Look néo-bohème Balmain

En feuilletant les diverses séries modes de février, on sent que l'esprit folk a bel et bien pris racine au coeur de la sphère fashion. Le total look Geronimo girl - saupoudré d'un soupçon de romance fleur bleue - est de rigueur, et semble vouloir nous changer en belles citadines woodstokiennes. Entre pureté angélique, fraîcheur candide et effluves peace and love, cette tendance hippisante aux couleurs fleuries de 2008 séduit l'addict à la saga Ingalls que nous sommes…
Look néo-bohême Balmain
Le défilé été 2008 de Balmain fut aussi inattendu qu'enchanteur. Christophe Decarnin, qui nous avait habitué à un vestiaire composé de micro robes sexy, nous surprend en érigeant étoffes légères et voiles longuissimes en guest stars de son défilé. Il nous plonge ainsi au coeur d'un rêve éveillé, où des amazones virginales - conjuguant esthétique hindou et franges indiennes - deviennent le fer de lance d'une collection empreinte de poésie.
La finesse du détail et la subtilité de la citation ont transposé l'imagerie "hippie" au sein d'un univers luxueux et raffiné, faisant de la frêle Pocahontas une jeune femme glamour et sûre d'elle. Néanmoins, le romantisme certain émanant du podium est loin d'être mièvre : les mousselines virevoltent et empruntent leurs graphismes à l'ésotérisme de Shiva, tandis que les plumes se parent d'une teinte glitter, due à des associations argentées inattendues…
Grâce à cette présentation, qui offre une nouvelle modernité au charme ethnico-champêtre, la hippie touch' devient une évidence, et sera sans aucun doute l'une des reines du printemps. Pour les mois à venir, le baba cool cède donc la place à une élégance tout aussi cool, mais qui ne s'improvise pas. À l'image de Kate Hudson, ravissante de naturel dans sa toilette Balmain, on se doit d'être ultra féminine, faussement chaste et magistralement primesautière.
En effet, sous les doigts de Christophe Decarnin, le glamour folk se veut subtil. Il redore les codes de la féminité en proposant pour l'été 2008 une débauche de voiles brodés, des fleurs à foison, ainsi qu'un canon esthétique basé sur le make up nude. Cependant, afin de convenir à la jeune fille libérée qui fait de la branchitude une seconde nature, il insuffle à son vestiaire ce qu'il faut de patine rock et de caractère.
Afin d'être sûre d'arborer la folk attitude avant le solstice d'été, on guette l'arrivage des nouvelles collections en boutique, avec pour cibles de prédilections : Kenzo, Dries Van Noten et D&G, mais aussi la griffe Sandro et Paul&Joe, qui ont dans leurs cartons de merveilleuses robes fleuries aux longueurs dignes de nos fantasmes de petite fille.
On les porte dès aujourd'hui avec le fameux gilet en lapin Swildens, agrémenté d'une pochette en daim Fendi (pour les chanceuses) ou d'un petit sac frangé Et Vous (pour le commun des mortels)… Les robes housses - ou à volants - d'inspiration liberty et s'arrêtant pudiquement au genou feront également l'affaire. On les associe à des bottes plates Isabel Marant, à des collants blancs finement côtelés et à quelques breloques de chaman.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 29 janvier 2008 dans Mode d'emploi
Vous aimerez également
Yasmin Sewell, le bon style
Il y a 30 jours - 38
EN SAVOIR PLUS
Lauren Hutton, le bon style
Il y a 4 mois - 34
EN SAVOIR PLUS
Audrey Hepburn, le bon style
Il y a 5 mois - 27
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
2 commentaires
Tous les commentaires
joli_felinIl y a 8 ans
Il serait temps que Balmain retrouve sa place parmi les grandes maisons.
RÉPONDRE
miss_tendanceIl y a 8 ans
La robe de Balmain est superbe : on dirait un papillon pret à prendre son envol !
je suis daccord avec joli_felin.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode