Simone Shailes pour Topshop

Comptant parmi leurs prédécesseurs des pointures telles que de Stella McCartney, Gareth Pugh ou Alexander McQueen, les étudiants de la célèbre Saint Martins School sont continuellement observés à la loupe. Pourtant, leurs collections de fin d'année - véritables pépites de créativité - étaient jusqu'à présent soit achetées par des boutiques haut de gamme, soit reléguées au rang d'archives. Elles ne pouvaient ainsi être confrontées avec le grand public, ce que Topshop trouva bien dommage...
Simone Shailes

Il est désormais courant de voir se marier le temps d'une saison l'univers d'un créateur pointu à celui - plus pragmatique - de la grande distribution, ces initiatives donnant naissance à de micro lignes bis. Malheureusement, devant respecter un cahier des charges exigeant, ces dernières se voient souvent fortement allégées en créativité, au point d'en devenir insipides...

On sent alors que le masstige atteint ses limites : il ne faudrait pas que les produits en étant issus deviennent de simples ersatz de pièces luxe pour clientes frappées par la crise. Rappelons au passage que le but premier de ce concept est de jeter un pont entre les créateurs et le plus grand nombre, et non de booster par tous les moyens le marché de la grande diffusion.

Allant à l'encontre de cette dérive, le tout dernier partenariat du londonien Topshop focalise notre attention. En effet, en digne pépinière de jeunes talents, Topshop s'est depuis longtemps fait l'intermédiaire entre le public et les designers encore confidentiels, leur permettant de créer en leur sein des mini collections. On peut ainsi shopper chez eux du Ivana Helsinki ou du Alice McCall assez facilement.

Ils viennent néanmoins d'aller encore plus loin, en proposant à la vente la collection de fin d'année de Simone Shailes. En effet, n'ayant pas le temps d'attendre que Simone Shailes lui dessine une ligne propre, Topshop a décidé de mettre directement en production ses lainages oversize...

Simone Shailes

En agissant de la sorte, Topshop créé un précédent qui risque de bousculer l'ordre établi, les créations des jeunes stylistes n'étant jusqu'alors que très rarement connues du grand public. Or, en proposant des vêtements ultra pointus à une clientèle avide de mode, mais n'ayant ni les moyens ni le carnet d'adresses permettant d'en apercevoir l'avant-garde, Topshop offre aux deux parties une formidable opportunité de dialogue. L'opération permet ainsi aux uns de sortir rapidement de l'anonymat, tandis que les autres profitent de pièces authentiques en prise directe avec les créateurs de demain. Le cas de Simone Shailes pourrait donc être le premier d'une longue liste...

En attendant, on peut dès aujourd'hui (en un coup d'Eurostar) aller se lover dans les mailles XXL de la créatrice qui seraient - paraît-il - aussi cosy qu'un manteau de fourrure. Pour la jeune femme, détentrice du L'Oréal Professionnel Fashion Design Award et d'ores et déjà en poste chez Celine (sous la houlette de Phoebe Philo), l'avenir s'annonce donc radieux. Retenons bien son nom : Simone Shailes...

Interview de la créatrice : http://www.dazeddigital.com/Simone_Shailes_for_Topshop

Partager l'article
Par Lise Huret, le 20 novembre 2008 dans Collections & Campagnes
Vous aimerez également
Topshop débarque à Paris
Il y a 3 ans - 20
EN SAVOIR PLUS
Boots croco Topshop
Il y a 4 ans - 13
EN SAVOIR PLUS
Robes de mariée Topshop x Richard Nicoll
Il y a 4 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
CaroIl y a 8 ans
Chouette, c'est vrai que ca permettrait de renouveler le genre dans le bon sens. Nous faisant découvrir des jeunes créateurs auxquels, sans ce genre de projet, nous n'aurions pas accès.
RÉPONDRE
Tendance-ModeuseIl y a 8 ans
Très belle idée je trouve, et les modèles me plaisent, les looks des premières photos sont fantastiques.
RÉPONDRE
Kiddy94Il y a 8 ans
Certe les tenues sont bien stucturées(celles du bas) mais je m'imagine mal porter cela.
C'est juste les gouts et les couleurs...
RÉPONDRE
ApollineIl y a 8 ans
Le concept est vraiment génial, et j'espère que ce n'est que le début du système !
Vraiment dommage qu'il n'existe pas de Topshop en France...
RÉPONDRE
sebIl y a 8 ans
l'idée est bonne c'est vrai ,cest plutot sympa de nous faire découvrir de jeunes créateurs par le biais d'une grande chaine de magasins meme si je trouve dommage que l'on ne les laissent pas s'exprimer librement puisque ,comme cela est mentionné dans cet article ,le cahier des charges est tres exigent mais on peut dire"merci topshop " quand meme!
RÉPONDRE
dorotheaIl y a 7 ans
hey, do you happen to know when the collection will go on sale?
thanx coco!
*
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode