Festival de Hyères 2008

Le verdict du festival de Hyères 2008 vient de tomber, dévoilant le palmarès des meilleurs espoirs de la couture de demain. Riccardo Tisci et son jury, voulant mettre à l'honneur une mode sans demi-mesure, ont décerné le grand prix à l'anglais Matthew Cunnington, qui leur a présenté une collection à la fois élégante et intimiste, tandis que le public a succombé au charme décalé du créateur belge Jean-Paul Lespagnard.
Festival de Hyères 2008
Cette 23e édition du festival de Hyères a dévoilé une dizaine de vestiaires audacieux, enfantés par des jeunes créateurs désireux de se faire une place sur les podiums parisiens. Parmi eux, c'est l'anglais Matthew Cunnington qui a raflé la mise, en subjuguant le directeur artistique de Givenchy (Riccardo Tisci) ainsi que le président de la fédération française de la mode (Didier Grumbach). Le grand prix L'Oréal Professionnel (doté d'une bourse de 15 000 euros) remis par un jury aussi prestigieux a donc une saveur particulière pour le lauréat, d'autant plus qu'il a également obtenu de défiler à Paris lors de la saison prochaine…
Pourtant, le travail de Matthew Cunnington est bien loin de celui de Sandra Backlund, qui avait enchanté le jury l'année précédente. Il s'agit d'un point ultra positif pour le festival, qui prouve ainsi qu'il ne se fie à aucun autre diktat que le coup de coeur pour élire le talent qui lui semble le plus prometteur. Du coup, on a doublement envie de s'intéresser d'un peu plus près à la collection de Matthew Cunnington, d'autant plus qu'il est nécessaire d'en connaître les origines et les inspirations pour en saisir l'entière saveur.
La collection de ce diplômé de l'université de Westminster se compose d'une succession de sept toilettes drapées, élégamment torturées. À travers cette sophistication de la matière, le styliste a voulu évoquer le parcours de sa mère, qui fut contrainte d'abandonner sa fille illégitime à sa naissance, pour la retrouver finalement 30 ans plus tard. Cunnington ne raconte pas une histoire, mais se sert de ses vêtements pour en symboliser les points forts.
C'est ainsi que les épaules sont mises en valeur pour évoquer le poids du remord et qu'un drapé se serre afin de calfeutrer une émotion, tandis que le tissu est brûlé à l'acide, afin de mieux retranscrire la "fragilité de cette histoire poignante". D'une blessure intime, le styliste est parvenu - avec brio - à transmettre une émotion forte, au champ lexical foncièrement néo-couture.
Festival de Hyères 2008
Quant au prix du public, il fut remporté par un créateur belge joyeusement atypique et plus que loufoque. Son défilé sur le thème d'une vendeuse de frites au pays des cowboys a enthousiasmé les spectateurs, pourtant confrontés à une présentation plus proche de la Foire du Trône que du carrousel du Louvre.
L'anticonformisme rieur de Jean-Paul Lespagnard a ainsi fait l'unanimité, à tel point que ses mannequins aux sourires ravageurs et aux perruques peroxydées - dignes des miss de l'Alabama - ont convaincu les professionnels, qui lui ont décerné le prix 1.2.3, soit 15000 euros ainsi que la diffusion dans les boutiques 1.2.3 d'une mini collection imaginée par le créateur. Double consécration donc pour ce jeune Liégeois à la créativité débridée…
Cet opus 2008 a célébré des personnalités fortes et sans concessions, une recette qui a souvent fait les beaux lendemains de Hyères. On se souvient notamment de Viktor and Rolf en 1993…
Partager l'article
Par Lise Huret, le 28 avril 2008 dans Actu mode
Vous aimerez également
Festivals de musique, le dress code
Il y a 2 ans - 8
EN SAVOIR PLUS
Looks de festivals
Il y a 6 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Emma Watson en mode festival
Il y a 6 ans - 12
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
4 commentaires
Tous les commentaires
Sasha la pin-upIl y a 8 ans
il est super ce créateur belge! J'adore ce genre de pièces.
RÉPONDRE
ChaoIl y a 8 ans
eh ben frangin super fière de toi et de notre frite nationale

je savais que tu le gagnerais t'es trop cool et trop genial comme frere !!! tu me fais a chaque fois rêver et réflechir...
finalement la vie est super amusante et colorée quand on te voit croire et aller au bout de tes rêves

gros bisous ta grande soeur MC
RÉPONDRE
ta ptite marraineIl y a 8 ans
quand nous t'avons inscris à ST LUC nous savions que c'etait ta vocation..Je n'en ai jamais douté c'est pourquoi aujourd'hui ton travail de longue haleine est enfin récompensé.. ROGER et moi sommes très fier de ta persevérance et tu donne 1 très bon exemple à ceux qui veulent faire de leur passion ce métier.Encore bonne chance pour ta collection futur.PS! ENTRE NOUS..glisse 5 quelque part ,nous on sait ce que ça représente pleins de bisous!!!! FABY ta marraine et petite maman
RÉPONDRE
Julie NavarroIl y a 8 ans
Ca dépend de ce qu'on appelle super... Marrant, classe ?
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode