Olga Kurylenko

Moins énigmatique qu'Eva Green, l'ex-mannequin Olga Kurylenko a néanmoins su faire chavirer le cœur des directeurs de castings, et obtenir ce que nombre de jeunes actrices et models convoitent ardemment : un rôle de James Bond girl. À en croire la trajectoire flamboyante de Mlle Green - dernière beauté ayant tenu compagnie à 007 ? le rôle semble porter bonheur, tant au cinéma qu'au sein de la mode…
Olga Kurylenko

Étant donné qu'Olga Kurylenko sera à l'écran dans une des plus grosses productions de l'année 2008 et que sa plastique est loin de laisser indifférent, il est prévisible que dès le tournage terminé, son nom ? que d'ici là nous saurons prononcer - soit celui qui volera sur toutes les lèvres, des cinéastes aux créateurs avides de ce genre d'icônes à la fois populaires et racées.

Dès lors, il est intéressant d'en savoir un peu plus sur cette jeune femme, ex-top-modèle, que certains désignent comme une jeune pousse prometteuse du 7e art.

La pétillante Olga naquit dans un petit village d'Ukraine en novembre 1979. Elle y passa une enfance sereine, où le calme ambiant fut propice à faire naître au cœur de la petite fille brune des rêves pailletés, où glamour et célébrité ont la part belle. A l'occasion de ses 15 ans, sa mère lui offrit un séjour à Moscou qui changea le cours de sa vie.

En promenade dans les rues enneigées de la capitale russe, l'adolescente fut très rapidement repérée par un chasseur de têtes officiant pour une agence parisienne et fut envoyée à Paris - pour son plus grand bonheur et avec l'accord de ses parents - où son naturel et sa moue gourmande firent tout de suite l'unanimité. Dès lors, elle enchaîne les castings de mode et travaille très rapidement.

Elle prêtera son visage cristallin aux géants de la beauté, en participant aux campagnes publicitaires de Clarins ou d'Helena Rubinstein. On la verra ensuite chez Lejaby lingerie, Sisley, Van Cleef & Arpels, Kenzo, Just Cavalli... La jeune femme fait une jolie carrière, sans pour autant exploser en terme de reconnaissance. Son visage devient vaguement familier, mais très peu l'associent à un nom...

Olga Kurylenko

Pour occuper son temps libre, cette polyglotte prend des cours de théâtre. Ce violon d'Ingres devient vite une véritable passion, et en 2005 la mannequin décide de passer le pas. Elle décroche un rôle important dans le film français "L'annulaire", dont son interprétation lui vaut en 2006 le prix de la meilleure actrice au festival de Brooklyn. Du statut de jolie mannequin, elle passe à celui de bombe, tous ceux pour qui elle avait été transparente dans le passé ne voient plus qu'elle. Elle s'impose peu à peu comme une actrice à part entière, débutante certes, mais prometteuse.

Elle donnera la réplique à Elijah Wood dans "Paris, je t'aime", puis se familiarise avec d'autres supports que le cinéma en jouant dans quelques téléfilms, dont "Le Porte bonheur" et la série "Suspects". Elle incarne ensuite une dangereuse séductrice dans le thriller "Le serpent" et incarne actuellement le personnage féminin du film "Hitman". C'est donc désormais sur les tapis rouges des différents festivals que l'on peut admirer la belle et non plus sur écran publicitaire...

Olga Kurylenko

Le rôle qu'elle vient de décrocher dans le prochain James Bond (qui sortira en novembre) sera à coup sûr un coup de boost incroyable qui va offrir à cette actrice une notoriété planétaire. Éphémère ou durable ? Cela est entre les mains des bonnes fées se nommant publicité, marketing et talent. Avec une louche de la première, une rasade de la deuxième et quelques pincées de la troisième, la magnétique Olga a toutes les chances de devenir un jour la nouvelle Monica Belluci...

On notera enfin que l'association mannequin/actrice ne rime plus forcement avec prestations désastreuses, comme pouvaient l'être celles de Cindy Crawford (Fair Game) et autres Claudia Schiffer (The Blackout). Au contraire, comme nous le promet la reconversion de Gemma Ward, certains models peuvent se révéler être des pépites...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 11 janvier 2008 dans Mannequins & Icônes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
MazelleIl y a 8 ans
Elle est tellement belle...!
Le rôle lui ira à merveille. Vivement la sortie du film :)
RÉPONDRE
lilylalibelluleIl y a 8 ans
On voit son visage partout depuis plusieurs années... je l'avais repérée dans pas mal de magazines.

C'est pas elle qui fait la pub pour Carte Noire ?
RÉPONDRE
Material girlIl y a 8 ans
effectivement, elle est assez bombesque! La pub Kenzo m'a toujours fait penser à un pub de gens qui n'exitent pas, dans un lieu idéal, arretez ça fait mal!!! trop beau pour être vrai...
RÉPONDRE
MerwanIl y a 8 ans
MAGNIFIQUE , le seul mot ou peut etre FANTABULSEUSE ! elle est vraimment tres tres belle et son accent Ukrainien me fait fondre : p
RÉPONDRE
TommieIl y a 8 ans
Bcp plus de classe qu'Eva Green :]

Elle est très jolie, dans sa simplicité (plus à la Charlotte Gainsbourg, si je peux me permettre...)
RÉPONDRE
IMNAYENIl y a 8 ans
Trés belle dans le film HITMAN, rien a dire !!!!
RÉPONDRE
luciliuIl y a 7 ans
Quand on me demande quelle est ma mannequin préférée, je réponds sans hésiter Olga Kurylenko, et très souvent personne ne la connait... C'est dingue, parce que à mon avis, c'est la mannequin la plus jolie de toutes les filles de son age !!

Elle a un visage mystérieux et une silhouette de petite fée qui rend super bien sur les défilés, mais aussi dans les magazines. On parle trop souvent des mêmes (Gisèle, Kate ou Lara), alors qu'il y en a des bien plus jolies, ou en tout cas des bien plus intéressantes !!!
RÉPONDRE
TomIl y a 6 ans
Qu'est-ce qu'elle est hot Olga Kurylenko ! Je l'ai vu dans l'Annulaire (l'affiche est dans l'article) et j'ai été conquis, mais alors graaaave ! C'est à peu de choses près ma femme idéale !
RÉPONDRE
timIl y a 5 ans
La filmographie d'Olga Kurylenko n'est pas vraiment impressionnante, mais cette fille est tellement jolie que ce n'est pas grave. Elle pourrait jouer dans des navets j'irais quand même pour la voir.
Olga Kurylenko était parfaite dans Quantum Of Solace, le dernier James Bond.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode