Gareth Pugh dit non à Topshop

En dépit des apports financiers que cela aurait pu générer, l'anglais Gareth Pugh (lauréat de l'ANDAM 2008), a refusé de concevoir une mini collection pour Topshop. Le jeune homme - qui défilera pour la première fois à Paris en octobre prochain - aime aller à contre-courant des us et coutumes de l'économie Mode, et c'est tout à son honneur…
Gareth Pugh
Certes, il est désormais de bon ton que les designers - autrefois cantonnés à leurs podiums - démocratisent leur univers en s'associant le temps d'une saison à l'un des géants de la grande distribution. Après Viktor and Rolf chez H&M, Luella pour Target ou encore Christopher Kane chez Topshop, ce que l'on appelle le masstige est presque devenu une banalité.
En effet, même si ces "événements" sont toujours abondamment relayés par la presse (afin que les mini collections soient accueillis par une poignée de clientes en délire), le buzz généré par la collaboration entre Karl Lagerfeld et H&M ne sera jamais plus égalé. Ce qui dans un premier temps s'apparenta à un coup de baguette magique permettant à la modeuse lambda de shopper des pièces créateurs est ainsi devenu un rouage sans âme, ayant perdu tout piment.
Bien évidemment, certaines pièces conçues au sein de ces collaborations sont dignes d'intérêt, mais l'on peut comprendre que des jeunes designers en pleine ascension, forts de leur concept et ayant réussi à percer (en dépit du caractère non commercial de leurs collections) rechignent à respecter un cahier des charges en opposition avec leur créativité. Il est d'ailleurs réellement rafraîchissant d'apprendre qu'il existe encore quelques jeunes stylistes ne galvaudant pas leurs rêves pour une poignée de livres sterling.
Dans cette catégorie on retrouve Gareth Pugh, virtuose du gothique SF, adulé par les rédactrices de mode et admiré par toute la scène londonienne. Il a ainsi préféré se focaliser sur son prochain défilé (qui aura lieu dans le saint des saints pour jeunes premiers : Paris) plutôt que de concevoir quelques vêtements dans un but alimentaire. Le jeune homme est un diamant brut que les mécanismes mercantiles, les courbettes bienséantes et le fashionnement correct auront bien du mal à tailler. C'est donc avec impatience que l'on attend le premier opus parisien de cette perle rare londonienne…
Partager l'article
Par Lise Huret, le 12 août 2008 dans Actu mode
Vous aimerez également
Topshop débarque à Paris
Il y a 3 ans - 20
EN SAVOIR PLUS
Boots croco Topshop
Il y a 4 ans - 13
EN SAVOIR PLUS
Robes de mariée Topshop x Richard Nicoll
Il y a 4 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
8 commentaires
Tous les commentaires
AndreaIl y a 8 ans
Ca ne m'étonne pas de lui... c'est un rebelle :)
RÉPONDRE
NoemieIl y a 8 ans
J'ai un peu de mal a considérer ce qu'il fait comme de la mode. Car la mode est faite pour être portée non ?
Or ses défilés détiennent plus du costume de scène que prêt à porter... Cependant il a un talent indéniable, j' ai donc hate de voir ce qu'il présentera à Paris !
Et pour Topshop, tant pis même si j'aurais été curieuse de voir ce qu'il aurait pu faire :)
RÉPONDRE
devouringIl y a 8 ans
si tu regarde de près ses défilés tu veras que plein de pièces sont tout à fait portable mais malheureusement on ne peut pas les acheter encore :(
RÉPONDRE
Carla SIl y a 8 ans
Je rejoins "Devouring", en effet, quand on regarde bien les collections de Pugh, il y a bon nombre de pièces que j'aimerais acquérir et pourtant je suis loin d'être punk, ou complètement azimutée niveau style :)
RÉPONDRE
Joli félinIl y a 8 ans
Noemie : La mode n'est pas seulement faite pour être portée, bien sûr c'est son but premier.
Or elle peut être conceptuelle, avant-gardiste, et totalement importable elle véhicule bien souvent un message à travers chaque collection.
Certes difficile d'accès parfois.

Il est vrai que Gareth Pugh déroute, mais ses collections peuvent ouvrir des perspectives et, par exemple, élargir la vision stylistique des marques de grandes distributions pour apporter un peu de regain à leurs collections, souvent sans grand caractère..(cf topshop ici)

Sauf qu'il a dit non, donc nous ne saurons pas pour l'instant ce qu'aurait pu donner le Gothic SF façon masstige

Par contre le cas de Rei kawakubo pour H&M est à suivre de près je pense.
RÉPONDRE
LizIl y a 8 ans
Snobisme politiquement (in?)correct de la part de Sir Pugh, car les vetements de Topshop dépassent en qualité et de loin la concurrence de pret à porter...

De toute façon, les stylistes de Topshop sont suffisemment inspirés pour ne pas avoir à patir de ce genre de refus!!

Je suis extremement satsifaite de mes fringues Topshop, je leur ai commandé récemment une mini jupe écossaise et un beau cardigan à manches courtes, et je peux vous dire que la qualité est excellente :)

J'ai découvert Topshop ici, alors merci Coco :D
RÉPONDRE
johnIl y a 8 ans
je dirais juste une chose, quesque la mode?
RÉPONDRE
Manon.Il y a 8 ans
Espérons qu'il a u raison de se concentrer sur la réalisation de sa collection, elle ne pourra ressortir que plus belle et finie !! Pour notre plus grand bonheur !!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode