Tokyo fashion week

Après les formelles fashion week occidentales, où l'extravagance tient dans l'utilisation de la fourrure tous azimuts ou dans un retard sur l'horaire prévu, c'est avec délectation que l'on se plonge dans l'univers sans limites des stylistes asiatiques. En effet, la semaine de la mode tokyoïte recèle plus de concepts au cm2 que celles de New York et Paris réunies…
Tokyo fashion week
À des années lumières de la bienséance de la vieille Europe, les collections présentées lors de la fashion week de Tokyo sont le reflet d'une nation en plein essor, tournée entièrement vers l'avenir et apparaissant sans tabous. Si les présentations sont parfois difficiles d'accès, on retiendra souvent la mise en scène de l'une, ou le concept d'une autre…

Chez Akira Naka, créateur japonais de la griffe Poésie, c'est un curieux spectacle qui attend le visiteur. Cet ancien étudiant de l'académie d'Anvers (qui fit des émules lors du festival de Hyères) semble avoir décidé d'épargner à ses mannequins la fatigue des catwalks, en leur offrant un temps de repos bien mérité… C'est en effet ce qu'aurait pu penser une âme naïve en voyant ces corps immobiles gisants dans des cercueils de verre, posés au milieu des invités comme autant de précieuses reliques.

Cependant, nous sommes bien loin d'une démarche altruiste ou d'un remake de la belle au bois dormant. Akira Naka, autant styliste que performeur (ce qui semble aller de pair au pays du soleil levant) et accessoirement fan de David Lynch, s'est plu à insuffler à ses créations un soupçon de frisson, en hommage à son idole. Si le concept peut déranger, il possède cependant cette folie inattendue qui permet d'emmener la mode aux frontières de l'art, ce qui n'empêche pas les vêtements d'Akira Naka d'être on ne peut plus portables…

Chez Yoshikazu Yamagata, c'est la démarche ultra cosy qui nous a interpellés. A une époque où extérieur rime souvent avec stress, agression et pollution, ce designer (co-fondateur de la griffe "Writtenafterwards") a imaginé un vestiaire cocoon. Partant de l'état de fait que 99% des habitants du globe ont des difficultés à sortir de leur lit pour enfiler leurs vêtements froids et cassants, Yamagata a imaginé des pièces "homewear", à porter dedans comme dehors, en matières douces, aux coupes faciles à vivre et à l'esthétique minimaliste et trendy. Cette collection, véritable éloge du bien-être et transformant notre peignoir douillet en un trench up-to-date, a tout pour séduire les fashionistas avides de confort.

Si nous ne sommes pas dans la haute voltige couture à la Yves Saint-Laurent ou Balenciaga, ces créateurs nippons ont l'avantage de nous faire imaginer la mode sous un autre angle…
Partager l'article
Par Lise Huret, le 14 mars 2008 dans Défilés
Vous aimerez également
Fashion week de Milan - Printemps/été 2017
Il y a 2 mois - 18
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
5 commentaires
Tous les commentaires
SashaIl y a 8 ans
Est-ce à dire que, pour voir du strictement novateur, il faut désormais pousser jusqu'à Tokyo? Après avoir fait le tour des salons et discuté avec quelques acheteurs pointus étrangers, il semblerait que ce soit le cas. Alors si, en plus d'une mode inédite, ils nous proposent des performances et mises en scène originales, moi je dis oui, mille fois oui!
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
J'adore la mode des asiatiques ... ils ont un sens de mode comme on n'en trouve nul part ailleurs , ils ont le gout des belles choses ... un univers bien a part !
Je me souviens de mon premier salon cet hiver , a Paris , j'etais bouche bée devant les tenues de certains parisiens mais alors devant les asiatiques .... j'etais a la limite de baver ! hi hi
Quant aux cercueils ... j'adore l'idée mais le mieux c'est quand meme l'idée de Yamagata .... a quand le droit d'aller travailler en pyjama et chausson ??? lol
RÉPONDRE
Benoit from tokyoIl y a 6 ans
La 10ème Japan Fashion Week c'est dès demain, avec entre autres les très attendus Factotum, Miharayasuhiro, Junya Tashiro... Défilés, interviews, expos, suivez-la jour
après jour sur www.signsoftokyo.com.
RÉPONDRE
signs of tokyoIl y a 6 ans
Défilés, soirées, expos... Du 22 au 28 mars,
suivez la Fashion Week Tokyo jour par jour
sur signsoftokyo.tumblr.com/
RÉPONDRE
izumiIl y a 6 ans
J'adore la mode japonaise ! C'est sans conteste la plus inventive, la plus débridée, c'est celle qui me fait le plus voyager ! Enfin je parle de la mode au japon de manière générale, pas forcément des créateurs japonais les plus connus comme kawakubo et yamamoto, qui ne représentent pas trop je trouve ce qui se passe dans la rue à Tokyo. En même temps, c'est pas forcément le but non plus.....
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode