Luella pour O'Neill

La pétillante Luella Bartley, à qui l'on doit l'une des collections les plus inspirées de l'été, et qui a su en un tour de podium ériger la silhouette geek flower en maîtresse de cérémonie de notre dressing, s'est récemment aventurée dans le domaine du sportswear. La styliste britannique a ainsi tenté de lier ses deux passions (la mode et le surf) avec la ligne Luella for O'Neill…
Luella pour O'Neill

Le hobby de la blonde créatrice est très peu connu des modeuses, pour qui Luella rime plus avec underground chic et branché qu'avec Point Break. Cependant, les déferlantes et la glisse font bien partie de l'univers de celle qui est devenue en une saison la coqueluche de toutes les fashionistas, déçues par Balenciaga et donc disponibles pour adorer un nouveau fashion gourou. Toujours est-il qu'à l'annonce (il y a quelques mois) de cette collaboration dont Luella Bartley semblait se réjouir, nous eûmes du mal à imaginer quel pourrait en être le résultat.

Allait-elle parvenir à transposer sa patte un rien déjantée au piment girly et raffiné sur une collection dédiée aux sports de glisse ? Le tout serait-il plus Luella ou O'Neill ? Allions-nous bénéficier d'un bis de la collection été 2008 (qui nous avait littéralement transporté au septième ciel) ou serions-nous confrontés à une ligne fade à la Scarlett Johansson pour Reebok ?

A la vue du résultat, le verdict est partagé : si les vêtements ne sont pas dénués de style, on est néanmoins très loin de ce que notre cerveau, addict à la Luella touch', avait pu fantasmer.

Luella pour O'Neill

En effet, la collection (qui est avant tout un produit O'Neill) ne possède pas l'aura d'une pièce Stella McCartney pour Adidas. On se trouve face à un vestiaire qui ne porte de Luella que le nom, surfant sur des modèles sporty sans grands attraits. On regrette que la passion de la créatrice ne soit pas parvenue à prendre vie sous l'étiquette de la marque californienne.

Au final, cette collection - outre le léger buzz qui l'accompagne - ne mérite guère le détour. Sauf peut-être pour ceux qui pousseront le snobisme dans ses retranchements, au point d'arborer du Luella for O'Neill en dépit de sa pâle teneur en style. Pour ceux-là, direction le temple de la hype : Colette.

Pour voir la collection : http://www.oneilleurope.com/luella/
Partager l'article
Par Lise Huret, le 14 mai 2008 dans Collections & Campagnes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
4 commentaires
Tous les commentaires
lisaIl y a 8 ans
J'ai été voir chez Colette et c'est vrai que c'est un peu décevant. Dès que j'ai vu Luella je me suis dit "chouette" mais avec o'neil on est loin du style des défilés!
RÉPONDRE
MarieIl y a 8 ans
Dans l'esprit surf moi ce ne me déplait pas . Mais c'est vrai que de la part de Luella on aurait pu s'attendre à mieux!
RÉPONDRE
ColetteIl y a 8 ans
Je vais aller voir chez Colette, ça m'intrigue...
RÉPONDRE
LiL' KlashIl y a 7 ans
bonjour,je voudrais savoir ou se trouve colette à Paris ,parce que je vien a Paris juste pour acheter la chemise de trappeur déssinée par luella bartley pour o'neill .
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode