Les spartiates de Phillip Lim

A la lumière des shows D&G ou Givenchy, nous pouvons affirmer que les nu-pieds d'inspiration gladiateur auront bientôt le vent en poupe. Cependant, sous leur allure de frêles sandales, ces petites merveilles de simplicité hype sont parfois franchement inconfortables. Or, pour arpenter les quelques km qui rythment notre quotidien, nos orteils doivent être à leur aise, tout en respectant notre éthique esthétique…
Les spartiates de Phillip Lim
Encore une fois, on remerciera le melting pot culturel donnant naissance à des génies qui combinent avec dextérité leurs différentes influences. Phillip Lim (un jeune créateur d'origine asiatique exerçant aux USA) s'est en effet inspiré des traditions de ses ancêtres, ainsi que des us et coutumes yankee prônant le confort avant tout.
Il faut dire que ce styliste - qui fait des émules sur la côte est - se révèle être un virtuose aux doigts de businessman : là où d'autres s'échinent à faire fonctionner leur créativité au service de collections inventives mais peu portables, lui est parvenu à conjuguer talent et accessibilité, devenant ainsi l'une des coqueluches du tout New York.
Sa dernière lubie - qui comme toujours semble s'être dopée à l'air du temps - est de mettre au point une sandale ultra confortable, tout en respectant les codes "mode" du moment. Partant du constat que la dure semelle des spartiates fatigue l'ensemble du corps et abîme la plante des pieds, il a décidé d'emprunter aux tatamis nippons leur rigidité cosy, afin de l'appliquer aux sandales qu'il désirait créer.
L'idée est lumineuse, car ce matériau composé d'un amalgame de fibres offre un véritable bien-être à la voûte plantaire, en plus de posséder des vertus sanitaires. Ajoutez à cela un jeu de liens de cuir étudié pour ne pas blesser le pied et un design très contemporain, et vous obtiendrez la spartiate idéale… Enfin tout du moins idéale aux States, car pour les Européennes - et notamment les petites frenchies - il sera difficile de jeter aux orties les idées reçues concernant les semelles épaisses, qui sont fortement connotées couloirs d'hôpitaux.
Peu d'entre nous seront ainsi prêtes à sacrifier ne serait-ce qu'un infime pourcentage de leur allure au profit de leur confort. De toute façon, en bonnes addicts aux talons aiguilles, jupes entravées, jambes nues en plein hiver et autres insanités modesques, nous avons depuis bien longtemps fait nôtre le fameux mantra "il faut souffrir pour être belle"…
Partager l'article
Par Lise Huret, le 17 mars 2008 dans Wanted
Vous aimerez également
Wanted : une paire de spartiates raffinées
Il y a 1 an - 23
EN SAVOIR PLUS
K.Jacques x Opening Ceremony
Il y a 5 ans - 11
EN SAVOIR PLUS
Les spartiates - été 2009
Il y a 7 ans - 32
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
2 commentaires
Tous les commentaires
geraldineIl y a 8 ans
Je les trouve superbes. Où pourra t-on les acheter??????
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 8 ans
Géraldine : C'est encore le mystère...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode