Mademoiselle Agnès

Crinière au vent, regard acéré et moue joyeuse, Mademoiselle Agnès décortique l'univers de la mode avec un franc-parler et une spontanéité qui sont devenus, au fil du temps, sa marque de fabrique. Depuis bientôt 17 ans, l'incorrection espiègle de cette jolie quarantenaire fait mouche, dans un univers où le politiquement correct fait rage…
Mademoiselle Agnès

Celle qui nous habille pour l'hiver n'a pourtant pas le background d'une Anna Wintour... Pourtant, cela ne semble pas avoir empêché cette ancienne provinciale (originaire de Pau) d'être de tous les défilés, de copiner avec les stars, d'embrasser les créateurs comme du bon pain et de se permettre les commentaires les plus acerbes sur le look de Miuccia Prada et autres Donatella Versace...

À force d'audace, de charme et d'effronterie, Agnès Boulard (qui gommera très vite "Boulard" au profit de "Mademoiselle") est parvenue à intégrer le gotha de la mode, le saint des saints de la hype, au point d'en devenir une figure incontournable. Ni mondaine, ni people, plutôt pythie que prêtresse fashion, Mademoiselle Agnès est tout simplement inclassable, ce qui lui évite les carcans et lui offre une grande liberté d'expression.

Ce n'est sûrement pas un hasard si Agnès voit le jour en 1968, année si particulière où il est interdit d'interdire... Très tôt, la jeune fille qui grandit de déménagement en déménagement sent naître en elle un désir irrépressible d'indépendance. Son seul objectif est alors de gagner de l'argent afin de s'offrir les clefs de la liberté, et plus concrètement celles d'une voiture. Pour cela, la belle est prête à forcer la chance...

Mademoiselle Agnès

C'est ainsi qu'un jour, à la terrasse d'un café parisien, après avoir surpris une conversation où il était question de rechercher une assistante, elle propose ses services à l'intéressé. Elle décroche alors le poste et se retrouve à la rédaction du journal "7 à Paris". Le destin vient de lui sourire, et la jeune femme (qui a alors 22 ans) ne boudera pas sa chance et s'acclimatera très vite. Couvrant le Festival de Cannes, Agnès sympathise avec les futures stars de Canal+ et prépare son avenir.

Ainsi, lorsque 7 à Paris cesse son activité, Agnès n'hésite pas à prendre son téléphone et à demander à Alain Kruger (alors producteur de la chaîne) de lui trouver une petite place dans son équipe. Elle inaugure en 1991 - dans l'émission Nulle Part Ailleurs - le concept de la présentatrice météo déjantée, qui fait un véritable carton à l'époque des speakerines sans saveur.

Petit à petit, ses chroniques au ton déluré prennent une saveur plus mode, et celle qui au début n'avait pour cet univers qu'une fascination typiquement féminine parvient à devenir la madame fashion du PAF. Canal lui confie alors l'analyse des défilés diffusés sur la chaîne, et Mademoiselle Agnès devient une référence en matière de must have, d'it looks, de fashion faux pas et de tendances à ne pas louper...

Mademoiselle Agnès

Le petit monde de la mode accueille ainsi en son sein cette pétillante brindille, sans rien trouver à redire. Elle pénètre chez les initiés, enrichit son carnet d'adresses, fraie avec la crème des VIP et devient l'une des silhouettes familières du Tout-Paris. Elle n'y perdra cependant jamais son naturel, ni sa gouaille fanfaronne, et encore moins son aura ultra sympathique qui ont fait d'elle un personnage à part entière, entre fashionista, socialite haut de gamme et journaliste sans tabous.

Lorsque l'heure du turn-over arrive sur Canal, Mademoiselle Agnès accuse le coup mais rebondit assez vite. Vogue lui propose de tenir un rendez-vous mensuel au sein du magazine, où elle interviewera de façon informelle une célébrité. Elle saute sur l'occasion et sera fidèle à ses "Petits-déjeuners avec" jusqu'en 2005.

Cependant, Agnès brûle de se plonger à nouveau à corps perdu dans l'euphorie du monde de la mode. Après avoir rencontré Loïc Prigent, elle décide ainsi de monter sa propre société de production, "LaLaLa", qui proposera des reportages tels que "Signé Chanel" pour Arte, l'émission "La mode La mode la mode" mais aussi et surtout les rendez-vous bi-annuels "Habillées pour...".

Mademoiselle Agnès

Mademoiselle Agnès et Loïc Prigent semblent avoir trouvé en l'autre leur âme sœur sur le plan professionnel. Ensemble (l'une devant la caméra, l'autre derrière), ils décortiquent un monde qui les fascine et les amuse. "Habillé pour..." devient leur terrain de jeu.

Et ils ne se refusent rien : que ce soit singer la glaciale Anna Wintour lors d'un défilé Lanvin, tourner en dérision les activistes de PETA ou commenter la dernière liposuccion de Donatella Versace... Le ton décalé à souhait - très discussion sans filtre entre filles - de Mademoiselle Agnès lui permet de lancer les pires choses sans pour autant se griller dans le milieu.

En parallèle, elle diversifie ses activités. Elle apparaît ainsi en 2007 dans le téléfilm "Mariage Surprise" d'Axelle Laffont, devient l'égérie de Weill (et apporte à la griffe vieillissante une nouvelle visibilité) et fait quelques apparitions dans le Grand Journal de Canal (qui l'accueille de temps à autre pour un point mode). À la rentrée prochaine, elle diffusera d'ailleurs sur la chaîne cryptée un documentaire déco "Les travaux d'Agnès", qui suivra les transformations de son appartement...

Mademoiselle Agnès

Pour assumer un tel rythme, on soupçonne la belle de posséder une ou deux recettes magiques. Et pourtant non... Elle dort 6 heures par nuit (car elle n'a pas besoin de plus), avale au petit-déj ' une brioche, une tasse de thé vert et un millier de petites pilules (vitamines, plantes, etc) et s'habille comme bon lui semble. Seule condition : avoir envie de danser et minauder devant sa glace quelque soit sa tenue (test ultime selon elle pour savoir si le look fonctionne sur vous).

En hiver, elle devient moelleuse, tandis que 3 mois avant l'été elle se met au sport intensif. Son plus grand plaisir est le farniente le week-end dans son lit king size. Elle est pleine de bonnes résolutions (elle tente d'ailleurs parfois d'arrêter de fumer), regrette de ne pas être née suédoise avec des cheveux blonds et adore les treillis (mais se damnerait pour du cachemire)...

Insaisissable, éclectique et complètement libérée, cette demoiselle à la voix rauque n'a pas fini de nous séduire, distillant à merveille cette dérision pince-sans-rire, sorte de poil à gratter indispensable au bien allé psychique de l'univers mode...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 11 juillet 2008 dans Mannequins & Icônes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
20 commentaires
Tous les commentaires
NicolasIl y a 8 ans
Super article, super intéressant, très bien écrit comme d'hab'
Vive Coco :)
RÉPONDRE
Anna.M1993Il y a 4 ans
Mlle Agnès est juste une pique assiette qui vit au crochet d'Emmanuelle Alt , la rédactrice en chef du VOGUE. Elle n'est pas plus bête, ni plus intelligente qu'une autre.
RÉPONDRE
Marie PunketteIl y a 8 ans
J'en connaissais finalement assez peu sur Mademoiselle Agnès! Merci d'avoir comblé mes lacunes...
A chaque fois que je vois une photo d'elle chez Garance ou Café mode, je tombe raide dingue de son style !
RÉPONDRE
RéjaneIl y a 8 ans
Oui merci Coco!Je trouve Mademoiselle Agnès très classe et de plus elle a l'air très intelligente(je pense qu'elle doit l'être vraiment vu son humour,ses multiples reconversions..)
RÉPONDRE
Carla SIl y a 8 ans
Elle a un truc de fou cette femme, je l'adore et j'aimerais la voir bcp plus que deux fois par an pour les "habillé pour..."
RÉPONDRE
Tendance-ModeuseIl y a 8 ans
Très intéressant ton article Coco! Moi aussi je la connaissait peu..
Enfin bon, elle me plait beaucoup :)
RÉPONDRE
CaroIl y a 8 ans
Ah.... les bio' de coco je les attend toujours avec impatience ! Celle ci m'a passionné !!!!!
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
Marie jo ... les biscotots ! C'est Marie jo Testino... la soeur de Mario Testino ! lol
Quand je la regarde, c'est autant pour les decriptages modes que pour ses délires.
J'ai bien envie de voir comment elle a fait son dressing du coup, maintenant !
Elle parait tellement sincére, créative, intelligente, belle et charmante, un sens du style impeccable (du treilli a la robe de soirée), un sens de l'humour completement ... délirant ! Je ne me lasse jamais de la voir.
Et la fois ou elle avait trouver une croix gamée sur une photo mode ... c'est la que j'ai compris que cette femme est loin d'etre superficielle, meme si elle est vraiment "cinglée"... ce qui fait une grande partie de son charme, entre nous ! lol
Quant au film "mariage surprise" , certes pas une grande production mais bon film quand meme, j'avais passer une bonne soirée !
RÉPONDRE
Manu Prince SIl y a 8 ans
J'adore cette personnalité !! je la croise souvent, je lui ai parlé une fois et une seule, et j'adore !!
RÉPONDRE
clémenceIl y a 8 ans
Elle me fait toujours rire! Je l'aime bien ^^
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
Au sujet du documentaire déco sur son propre appartement, il parait que des créateurs et autres personnes du monde de la mode analyserons la déco de son appartement une fois fini ...
Il me tarde de voir ca !
RÉPONDRE
MarineIl y a 8 ans
J'adore, j'adore, j'adore Mlle Agnès !
Elle est exceptionelle ! J'aimerais savoir quand "Habillées pour..." et "Les travaux d'Agnès" vont passées ?
J'ai vraiment hate de voir ses émissions !
RÉPONDRE
marie lysIl y a 8 ans
j'adore sa caricature d'anna wintour,elle est vraiment reussi!
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 7 ans
Quelqun sait il ou est ce que l'on peut revisionner "Les travaux d'Agnes" ? j'ai chercher sur le net mais je commence a déséspéré !
RÉPONDRE
TildaIl y a 7 ans
Son émission La mode La mode La mode est pas mal . Même si c'est assez parisien et assez élitiste, ca me permet de me tenir au courant de l'actualité de la mode. Mais je trouve qu'on apprend plus de choses sur Tendances de Mode :) :) :)
Par contre si le contenu de l'émission est plutôt sympa, j'ai vraiment du mal avec la présentatrice et la manière dont elle essaie d'être second degré et décalée
RÉPONDRE
LeilIl y a 6 ans
J'ai entendu dire que Mademoiselle Agnès avait ouvert un blog, mais pas moyen de tomber dessus. Quelqu'un aurait-il l'adresse ? J'ai bien peur qu'il ne s'agisse que d'une fausse rumeur...

P.S. : La mode la mode la mode c'est pas mal, mais moi aussi j'apprécie pas trop la nana qui la présente : on dirait qu'elle se moque de nous !
RÉPONDRE
julietteIl y a 6 ans
Moi qui croyais que Garance Doré était la nouvelle Mademoiselle Agnès je me suis bien trompée. Mademoiselle Agnès ne serait jamais permise de dire que les rondes ne faisaient pas honneur à la mode, alors que Garance Doré elle n'a pas hésité.
Je suis super déçue, car Garance avant je l'adorais mais grave et là ben c'est un peu la désillusion.
En gros, Mademoiselle Agnès n'est prête d'être remplacée dans mon cœur, personne pour l'instant ne lui arrive à la cheville.
RÉPONDRE
KarlittaIl y a 6 ans
Les émissions "Habillées pour ..." de Mademoiselle Agnès et Loic Prigent sont tout simplement mythiques. J'adore le style de Mademoiselle Agnès, la façon qu'elle a de voir les choses et de les présenter.
Je suis moins fan de la mode la mode la mode, je n'aime pas Alexandra Golovanoff, elle fait super prétentieuse, alors que Mlle Agnès a l'air très accessible.
Ca serait cool si ca pouvait être elle sur Paris Première à la place de Alexandra.
Seule ombre au tableau de Mademoiselle Agnès... Son sac Weill, j'aurais pensé qu'elle aurait fait un sac plus sympa... Mais personne n'est parfait... même si elle, elle n'est, pour moi, pas loin de la perfection !
RÉPONDRE
MGFIl y a 5 ans
je la trouvais quelque peu arriviste, et, même si elle l'est sûrement, elle apporte une touche d'humour légère, dans la mode qui en a besoin.
RÉPONDRE
NoraIl y a 5 ans
Thank you for this article! I've been looking for some background on this feisty crazy lady and this article has opened my eyes! I know I'm about 3 years too late but hey it's better late than never!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode