Défilé Givenchy - Haute Couture hiver 2009

Riccardo Tisci est de ceux qui excellent dans l'art de transformer le prêt-à-porter en Haute Couture… Surprenant, inattendu, mais irrémédiablement surdoué, Tisci nous livre sa vision mode du Machu Picchu et nous laisse sans voix…
Défilé Givenchy - Haute Couture hiver 2009

En partance pour les Andes, les modèles Givenchy assument plus que jamais leurs influences urbaines, qui se lient à un vestiaire néo chic sous les doigts de Tisci. Des teintes olive, kaki ou encore anthracite habillent ainsi les modèles les plus accessibles qui se parent de fourrure et de cuir, tout en demeurant profondément citadines. On aime les guêtres floues frangées, les collants retroussés surplombés d'un short oversize, et l'évidence de chaque pièce...

Par la suite, Tisci s'amuse à entrecouper son défilé de passages insolites, qui viennent brouiller les pistes. Ainsi, des toilettes drapées de rose fuchsia et des silhouettes andines entièrement striées et ornées d'une version oversize du chapeau local foulent par intermittence le podium semé d'écorces.

Parmi ces modèles quelque peu déroutants, le styliste parvient à créer une véritable harmonie. En effet, tout au long de la présentation l'aura Tisci flotte au dessus du podium, apportant sa bénédiction à chaque silhouette, que celle-ci soit composée d'un tailleur étroit aux collants de torero, d'un monochrome rose vif revisitant le poncho ou d'un morphing du traditionnel pull-over péruvien...

Défilé Givenchy - Haute Couture hiver 2009

Cependant, si chaque modèle retient l'attention, certains provoquent une véritable onde de désir parmi l'assistance. À la fois rock - de par leur modernité, leurs coupes inventives et leur alliage de détails surprenants - et glamour en diable, les robes ayant surgi de l'esprit de Riccardo Tisci sont plus que divines.

Que ce soient les mini toilettes faussement charleston, les fourreaux translucides aux broderies ethniques ou les mousselines impudiques recouvertes de manteaux oversize rappelant les capes péruviennes, les créations de Tisci font honneur à la Haute Couture d'antan, qui n'avait aucune difficulté à descendre des podiums.

Saison après saison, le directeur artistique de Givenchy ne cesse de séduire, en dessinant pour ses contemporaines une femme de caractère, gracieuse et libérée...

©photo : Vogue

Partager l'article
Par Lise Huret, le 02 juillet 2008 dans Défilés
Vous aimerez également
Défilé Givenchy - Printemps/été 2016
Il y a 1 an - 7
EN SAVOIR PLUS
Les christs Givenchy
Il y a 1 an - 9
EN SAVOIR PLUS
Julia Roberts, le choix Givenchy
Il y a 1 an - 33
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
Tendance-ModeuseIl y a 8 ans
Je n'apprécie vraiment pas toutes ces rayures brunâtres =S
RÉPONDRE
Joli félinIl y a 8 ans
C'est effectivement un peu " too much " on frôle limite le mal de tête avec ces rayures.

Mais est-ce réellement la Haute Couture qui descend dans la rue ou la rue qui défilent sur un podium reinterprétée façon Couture ici?

Vous me rédigerez donc tous un commentaire composé sur la question en 2000mots maximum, en vous appuyant sur des arguments illustrés d'exemples.

(Ben quoi???un peu d'humour de temps en temps ça ne fait pas de mal! ^^)
RÉPONDRE
CocoIl y a 8 ans
Joli Felin : Tout à fait d'accord pour l'humour :)
Pour moi la Haute couture a finalement autant de visages que de couturiers...
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
Joli félin : God' dam' 2000 mots ? Sorry babe but it's difficult for me ! I m not intelligent like you, honey ...
Bien qu'un peu d'accord avec toi joli félin, je tiens quand meme a dire que je préfére une collection comme celle ci plutot que celle d'Alexis Mabille ! Cette dernière étant de la pure couture, (je ne doutes pas des couturieres) ... je la trouve quelque peu ennuyeuse et c'est pour moi du déja vu ! Alors qu'au contraire, Givenchy inove quand meme malgré le "tout much" ! Mais comme dirais une grande rédactrice de mode "Pour moi la haute couture a finalement autant de visages que de couturiers..."
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
Si pour la femme Givenchy le reve est bien present ... pour l'homme Givenchy en été 2009, se sera écoeurant ! A voir sur Vogue.com ou plutot a ne pas voir ...
RÉPONDRE
Joli félinIl y a 8 ans
Disons qu'Alex Mabille a encore besoin de s'affirmer, de forger son champs lexical Maison, et son identitaire marque.

Ricardo Tisci a eu quelques critiques à ce sujet lors de ses premières collections pour Givenchy Couture, Il avait du mal à positionner la Maison en termes d'Image, s'éparpillant un peu entre Couture experimentale et Couture à Vendre.

Aujourd'hui les choses semblent plus claires dans l'esprit de Ricardo Tisci, et les rédactrices Mode n'en sont que plus heureuses, laissons le temps à Alex Mabille de faire ses griffes et d'ajouter un nouveau visage à la Couture ;)
RÉPONDRE
Joli félinIl y a 8 ans
Dear Seul and fabuleux, 2000 words are easy to find talking about Fashion, your comments always seem so passionate and intelligent.

Just trust in yourself! You can do it!

Ca fait très gourou! TendancesdeMode ou la secte des Fashions addict!

A quand le Baptême Mode! ^^
RÉPONDRE
Noeva69Il y a 8 ans
Esprit, bon mot, humour, couture: j'aime tendance Mode!

Bravo Coco, keep up the good work!!! (tt le monde s'y met, pkoi pa moi!)
RÉPONDRE
la roseIl y a 8 ans
elles sont trop belles superb !!!!!!!!!!:-)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode