Marc Jacobs déjà adopté

Alors que les défilés viennent à peine de s'achever et que les campagnes de publicité célébrant ces derniers sont encore en phase de préparation, certains proches des créateurs s'affichent déjà avec des toilettes exclusives en provenance directe des podiums…
Défilé Marc Jacobs
Ainsi, après avoir pu admirer une splendide veste Givenchy "chipée en backstage" sur les épaules de Carine Roitfeld, c'est désormais au tour de l'artiste néo-figurative Elisabeth Peyton de confirmer le potentiel must have de la collection de son chouchou : Marc Jacobs.
En effet, à l'occasion du vernissage de son exposition au New Museum de Manhattan, la peintre (qui aime dessiner le visage des membres de son entourage, composé de famous people) est apparue toute de Marc Jacobs vêtue. Clin d'oeil à l'un des portraits de sa collection (où l'on peut admirer le designer au moment de sa période "cheveux longs") ou coup de foudre stylistique pour cette tenue ? Probablement un peu des deux…
Au passage, le choix vestimentaire d'Elisabeth Peyton nous permet de confirmer ce que nous n'avions que soupçonné lorsque que le turn-over des défilés battait son plein : les dernières créations de Marc Jacobs sont juste exquises. Dries Van Noten avait d'ailleurs ouvert la voie - avec sa collection été 2008 - en nous familiarisant avec le mix and match d'imprimés, éduquant et affûtant nos goûts en matière de mélanges tous azimuts.
Du coup, les délires ethnico kaléidoscopiques de Marc Jacobs nous touchent d'entrée de jeu, zappant allègrement la case adaptation visuelle. Nous sommes désormais friands de cette pratique faussement aléatoire constituant à associer motifs et couleurs sans se soucier de l'effet surcharge... En effet, les règles visant à régenter ce genre de compositions ont définitivement volé en éclats, nous permettant ainsi - comme le font déjà certaines modeuses pointues - d'expérimenter de nouvelles contrées esthétiques.
Attention cependant : il nous faudra auparavant savoir comment nous approprier cette subtile alchimie graphique et picturale porteuse de grâce néo élégante - propre aux créations Marc Jacobs - afin de ne pas se fourvoyer dans un mix and match clownesque... Dès février, une virée dans la boutique Marc Jacobs du Palais Royal s'imposera donc, afin d'assimiler les subtilités de la collection et de les adapter à notre dressing…

©photo : Vogue
Partager l'article
Par Lise Huret, le 10 octobre 2008 dans Les tendances
Vous aimerez également
Marc Jacobs en 13 points
Il y a 7 mois - 3
EN SAVOIR PLUS
Défilé Marc Jacobs - Printemps/été 2015
Il y a 2 ans - 12
EN SAVOIR PLUS
Wanted : des sandales Zara esprit Marc Jacobs
Il y a 2 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
sebIl y a 8 ans
dites donc elle en a de la chance quel chantage n'empeche!elle le peind dans ces tablaux et en echange il lui vend des toilettes exlusives !!!
RÉPONDRE
ApollineIl y a 8 ans
Mouais... Je trouve que la tenue est magnifique sur le mannequin mais sur elle ça ne va pas du tout, elle fait déguisée, dépassée par ses vêtements, on a l'impression qu'elle ne maîtrise pas du tout sa tenue, qu'elle ne lui appartient pas. De plus, les chaussures sont vraiment affreuses.
RÉPONDRE
LaetitiaIl y a 8 ans
Je pense pareil qu'Apolline. On dirait une femme de ménage, alors que sur le mannequin c'est pas mal du tout.
RÉPONDRE
LeiIl y a 8 ans
alors on est 3! ca ne rend pas pareil sur elle, la morphologie n'est pas la même.
De plus comme l'a souligné Apolline, le choix des chaussures ne va pas mais alors pas du tout avec la tenue! On dit souvent "avoir de la chance dans son malheur" pour le coup la c'est "avoir de la malchance dans son bonheur": veinarde d'avoir une tenue en avant premiere mais malchance de mal porter la tenue!
RÉPONDRE
Manu Prince SIl y a 8 ans
Euhhh je dirais même avant février, puisque l'été commence à arriver en fin décembre maintenant... en tous les cas nous recevrons la croisière le mois prochain...
:)
RÉPONDRE
malikaIl y a 7 ans
Il aurait simplement fallu qu'elle choisisse une taille en dessous, qu'elle remonte la jupe et opte pour des chaussures a talons fins et hauts... Mais quand on choisis d'étre à l'aise plutot que d'avoir de l'allure on en arrive parfois a des résultats comme celui -ci....Parfois un vétement éxige d'étre porté bien... ou pas du tout. Il aurait surement été plus judicieux qu'elle ne le porte pas!? En tout cas pas comme ça...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode