Le gala de l'amfAR

Le 31 janvier dernier, le gotha des beautiful people s'est réuni au gala de l'amfAR. Bonne cause et toilettes élégantes allant de pair, cette soirée aura permis - en plus d'avoir réuni des fonds afin de lutter contre le sida - à certaines belles lianes de nous offrir quelques pistes fashion à suivre…
Le gala de l'amfAR

Le top model Liya Kebede nous démontre ainsi que les spartiates montantes ne sont pas forcement le pendant d'un look néo hippie. Bien au contraire, ces sandales haut perchées aux lanières floues (signées Ricardo Tisci pour Givenchy) voient leur design un rien gothique/gladiateur démocratisé par une tenue minimaliste et moderne, au fuchsia furieusement tendance.

Leur adjoindre une pièce pointue, sans fioritures et au monochrome fort est un éclair de génie. En effet, portées avec une mousseline fleurie, une tunique frangée ou une toge drapée, ces spartiates se seraient fondues dans la facilité, en passant à côté de leur potentiel ethnico-moderne chic. Associées à une coupe épurée, elles dessinent en filigrane une amazone citadine bien plus tendance que ses consoeurs hippisantes.

Anja Rubik en J.Mendel remporte quant à elle le prix d'élégance de la soirée. Comme de nombreuses invitées (telles que Carine Roitfeld ou Erin Wasson), elle a choisi le total look noir, cependant elle est la seule à avoir trouvé l'équation gagnante. Alors que la rédactrice en chef de Vogue France arbore une soie un rien cassante de chez Marc Jacobs et qu'Erin se rêve en Pacahontas des nuits, Anja distille les musts de la saison prochaine avec brio. Inspiration gréco-romaine, transparences délicates, ceinturage taille haute et tombé longuissime font de la création de J.Mendel un condensé de glamour maîtrisé, entre rigueur et séduction, dont nous aurions tort de ne pas nous inspirer.

Comment souvent, on retrouve une Ashley Olsen au stade expérimental. Néanmoins, l'idée de dédramatiser une toilette immaculée par une tunique pailletée n'est pas pour nous déplaire. On retiendra que la robe longue - qui sera l'un des points forts de l'été - peut jouer les superpositions, et s'offrir ainsi quelques mutations intéressantes...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 04 février 2008 dans Actu mode
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
2 commentaires
Tous les commentaires
geraldineIl y a 8 ans
je suis un peu déçu des modèles présentes sur cet article, je trouve que seul la première a un look vraiment de l'été 2008 avec des superbes chaussures qui ressemble à celle de DG...Les autres vraiment très BOFFFFFFFFFFFFf
RÉPONDRE
RéjaneIl y a 8 ans
J'aime beaucoup le premier look,moi qui n'était pas du tout adepte des spartiates,je trouve celles de Givenchy trés stylées et j'aime l'association avec une robe monochrome.(D'ailleurs,ou peut-on en trouver des robes monochromes??)
Quand au second look,j'aime aussi.Noir,classe,intemporel et rafraichissant avec une coupe courte.
En ce qui concerne Mary-kate j'aime encore(surtout la petite blouse pailletée),mais la robe de dessous est peu etre un poil longue...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode