Les 3 Suisses - Véronique Branquinho

Véronique Branquinho n'est pas de celles qui attirent l'attention par le choix de ses égéries ou qui déroutent en se lançant dans la techno-couture. Elle possède ce don d'anticipation qui lui permet de satisfaire les envies des femmes avant même qu'elles les aient formulés. À l'occasion de ses 10 ans de métier, elle a choisi de dévoiler un échantillon de son univers masculin-féminin au coeur des pages des 3 Suisses…
Véronique Branquinho aux 3 Suisses
Sa collection automne-hiver 08/09 fut un véritable instant de modernisme épuré, en adéquation avec les contradictions de la créatrice qui, appréciant autant l'homme que la femme, aime mêler leurs vestiaires, liant ainsi rigueur et légèreté. Cependant, l'ensemble reste destiné à un public averti, sachant apprécier la radicalité de la coupe et la féminité en filigrane.
En travaillant pour les 3 Suisses, Véronique Branquinho a dû relever un challenge de haut vol : conserver son style, tout en le rendant lisible et accessible à la majorité des femmes. Les pièces ne sont donc ni trop conceptuelles ni élitistes, la créatrice - grâce au talent qui est le sien - ayant su faire cohabiter matières nobles, coupes racées et palettes chic, sans pour autant tenir à distance la fashionista lambda.
La veste de smoking possède ainsi cette touche so Branquinho qui en fait une pièce casual smart et diablement hybride : un format masculin émaillé de détails subtilement féminins. Pour ce qui est de la cape, déclinée en beige chiné et en noir avec ses manches ¾ et son volume trapèze, elle pourrait bien être l'un des musts de la rentrée. Quant aux autres pièces de ce mini-vestiaire, elles possèdent toutes les gènes d'une élégance intemporelle, emprunte de sobriété et de justesse.
Par ailleurs, pour les inconditionnels de la griffe (ou pour ceux qui découvriront grâce à la VPC une créatrice plaisante et intrigante), le MoMu d'Anvers accueille jusqu'au 17 août l'exposition "Moi, Véronique Branquinho toute nue". La styliste y a elle-même mis en scène une rétrospective de son travail, qui ne se cantonne pas à la mode pure.
En effet, Véronique Branquinho est aussi passionnée par la musique (c'est d'ailleurs elle qui compose la bande-son de ses défilés) et le cinéma (elle crée régulièrement des costumes pour le 7e art et la photographie). Prendre un ticket pour cette exposition revient à assister au striptease pudique d'une des créatrices les plus exigeantes envers la mode, qui gagnerait à être davantage connue du grand public…
Pour voir la collection : http://www.3suisses.fr/veronique-branquinho/
Site du MoMu : http://www.momu.be

Partager l'article
Par Lise Huret, le 16 juin 2008 dans Collections & Campagnes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
Vendredi 13Il y a 8 ans
Oh, j'ai vraiment hâte de la sortie de collection, je suis une grande fan de la créatrice!!!
RÉPONDRE
LilaIl y a 8 ans
La cape.... Exactement ce que je cherche pour la rentrée !
RÉPONDRE
BelovedIl y a 8 ans
Je ne connaissais pas avant ton article
J'adore ^^
Merci encore pour cette découverte
RÉPONDRE
VeroniqueIl y a 8 ans
Il me faut cette cape et ce pantalon jaune, ABSOLUMENT! Reponse au sujet de philo du bac: je desire mais je ne souffre pas CAR JE SAIS QUE JE LES AURAI.
RÉPONDRE
mariga(z)Il y a 8 ans
En fait les pièces sont déjà en vente sur le site des 3S en effet... J'ai une attirance nette vers la robe pull et son sous-pull, et ce fameux manteau cape ... mais en noir ! Les lignes et les volumes sont particulièrement cohérents et féminins. Je suis déjà fan ;)
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
Vue seulement depuis ce matin et je dois avouer aimer son travail ! Par contre les 3 suisses et les hommes ... ca ne fait pas bon ménage ! lol
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode