Défilé Gianfranco Ferré - Printemps/été 2009

Pari réussi pour le duo de 6267 - Tommaso Aquilano et Roberto Rimondi - qui pour sa première saison chez Gianfranco Ferré est parvenu à faire renaître la maison de ses cendres. En effet, alors que Lars Nilsson y avait renoncé au bout de 5 mois d'exercice, les deux complices ont su retrouver l'essence de la griffe tout en lui apposant ce qu'il faut de modernité pour la faire exister en 2009…
Défilé Gianfranco Ferré

Il n'est jamais aisé de reprendre les rênes d'une maison prestigieuse, la critique exigeant de la part du nouveau venu une certaine humilité, mais également l'apposition de sa touche personnelle afin que la marque continue de s'inscrire dans l'évolution et non la stagnation (qui dans le monde de la mode équivaut à une mort certaine). Bon nombre de stylistes s'y sont ainsi cassés les dents, ne sachant pas répondre aux attentes du public. On se souvient notamment du récent fiasco commercial des collections Chloé dessinées par Paulo Melim Anderson...

Les choses étaient donc loin d'être acquises pour Tommaso Aquilano et Roberto Rimondi qui - en dépit d'avoir fait les beaux jours de Malo - n'étaient guère assurés de parvenir à honorer la succession du patrimoine de Gianfranco Ferré. Et pourtant, en élèves studieux et passionnés, les jeunes gens se sont plongés dans les archives de la maison et n'en sont ressortis (comme nous le prouve le défilé du 21 septembre) qu'après en avoir intégré les codes en profondeur.

Défilé Gianfranco Ferré

Leurs créations semblent en effet s'inscrire dans le prolongement de ce que le maître aurait pu imaginer, tout en étant sciemment tournées vers le futur, afin de satisfaire les désirs d'une femme moderne. La rigueur architecturale chère à Ferré est ainsi bien présente, tout en possédant l'évidence de ces pièces qui pourraient passer aisément du podium aux avenues chics...

Là est le talent du duo Aquilano/Rimondi : parvenir à rendre flatteuses des constructions quasi conceptuelles, et à les adapter à la silhouette féminine. Chaque coupe semble avoir été conçue pour sublimer les courbes, souligner la taille ou révéler un décolleté, le tout avec une extrême finesse d'exécution, un souci permanent de la ligne et une maîtrise parfaite de la matière.

Certes, les formes géométriques sont à l'honneur (c'est d'ailleurs le cas sur de nombreux shows de la saison), cependant la sévérité minimaliste de ce genre de thème est ici remplacée par une "rigorous softness" absolument remarquable. Les deux hommes nous prouvent ainsi avec brio qu'il va falloir désormais compter avec eux...


©photo : Vogue
Partager l'article
Par Lise Huret, le 22 septembre 2008 dans Défilés
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
8 commentaires
Tous les commentaires
ChapzIl y a 8 ans
J'aime particulièrement les 3 premières tenues, qui seront parfaites sur des working girls ! Celle du milieu notamment est vraiment très classe...
RÉPONDRE
Léa From ParisIl y a 8 ans
J'aime bien, comme le dis Chapz c'est très classe. D'ailleurs j'ai l'impression que depuis le début des fashion weeks c'est quelque chose qui revient souvent...

Sinon rien à voir mais c'est vraiment sympa le truc de news en haut de la page :)
RÉPONDRE
sebIl y a 8 ans
c'est vrai que ca doit pas etre facile de reprendre une maison de couture ,les modeles sont plutot sympas moi j'aime bien les trois premier modèles mais sans plus ...
RÉPONDRE
fabIl y a 8 ans
Les modèles sont à tomber !

Et comme Chapz et Léa from Paris, j'aime particulièrement les 3 premiers. L'ensemble gris est juste parfait !!
RÉPONDRE
Oh-tomate-hicIl y a 8 ans
D'accord avec les autres ! Moi j'aime toutes ces tenues, je trouve les découpes superbes et toujours très juste, toujours flatteuses et je trouve ça génial de mettre en valeur le corps de la femme avec des pièces si peu ordinaire et si spéciales !

Et la petite surprise de Coco est génial =)
RÉPONDRE
Tendance-ModeuseIl y a 8 ans
La perfection absolue. Rien à redire, j'adore.
RÉPONDRE
NylIl y a 7 ans
j'adore c'est super classe , découpe très originale c'est d'un bonheur pour les yeux...
RÉPONDRE
jisloIl y a 6 ans
Très très classe, c'est vrai, les coupes sont assez dingues, mais ca ne m'étonne pas trop de la part d'une marque très exigeante de ce côté-là. Regardez bien également les ceintures Gianfranco Ferré sur les 3 premières silhouettes : elles sont d'excellente qualité et c'est la première chose que je regarde quand je rentre dans une de leurs boutiques !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode