Fabuleux : on nage dans les paillettes jusqu'à l'écoeurement. Pas une vitrine de boutiques pour femmes qui ne présente pas son lot de frusques pailletées.
RÉPONDRE
MarieIl y a 8 ans
max azria font la longue écharpe (top of the pop) + plume fauves en bout, nouées par des liens en cuir aux franges de l'écharpe, une merveille !
RÉPONDRE
maryIl y a 8 ans
je recherche des infos et des images de la mode et des coiffures des années 20 pour un docier a l'école.Merci d'avance.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode