Calendrier Pirelli 2009 - Peter Beard

Si en 2008 nous avions laissé le "Cal" dans des vapeurs de saké, en 2009 le produit phare de Pirelli délaisse le raffinement asiatique afin de s'aventurer au fin fond de l'Afrique noire. Sous l'œil du photographe new-yorkais Peter Beard, la fine fleur du mannequinat se prête ainsi à une séance de shooting pour la moins dépaysante...
Calendrier Pirelli 2009

Alors que dans la dernière version du calendrier, Patrick Demarchelier avait esthétisé à l'extrême ses modèles en les transformant en Geishas modernes, Peter Beard ne semble pas envisager le sujet de la même manière. Il faut dire que ce dernier est plus fasciné par la savane africaine que par la magie des make-up...

En effet, depuis qu'il s'est pris de passion - dans son adolescence - pour les textes de Karen Blixen, ce New-Yorkais pur souche (et dandy à ses heures) a fait de l'Afrique sa seconde patrie. Son travail de photographe se focalise ainsi sur la faune qui l'entoure, qui devient le sujet de prédilection de ses clichés mais aussi le combat de toute sa vie.

Contemporain d'Andy Warhol et grand admirateur de Francis Bacon, Peter Beard ose dépasser le cadre de la photographie traditionnelle en apposant à ses tirages coups de crayon, touches de peinture et sang animal. Son œuvre devient alors une fusion entre pellicule et pigments, racontant l'âme de l'Afrique et la relation homme/animal.

Calendrier Pirelli 2009

Résidant une partie de l'année au Kenya, Peter Beard se bat sur le terrain pour que cessent le braconnage et le pillage de l'Afrique. Son premier livre ("The end of the game") paru en 1965 tirait déjà la sonnette d'alarme. Au jour d'aujourd'hui, l'homme s'avoue consterné qu'on ne l'ait pas entendu, ou alors si peu...

À la lumière de ce parcours, on appréhende différemment l'édition 2009 du calendrier Pirelli : ce qui aurait pu passer pour une lubie légèrement trash s'inscrit en fait parfaitement dans le parcours artistique de Beard.

Le photographe n'a pas hésité à emmener dans le delta d'Okavango les plus belles filles du moment, les plongeant sans remords dans ce qui a dû être le pire cauchemar de certaines. En effet, afin de capturer sur sa pellicule l'intensité du décor, Beard n'est prêt à faire aucune concession...

Calendrier Pirelli 2009

Sans état d'âme, il pousse ainsi Rianne Ten Haken et Lara Stone à s'ébattre joyeusement dans l'eau alors que deux éléphants se ruent dans leur direction, ordonne à Isabeli Fontana d'ouvrir les yeux lorsqu'une bestiole non identifiée lui escalade le visage et vante à Malgosia Bela les bienfaits des algues alors que celle-ci est plongée dans une mare verdâtre...

Néanmoins, si Mariacarla Boscono et consorts ont frisé la crise de nerfs, Peter Beard peut se féliciter du résultat. L'ensemble est dense, riche, sauvage à souhait et empreint d'un réalisme ne pouvant être obtenu qu'à la limite du risque. On apprécie également les collages et montages photo de l'artiste, propulsant ses clichés dans un ailleurs surréaliste et captivant.

Pour feuilleter virtuellement le calendrier, direction le site de Pirelli. En effet, comme de coutume, ce dernier n'est pas disponible à la vente et ne sera offert qu'à une poignée de privilégiés...

Site officiel : http://www.pirellical.com/thecal/

Pour en savoir plus sur Peter Beard : http://www.peterbeard.com/

Partager l'article
Par Lise Huret, le 24 novembre 2008 dans Actu mode
Vous aimerez également
Calendrier Pirelli, la révolution
Il y a 1 an - 114
EN SAVOIR PLUS
Le calendrier Pirelli fête ses 50 ans
Il y a 3 ans - 15
EN SAVOIR PLUS
Calendrier Pirelli 2012 - Mario Sorrenti
Il y a 5 ans - 18
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
15 commentaires
Tous les commentaires
Tendance-ModeuseIl y a 8 ans
Toutes ces photos sont incroyablement belles et parfois même assez impressionnantes ! Je préfère de beaucoup cette version à celle de l'an passé !
RÉPONDRE
Kiddy94Il y a 8 ans
"au fin fond de l'Afrique noire...."
d'accord...pourquoi y a pas de mannequins noires?
RÉPONDRE
ApollineIl y a 8 ans
Je n'ai pas vu la version de l'an dernier, mais cette version là est époustouflante. Toutes les photos sont intenses, surtout sur certains clichés où l'on sent l'imminence du danger, et la lumière, les couleurs, subliment parfaitement le cadre déjà magnifique.

Dommage que le calendrier ne soit pas commercialisé, mais il y a toujours le calendrier Vogue pour se consoler...
RÉPONDRE
MeganIl y a 8 ans
Jaime Bcp Le Fait Qu'il Introduisse "Le Mainkinas Dans la savane "
J'ai Feuilleter Le Calendrier , Et Je trouve Que Les Elephants Donnent Vraiment De L'effet A La Photo

Bis (L`)
RÉPONDRE
SaraIl y a 8 ans
Apolline : Tu as vraiment aimé le calendrier Vogue ? Je le trouve sans âme et kitsch et surfait...
Par contre les photos de Beard me scotchent littéralement !
RÉPONDRE
ApollineIl y a 8 ans
Sara : Dire que je me console avec ne signifit pas forcément que je l'aime :) Dans l'ensemble, il ne me plaît pas plus que ça... Certaines photos sont vraiment vulgaires, sans charme, provoquantes, trop style American Apparel, photos pour adolescentes lambdas touchées par le syndrome "Alcool, sexe et drogue". Mais d'autres sont plus subtiles, gentiment rétros, et très jolies, tel que la photo du mois de février, celui de mars, et celui de juin. Bref, si ce calendrier n'était pas offert, je ne l'aurai pas acheté moi-même. Je préférai largement celui de la saison dernière.
RÉPONDRE
VeroniqueIl y a 8 ans
Il faut lire "The End of the Game": il pense au contraire que le braconnage est un moindre mal, compare a l' explosion demographique et a la diminution des grands espaces vierges ou vivent les elephants.
Dans son amour infini pour la nature - et dans ses interviews plus recentes - Peter Beard est tres mysanthrope et n' a pas pas peur d' affirmer que les grandes epidemies qui ravagent l' Afrique sont un bien, car le continent est trop peuple. Au moins, ca a le merite d' etre honnete et de suivre une logique, comme opinion. Seulement je rigole quand plus personne n' ose le citer correctement.
RÉPONDRE
cassieIl y a 8 ans
il y avait quelque chose qui me gênait dans ces photos décrivant l'"afrique", bien qu'effectivement je les trouve fortement originale POUR UN CALENDRIER PIRELLI.
Eh bien, la réponse m'a été donnée (même confirmée) par Veronique, que je remercie.

Eh oui, toujours les mêmes images d'"Epinal" (si je peu me permettre) d'une Afrique pure, sauvage, celle d'un retour à la nature avec les bêtes sauvages... Ah oui mais l'Afrique, ce ne serait pas un continent par hasard? Avec des métropoles? des citadins?

Eh oui, toujours les mêmes idées qui reviennent en fin de compte: chercher en afrique ce qu'on ne trouve pas chez soi.... Pardon, lui imposer sa vision de ce qu'elle devrait être...

l'afrique, se développer? Oui, mais comme les occidentaux (dont je fais partie) l'entendent! Comme eux ça les arrange! Il faut à la fois être compétitif...mais vraiment pas trop...Non, ça dépend pour quoi...ha, et en fait, vos réserves de diamants et autres mines d'or, ça fonctionne bien, la machine tourne toujours?

Je crois que M. Beard est devenu quelque peu ignorant de la société d'où il vient et qu'il vit encore dans une autre époque. Par contre, dans sa manière de voir les choses, il surpasse de très loin certains de ces confrères.

Sur ce, ce n'est pas lui que je féliciterai, car on ne peut parler de nature au détriment de l'homme, mais bien de ces ONG ou autres organismes, même associations, qui sont sur le terrain et qui considèrent que l'AFRIQUE a elle aussi droit d'aspirer à la paix et à un certain confort de vie. Et non de rester esclave d'une vision qu'on voudrait bien avoir d'elle.
RÉPONDRE
ApollineIl y a 8 ans
cassie --> Le but M.Beard n'est pas de présenter une Afrique telle qu'elle est et ne se définit pas en tant que cela. Ce calendrier est construit autour du rêve, il doit avant tout être ésthétique et permettre à celui qui le regarde de s'évader... au-delà de la réalité. C'est une oeuvre artistique, pas un documentaire.
RÉPONDRE
cassieIl y a 8 ans
Je n'ai jamais remis en cause la fait que cette série soit une oeuvre artistique, comme je l'ai bien mentionner plus haut, j'apprécie certains aspects de son travail, comme j'apprécie aussi les photos prises dans le vogue indien...
RÉPONDRE
AnaïsIl y a 8 ans
J'avoue avoir un peu de mal avec ces photos... surtout avec la 2°. Je n'ai nul doute qu'il se bat contre braconnage et le pillage en Afrique, mais ce n'est vrmt pas ce que j'ai ressentis en visionnant ces photos.
Bref, je pense vrmt que l'on aime ou l'on aime pas. Et pour ma part, ce n'est pas ma tasse de thé ;)
RÉPONDRE
VeroniqueIl y a 8 ans
Puisque je me tue a vous dire qu' il ne se bat pas contre le braconnage! Lisez-le, ecoutez-le parler, enfin, avant d' en faire le personnge politically correct qu' il est tres, tres loin d' etre.
RÉPONDRE
sebIl y a 8 ans
Ces photos sont vraiment jolies ,originales et bien mises en scene mais comme le dit Kiddy94 pourquoi n'y a t'il pas de mannequins black dans ces paysages de savanes africaines ?
RÉPONDRE
LalaIl y a 7 ans
Heu si il ya UNE black, mais on en voit pas grand chose...
Ya vraiment de belles photos, de très beaux clichés, mises en scène osées, mais ça reste un peu trop cliché,non? L'Afrique= savane? mais bon si c'est pour nous faire rêver et fantasmer certains, ce qui est bien le but dun calendrier pirelli, et ben ça fonctionne.
RÉPONDRE
naniIl y a 5 ans
Pourquoi est-ce que la calendrier pirelli est-il toujours rempli de nana à poil ? C'est fait par de grands photographes, avec les plus belles mannequins, mais ca fini toujours dans les cabines de camionneurs.... Franchement dommage !

Il ne serait vraiment pas possible de les habiller un peu plus ?
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode