Iro sur Facebook

Il est actuellement sur toutes les lèvres, au point de remplacer le traditionnel "Bonjour" par un "T'es sur Facebook ?" surexcité. En effet, le sujet Facebook est au coeur de toutes les discussions et buzz dans les grandes largeurs de la sphère hype. Ceux qui n'y sont pas font figure d'ovni, tandis que ceux qui y sont semblent avoir atteint le nirvana. Le microcosme de la mode y est déjà fortement présent en terme d'individualités, mais Iro - la griffe casual fresh à haute teneur trendy - est la première en tant que telle à investir activement cet univers. Pour l'occasion, elle a décidé de faire vibrer le concept de ce néo MySpace en y organisant un casting hors norme…
Iro sur Facebook
Les deux créateurs d'Iro, Arik et Laurent Bitton, sont de ceux qui devancent les envies des fashionistas et qui, de par leur vie de globe-trotters branchés, sentent facilement le potentiel des nouveautés expérimentales. C'est pourquoi ils sont les premiers à faire vivre la communauté Facebook à travers un projet anticonformiste, misant sur la diversité composant ce nouvel univers hype.

Iro a décidé de s'offrir une nouvelle visibilité, et bientôt une campagne de publicité verra le jour dans des parutions telles que Vogue. Mais pour cette incursion dans le monde de la représentation sur papier glacé, le headquarter d'Iro avait envie de quelque chose à l'image de leur concept, c'est-à-dire fait d'épures racées, de sobriété naturelle et de rock and roll attitude sincère.

C'est pourquoi, afin de dénicher les visages de la future campagne, ils ont décidé de ne pas faire appel à des mannequins professionnels, mais de puiser dans ce vivier de jeunes filles bien dans l'air du temps qu'est Facebook. Le casting est donc ouvert à toutes, sans critères de taille ou de mensuration, le naturel teinté de personnalité étant le bienvenu.

Cette initiative interactive est à coup sûr la première d'une longue série. Car si Facebook continue sur sa lancée, il ne va faire qu'augmenter sa nature de "place to be", et gare à ceux qui ne graviteront pas assidûment sur le site, ils risqueront de vite devenir has been (enfin, c'est ce que tous aimeraient nous faire croire, marketing viral quand tu nous tiens…).
Partager l'article
Par Lise Huret, le 18 décembre 2007 dans Actu mode
Vous aimerez également
Iro - Collection automne/hiver 2010-2011
Il y a 6 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Iro - Collection printemps/été 2010
Il y a 6 ans - 29
EN SAVOIR PLUS
Iro - Collection automne/hiver 2009-2010
Il y a 7 ans - 33
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
1 commentaire
Tous les commentaires
MarioIl y a 6 ans
Je me suis inscris sur Facebook il y a 2 ans pour faire plaisir à un ami, je commence tout doucement à y succomber tant bien que mal. J'ai tout de même était très réticent. Avec un oeil réaliste je dois admettre que c'est un des meilleurs moyens pour rester en contact avec ses amis ou rencontre que l'on a faite dans le passé, voir même de retrouver certain de ses anciens camarades de classe. C'est surtout ce dernier point qui m'a fait basculer.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode