Rei Kawakubo pour Louis Vuitton

Cet automne, la créatrice de la griffe Comme des Garçons - Rei Kawakubo - a décidé de faire le grand écart entre les genres : après avoir dessiné une ligne éphémère pour H&M, elle signe désormais une collection capsule de sacs pour Louis Vuitton…
Rei Kawakubo pour Louis Vuitton
Anticonformiste, Rei Kawakubo l'est toujours. Cela ne l'empêche pourtant pas de tenter des aventures allant du mass market à la maroquinerie haut de gamme. Cependant, si sa collaboration avec H&M relève plus du coup de pub que du coup de coeur, il en va tout autrement de son association avec Louis Vuitton. La créatrice évoque ainsi avec émotion ses premiers souvenirs concernant la marque…
C'était il y a trente ans, lorsque celle-ci s'installa au Japon, rendant le luxe français accessible à toute une génération de jeunes femmes. La qualité, le savoir-faire et la symbolique de la griffe au monogramme ravirent alors définitivement le coeur de la jeune styliste. En dépit de n'avoir jamais possédé un article Vuitton, elle a ainsi toujours placé la marque sur un piédestal.
C'est pourquoi lorsque l'idée d'une collaboration Comme des Garçons/Louis Vuitton germe entre Marc Jacobs et Adrian Joffe (le mari de Rei Kawakubo), celle-ci est séduite par le concept, en dépit de posséder un univers diamétralement opposé à celui de la griffe française. Elle allait en effet pouvoir replonger dans ses souvenirs et apposer à ces basics du luxe un peu de sa touche personnelle.
Rei Kawakubo pour Louis Vuitton
Après avoir collaboré étroitement avec Takashi Murakami et Richard Prince lors des dernières éditions 'arty' du monogramme, Marc Jacobs laissa cette fois-ci Rei Kawakubo seule maître à bord.
Cependant, bien qu'ayant carte blanche, la styliste ne s'est pourtant pas lancée dans une interprétation complètement déjantée des produits Vuitton. Bien au contraire, on sent dans les six pièces constituant la collection une créativité maîtrisée, tout en finesse, honorant les classiques de la griffe. D'ailleurs, Rei Kawakubo n'a pas désiré modifier le monogramme, qui pour elle équivaut à une véritable madeleine de Proust.
Les fruits de cette collaboration (en édition limitée) ne seront malheureusement pas ou peu distribués en France, ceux-ci étant destinés au Japon, afin de célébrer le trentenaire de la marque sur le sol Nippon. Dommage, car le speedy mutant à anses multiples est bien plus intriguant et savoureux que le monogramouflage de Murakami...

La collection Louis Vuitton by Rei Kawakubo compte six pièces dont deux rééditions, deux classiques revisités et deux sacs du soir. Elle sera en vente à Tokyo du 4 septembre à la mi-décembre, dans la boutique éphémère du 5-12-3 Minami.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 27 août 2008 dans Collections & Campagnes
Vous aimerez également
Louis Vuitton : Défilé croisière 2017
Il y a 6 mois - 16
EN SAVOIR PLUS
Louis Vuitton, visionnaire ?
Il y a 10 mois - 24
EN SAVOIR PLUS
Louis Vuitton, le monogramme ré-enchanté
Il y a 1 an - 13
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
20 commentaires
Tous les commentaires
isumikoIl y a 8 ans
J'aim bien, et plein de styliste font de nouveau sacs, ça bouge chez LV!
RÉPONDRE
Carla SIl y a 8 ans
Plus intéressant que Murakami mais pas non plus transcendant. Décidément j ai du mal avec Vuitton
RÉPONDRE
ApollinIl y a 8 ans
J'ai moi aussi du mal avec Louis Vuitton... Particulièrement avec les monogrammes, l'imprimé est on ne peut plus laid ! La collection est décevante, mais plus réussie que le monogramouflage de Murakami.
RÉPONDRE
Tendance-ModeuseIl y a 8 ans
J'en ai marre de voir ce monogame continuellement réédité.
RÉPONDRE
Oh-tomate-hicIl y a 8 ans
Je suis d'accord avec Tendance-Modeuse, marre de ce monogramme. Je ne suis pas du tout sous le charme, pas à cause des fantaisies de Rei Kawakubo mais plus de ce monogramme totalement vulgaire. Louis Vuitton est censé être une des plus grandes maisons françaises, je trouve les collections de Marc Jacobs pour LV fabuleuses au niveau des vêtements, mais les sacs me déçoivent toujours. Etre une publicité vivante avec un sac où le sigle de la marque se trouvent sur chaque centimètre carré ça n'est pas mon truc ! En plus je trouve les monogrammes vulagires, ça fait cheap même pour du LV. Mais bon, si LV est toujours au sommet, c'est que ça plait, et tant mieux pour eux.
RÉPONDRE
RéjaneIl y a 8 ans
Il y a tellement eu de contrefaçons chez LV(et plutôt réussies il faut l'avouer)que maintenant dès que je vois ce fameux monogramme sur un Speedy ou une pochette ,je ne peux m'empêcher d'émettre un doute.
En effet,,je trouve que les contrefaçons ont vraiment ternies l'image que pouvait avoir Vuitton,
D'autant plus qu'on les a retrouvées bien évidemment associées à un mélange de vulgarité sans nom.
Enfin tou ça pour dire,que Vuitton,j'accroche plus trop,même si ca reste peut être un basique(oula je me contredis,je suis un peu schizophrène en ce qui concerne les sacs en ce moment..)Mais en l'occurence je trouve que cette collaboration n'a vraiment rien d'exceptionnel...
RÉPONDRE
Manon.Il y a 8 ans
Ah une légère amélioration, mais bon pas l'extase nan plus en les voyant, très loin de la même!! D'puis quelques temps, j'trouve leurs sacs sans originalité, ni de singularité, à part le monogramme, qui commence à être trop vu !! Bref, c'est encore une fois décevant, à quand la révolution chez Vuitton ?!
RÉPONDRE
Joli félinIl y a 8 ans
C'est d'un ennui tout ça...
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
L'article que j'attendais ! Décu par les sacs ... je m'attendais a mieux !
RÉPONDRE
CohibaIl y a 8 ans
J'ai toujours trouvé les sacs Vuitton affreux. En valises et accessoires de voyage (ce qui fut initialement la vocation de la maison), ce n'est pas mal. Mais en sacs de ville, je déteste. Et depuis le temps qu'on en voit, originaux et copies, à trop de bras, ça fait vraiment cheap.
RÉPONDRE
CohibaIl y a 8 ans
C'est comme les horribles Gaucho de chez Dior : placer toute son estime de soi dans un monogramme, c'est pathétique.
RÉPONDRE
JoeIl y a 8 ans
Tout à fait d'accord avec Réjane.
L'association "poulettes vulgaires/knock-offs de Canal Street" à Vuitton se fait automatiquement.
Dommage. On n'y croit plus.
Reste que Kawakubo fait tout de même du super travail.
RÉPONDRE
ElleIl y a 8 ans
De mon côté, j'aime bien. En tout cas, c,est certainement mieux réussi que le monogramouflage... Alors, en bref, c'est une réussite, quoique modérée. :o)
RÉPONDRE
MaelleIl y a 8 ans
Décidément la contrefaçon a énormément dégradé l'image de cette mythique enseigne.
Les toutes dernières créations m'avaient donné l'impression que la maison tentait de se défaire de sa légendaire toile mais au vu de ces exemplaires, je pense que je m'étais trompée. En même temps, je ne peux m'empêcher de croire que Vuitton sans le canvas monogrammé serait comme Lacoste sans le croco.
RÉPONDRE
Material GirlIl y a 8 ans
Pour moi c'est une association qui est bien au délà du produit, du sac (dont je me fous)... il faut lire l'interview dans le magazine Numero. j'ai d'aileurs fait un article sur le sujet qui pour moi pose une problématique très intéressante, entre un géant du marketing et du savoir faire, et un afficionado du concept et de la creation : www.fafafafa-fashion.com/...
RÉPONDRE
Stephanie DCIl y a 8 ans
J'ai personnellement une admiration sans faille pour Rei Kawakubo, un amour éternel pour Comme des Garçons, et Louis Vuitton c'est ... une marque de luxe, et JUSTE une marque de luxe ! C'est la même chose depuis trop longtemps, y a overdose de monogramme !!! On en voit tous les dix mètres : sacs, valises, portes-feuilles, des VRAIS, des FAUX ... *_*.o° Les sacs Vuitton n'ont plus AUCUNE personnalité !
Et même le talent de Rei Kawabuko n'y peut rien, même si les idées sont bonnes, il faudrait déjà revoir l'habillage avant de s'occuper de la forme.
RÉPONDRE
Joli félinIl y a 8 ans
Material girl : Même avec toutes les bonnes intentions du monde et un respect pour le travail de Rei kawakubo, je ne peux que me rattacher à ce que dit Stephanie DC! Vuitton c'est too much avec ou sans interventions extérieures!

Le luxe c'est aussi le rare, le beau, l'éphémère (bien au delà souvent des valeurs matérielles qu'on peut lui conférer) et Vuitton reprèsente tout sauf cela de nos jours!
Un sac a beau coûter plusieurs milliers d'euros, il lui arrive de n'avoir de luxueux que le prix! et c'est bien trop souvent le cas chez LV.

D'ailleurs cette histoire de tradition n'est ce pas un coup marketing.("Un esprit qui se serait dilué dans des boutiques trop grandes" Elle avait sniffé l'intérieur d'un sac LV avant de donner cette interview? lol)
Rei chez h&m (mass market pour démocratiser le concept Comme Des Garçons?) , puis chez Vuitton...(Mass market du luxe pour faire entrer "CDG" au panthéon des designers "bankable"?)

Tradition ou pas, je pense qu'une page doit être tournée.
RÉPONDRE
AngélaIl y a 8 ans
J'aime bien =)
RÉPONDRE
sebIl y a 8 ans
un peu de mal avec ce monogramme on le voit partout et je ne vois plus l'interret
RÉPONDRE
JumelleIl y a 7 ans
moi j'ai fais un défilé pour comme des garçons pour ado la première ligne et j'ai adoré j'ai jamais fais de défilé mais une première 654994fois a tout.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode