Défilé Missoni - Automne-Hiver 2008-2009

Pas de chevrons ni de rayures à l'horizon chez Missoni. Pour l'hiver prochain, la griffe italienne a su abandonner son champ lexical habituel, au profit d'une gamme de couleurs chaudes et électrisantes. Working girl émancipée, plus casual chic que sophistiquée rigide, la femme Missoni s'essaie à la désinvolture racée. Entre tentatives maladroites et looks à se damner, cette collection s'abandonne au luxe version expérimentale.
Défilé Missoni

À première vue, on pourrait facilement se focaliser sur des détails heurtant la sensibilité de la modeuse, comme le retour des collants transparents finement noirs qui, après le règne de l'opaque, dénotent et rendent la jambe chétive. On pourrait également être interloqué par la présence d'un imprimé incertain, déposé sur un pull dont la coupe l'est encore plus, venant ainsi troubler l'harmonie pointue et moderne de l'ensemble de la collection. On pourrait enfin regretter l'usage du vison en étole, qui aurait pu se penser un rien plus aventureux...

Cependant, en dépit de ces légères zones de récriminations fashion, ce défilé aurait plutôt tendance à nous charmer. En effet, Angela Missoni réserve à la maille un traitement tout particulier qui parvient à renouveler le genre, entre oversize, technicolor, élégance et sportswear.

Les points mousse et autres points bouclette bordés de larges bandes de satin créent une association inattendue, mixant à la perfection cosyness et smart attitude. Manches raglan, encolures lâches et longueurs généreuses achèvent de propulser ses pièces dans univers ouaté et pointu. Ses tricots flirtent avec les satins et les soies moirées en toute simplicité, tandis que le duo longs gants/escarpins hauts perchés dessine une silhouette ultra contemporaine où confort, mode et élégance cohabitent en toute sérénité.

Défilé Missoni

Par ailleurs, lorsque la muse de la signora Missoni se veut un rien plus pragmatique, la créatrice lui conçoit des pantalons d'homme flous et délicieux, qu'elle accompagne de faux jacquards et de perfectos déstructurés, relevant le tout grâce à une palette de teintes inattendues se mariant à merveille (framboise/vert d'eau/aubergine, ocre/rose poudré ou encore gris/moutarde/vert pâle). Les teintes profondes jugulent les envolées de lyrisme coloré, formant un ensemble d'un dynamisme unique.

Chez Missoni, les élégantes transgressent les codes et n'hésitent plus à arborer leur fourrure version jupe taille basse, associée à du bleu piscine dernier cri. Le vestiaire de la griffe n'a plus d'âge, et s'adresse à toutes celles qui attendaient désespérément que le chic s'offre une cure de jouvence hype...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 18 février 2008 dans Défilés
Vous aimerez également
Missoni x Converse Chuck Taylor
Il y a 4 ans - 13
EN SAVOIR PLUS
Missoni for Target
Il y a 5 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Missoni - Campagne printemps/été 2010
Il y a 6 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
3 commentaires
Tous les commentaires
PhoebeIl y a 8 ans
Des matières nobles, un juste jeu de couleurs, des touches modérées de fleurs, des coupes simples et à noeuds, j'adore l'ensemble de ce vestiaire portable et élégant.
RÉPONDRE
SashaIl y a 8 ans
Je ne suis pas convaincue, je dirais même que je suis déçue de ne pas retrouver les codes propres à Missoni. Attendons la prochaine collection.
RÉPONDRE
cocoforeverIl y a 8 ans
Quelle déception!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode