Robe bustier Tara Matthews

Entre overdose de fleurs à la Marimekko, motifs ethniques fades et liberty cheap, le mass market est presque parvenu à nous sevrer des tendances de l'été, et cela avant même que ce dernier soit officiellement arrivé. Malgré tout, nous recherchons encore des imprimés pouvant égayer nos mousselines estivales, mais à condition que ces derniers fassent preuve d'un brin d'imagination…
Robe bustier Tara Matthews

Lorsque sur un coup de tête le soleil se remettra à briller, il ne faudra pas rater le coche, ne sachant pas très bien quand l'occasion se représentera d'étrenner les tenues ultra light patientant sagement dans notre dressing.

Cependant, si l'on veut bien surfer sur l'air du temps, il est hors de question de servir de femme sandwich des tendances. Autrement dit, on veut bien succomber à l'appel des robes en tous genres, roulotter nos pantalons et nous glisser dans des K.Jacques, mais à la seule condition de pouvoir les décliner en marge de la diffusion de masse, tueuse d'envies modesques.

Ainsi, bien que l'on roulottera nos pantalons, on fuira - comme les macarons en pleine période de régime - ces ersatz de branchitude roulottés prêts à l'emploi. De même, le tie and dye infusera les matières, mais pas n'importe comment : on le choisira subtil et non pas fluo/javellisé. Enfin, si les imprimés éclosent en all-over sur le moindre bout d'étoffe, on les exigera esthétiques, un rien ludique. Une fois ces mantras enregistrés, les collections des centres commerciaux (toutes boutiques confondues) auront du mal à nous séduire...

Pourtant, férues de shopping et ne nous avouant pas si facilement vaincues, une petite virée sur Net-a-porter nous a permis de faire fonctionner malgré tout notre CB. Et cela au profit une robe bustier Tara Matthews, au tie and dye discrètement parfait et aux micro flamants roses idéalement placés. Surmontée d'une immense capeline (lors de notre séjour à Portofino), on lui glissera en dessous un petit marcel gris pour la porter en ville.

Par ailleurs, additionnée du fameux blouson en jean (qui fait son grand retour chez les fashionistas) et d'une paire de spartiates noires semi-montantes, on sera sans aucun doute tendance et unique. Une équation qui, par les temps qui courent, semble se raréfier...

Robe bustier Tara Matthews, 165 € chez Net-a-porter :
http://www.net-a-porter.com/product/33237
Partager l'article
Par Lise Huret, le 22 mai 2008 dans Wanted
Vous aimerez également
Comment porter la robe blanche ?
Il y a 6 mois - 15
EN SAVOIR PLUS
Wanted : une slip dress mi-longue
Il y a 7 mois - 14
EN SAVOIR PLUS
Robe + pantalon, mode d'emploi
Il y a 1 an - 23
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
5 commentaires
Tous les commentaires
liliIl y a 8 ans
J'adore !!!!!!!
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
Je vais tenter de ressortir ma veste en jean ... une fois bien etudier les looks qui pourrais etre associer avec cette derniere parce que je ne voudrais en aucun la repporter comme avant !
J'aime cette robe mais encore une fois mieux vaut etre armée d'une bonne dose de classe et de charme naturel et savoir comment la porter ... parce que cet imprimé a beau avoir l'air raffiné voir meme élégant, sa peux a mon avis vite tourné a la catastrophe !
RÉPONDRE
Manu Prince SIl y a 8 ans
Très jolie robe, dont l'imprimé n'est pas sans rappeler les créations de Marc J. pour cet été avec un imprimé cygnes... Une escapade prévue à Portofino ?? So chic!!
RÉPONDRE
mademoiselletitiIl y a 8 ans
Cet imprimé est super. Mode + animaux pour les fans. Quoi de mieux...
RÉPONDRE
sebIl y a 8 ans
c'est carrément trop classe je crois qu'il y avait des imprimés animaux sur pattes d'eph' chez armani le mannequin portait des chaines doré des lunettes aviator et des boots et le bandana assorti à l'impr
imé ds les cheveux:!!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode