Alexis Mabille

Sous ses allures de dandy rieur, le créateur Alexis Mabille est en passe de devenir l'une des figures de proue de la nouvelle garde parisienne... Focus sur le parcours d'un jeune homme capable de concevoir un vestiaire unisexe à l'opposé du style androgyne, et de s'offrir les faveurs de l'univers fashion à coups de noeuds pap' délurés…
Alexis Mabille

Depuis quelque temps, le gotha hype de la capitale semble vouloir réhabiliter le port du nœud papillon. Les clubbers à la Oscar Wilde s'entichent ainsi de modèles extravagants, tandis que les demoiselles s'amusent à les porter en guise de serre-tête ou de broche... À l'origine de cet engouement se trouve Alexis Mabille, un jeune créateur de 31 ans dont la côte est en train de grimper en flèche.

Tout commence en 1977, lorsque le petit Alexis Mabille voit le jour dans une famille de la bourgeoisie lyonnaise. Au contact de sa mère - une femme au foyer passionnée de couture - Alexis apprend très vite à jouer de l'aiguille. C'est un enfant curieux qui adore farfouiller dans les vieilles malles afin d'en dénicher quelques nippes à transformer. Inlassablement, Alexis coud, découpe, recoud... Petit à petit, il acquiert une vraie dextérité, permettant à son imagination débridée de s'exprimer pleinement.

Défilé Alexis Mabille

Adolescent, il habille sa famille ainsi que ses proches. Le bouche à oreille fonctionnant, le jeune homme se compose une clientèle personnelle et se voit confier la réalisation de certains costumes de l'opéra de Lyon. Entre temps, ce féru de mode inonde de lettres ses idoles que sont Karl Lagerfeld et Christian Lacroix. Séduit par l'enthousiasme du jeune homme, Lacroix entretiendra d'ailleurs avec lui une longue correspondance.

Bac éco en poche, Alexis s'envole vers Paris afin de rentrer à la Chambre syndicale de la haute couture. Il y obtient son diplôme en deux ans (au lieu de trois) et commence des stages chez Ungaro et Nina Ricci, mais c'est chez Christian Dior qu'il attire l'attention. John Galliano repère en effet le talent de ce jeune virtuose et lui confie le développement de la section accessoires (qui en 1997 n'en était qu'à ses balbutiements) : c'est une réussite. Alexis collaborera ensuite avec Heidi Slimane en imaginant des bijoux masculins. Cependant, après neuf années de bons et loyaux services, il décide de tenter sa chance en solo.

Défilé Alexis Mabille

Il a alors 29 ans, plus d'expérience que beaucoup à son âge et un concept novateur à développer : il désire concevoir un vestiaire unisexe. À l'origine de cette idée se trouve sa propre expérience de dandy qui, aimant s'habiller cintré, retouchait des vêtements féminins afin de pouvoir les porter. Le créateur se basa également sur le constat que parmi ses amies, nombreuses étaient celles portant des pantalons d'homme. D'après lui, il y avait donc bien matière à approfondir le sujet, si bien qu'en 2005, Alexis entraîne sa mère et son frère et créé "Impasse 13".

Riche de sa technique sans faille (éprouvée par des années et des années de pratique), Alexis Mabille parvient - après moult essayages et retouches - à concevoir des pantalons allant aussi bien aux filles qu'aux garçons. Aux pantalons s'ajoutent d'ailleurs bientôt des chemises, puis des vestes qui, si elles sont destinées à une clientèle mixte, n'ont rien de l'austérité du style androgyne. Bien au contraire : Mabille est un romantique amoureux des matières nobles et des colifichets sophistiqués. Ses créations de soie brodée flirtent ainsi avec la poésie et la fantaisie, sans jamais oublier l'élégance.

Collection Alexis Mabille

Son modus operandi consiste à utiliser ce que le vestiaire masculin lui offre en terme de coupes pour ensuite les travailler dans des matières féminines, afin de composer des basics pointus et interprétables à l'infini. En 2006, il commercialise sa première collection, qui rencontre rapidement son public. Invité en 2007 par la chambre syndicale à défiler lors de la semaine de la haute couture, Alexis Mabille présente une collection inclassable, une sorte de prêt-à-porter couture émaillé de pièces unisexes et de toilettes glamourissimes d'une fraîcheur rare qui enchantent la critique.

Malgré tout, Alexis Mabille est encore un créateur assez confidentiel. Ce qui va accélérer sa montée vers les étoiles est un détail au départ anecdotique : depuis toujours, Alexis est addict aux nœuds papillon et s'amuse à en créer pour ses acolytes férus d'élégance décalée. Un jour, un ami photographe lui propose de faire quelques photos avec ses créations. Les clichés sont tellement réussis que les deux hommes décident de les envoyer à quelques magazines...

Alexis Mabille pour Laduree

Les retours sont immédiats : les photos paraissent dans la presse et déclenchent une véritable tornade acheteuse. Tous et toutes veulent désormais ses nœuds pap' ludiques, acidulés et terriblement chic. Surpris, mais réactif, Alexis entreprend de répondre à la demande en créant "Treizeor" (en référence à la phonétique du mot "trésor", prononcé par les femmes appelant ainsi leur chien...), une collection d'accessoires où les nœuds papillon deviennent des petits chefs d'œuvres de fantaisie.

Alexis Mabille devient ainsi le "it" créateur du moment et le nœud papillon sa signature. Ce dernier concentre en effet toute la philosophie de Mabille, à savoir jouer avec les codes de la bourgeoisie, mixer les genres, décomplexer l'élégance et aller au plus loin du raffinement, le tout saupoudré d'une bonne dose de dérision. Les nœuds, à porter de mille et une manières différentes, deviennent alors l'accessoire fétiche de toutes les fashionistas et parsèment les collections du créateur. "Alexis Mabille" devient synonyme de branchitude décalée extrêmement prisée, tandis que la qualité de ses collections l'inscrit dans la durée.

Keira Knightley en Alexis Mabille

D'ailleurs personne ne s'y trompe : que ce soit une riche héritière lors du dernier bal des débutantes ou Keira Knightley à la première de Duchess, chacune a choisi de briller en Mabille. Dans le même temps, Ladurée lui commande une pâtisserie en forme de nœud pap' et le très select festival de Hyères vibre sous ses extravagances.

Si sa renommée dépasse désormais les frontières et que sa société s'autofinance, cela n'empêche pas le créateur de trouver le temps pour concevoir des lunettes et bijoux pour YSL. Il faut dire qu'il "aime adopter l'œil d'une autre personnalité (...), cela permet d'apprendre à aller là où l'on n'irait pas seul, tout en confirmant son propre point de vue" (voir l'interview sur Café Mode). Surdoué, hyperactif, passionné et béni des dieux de l'olympe fashion, Alexis Mabille est sans nul doute promis à un avenir radieux. Retenez bien son nom : Alexis Mabille...

Site officiel : http://www.alexismabille.com/

Partager l'article
Par Lise Huret, le 11 décembre 2008 dans Marques & Créateurs
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
17 commentaires
Tous les commentaires
G.Il y a 7 ans
Ah, ca faisait longtemps que j'attendais cet article ! Je sentais qu'il allait exploser, ce petit gars.. C'est drôle, mais il parait tout minus à la 1ère photo, par rapport aux mannequins à côté :DD
RÉPONDRE
paulinelarousseIl y a 7 ans
J'aime bien ce style, c'est doux... j'aime beaucoup, un futur grand createur?!... je pense que oui!!!!=)=)
RÉPONDRE
sebIl y a 7 ans
ce createur est vraiment génial et ton article aussi!Vous averz le don de nous faire découvrir le parcours entier d'un créateur de mode en seulement une page et c'est ce que j'adore dans ce site!
RÉPONDRE
ApollineIl y a 7 ans
L'article est vraiment super. Bravo Coco :)

J'avais déjà entendu parler d'Alexis Mabille, mais je ne l'ai pas vraiment retenu. C'est bête, parce les noeuds, j'adore. Lorsque je m'imagine créatrice (j'imagine beaucoup de scénarios, je ne veux pas devenir créatrice ^^) je me dis que ma signature, ce serait les noeuds. A part ça je trouve que ses créations sont sublimes. D'ailleurs, la robe que porte Keira Knightley me plaît énormément.
RÉPONDRE
AnaïsIl y a 7 ans
Article super :)
Tout comme ses photos, les tenues sont à tomber. J'aime bcp la tenue de Keira Knightley.
RÉPONDRE
charlotteIl y a 7 ans
oooh, c'est vraiment magnifique, sexy, malicieux, classe... parisien, quoi. par contre, coco, est-ce que tu sais où sont vendues ses créations?
RÉPONDRE
MarwanIl y a 7 ans
Bonjour à tous, j'aimerais savoir dans quel magasin je pourrais achter des petits noeuds papillons (en tissu) que je pourrais coudre sur un pull lambda. Merci d'avance.
RÉPONDRE
soniaIl y a 7 ans
J'adore, mais j'adore vraiment les noeuds papillons que ce créateur a remit au gout du jour. Depuis que l'on m'en a offert un, j'ai succombé au côté décalé et raffiné de ce nouveau bijou. Je le porter sur tout, que ce soit un tee-shirt, une chemise, ou en serre tête ou en bracelet. Les gens adorent...

D'ailleurs, j'ai dépensé mes dernières économies dans un modèle absolument sublime !
RÉPONDRE
PetraIl y a 7 ans
J'ai vu dans je ne sais plus quel magazine qu'ils avaient fait une série mode mettant à l'intérieur l'une des robes qu'Alexis Mabille a fait pour la Redoute. Ben elle rend vachement mieux sur la mannequin de ce magazine que dans le catalogue ! Mais c'est pas pour autant que je vais l'acheter... si quelqu'un sait comment porter une robe chemise trainant jusqu'à terre, je veux bien tenter ma chance, mais pour l'instant je ne vois vraiment pas comment je pourrais rentabiliser cet achat.
RÉPONDRE
ArnaudIl y a 7 ans
Il fait aussi de l'homme, sa collection est dispo sur www.studiohomme.com, en plus ils ont une exclu, la ligne de doudounes qu'Alexis Mabille vient de dessiner pour la marque Pyrenex.
Top!
RÉPONDRE
SophieIl y a 6 ans
J'ai l'impression qu'il explose en ce moment ! Inconnu au bataillon il y a quelques saisons, on en parle maintenant dans tous les magazines de mode. Je le connaissais déjà pour ses noeuds papillons (comme l'explique très bien l'article d'ailleurs), mais il a l'air de bien cartonner avec ses défilés.

Bravo à Alexis Mabille, la belle réussite française de 2009 !
RÉPONDRE
MarieIl y a 6 ans
J'ai vu la collection Haute couture 2010 d'Alexis Mabille et j'ai été très déçue. Les n?uds papillons qui ont fait son succès sont nettement plus intéressants et plus esthétiques que sa sois disante haute couture. Les habits qu'il dessine manque de légèreté , de beauté je ne comprend pas ceux qui se sont extasié sur sa dernier collection, vraiment c'est du pur snobisme
RÉPONDRE
lauraIl y a 6 ans
Je suis raide dingue des nœuds papillon de Alexis Mabille. Je les ai connu grâce à mon chéri qui est un vrai dandy et qui est addict aux nœuds pap' fantaisies d'Alexis Mabille.
Depuis moi je porte ses nœuds dans les cheveux ou en broches sur une robe ou un tee-shirt et j'en suis aussi devenue accro.
Par contre je n'ai pas du tout aimé la collection Alexis Mabille pour La redoute. Je trouve que parfois ce n'est pas une bonne idée que des créateurs essaie de faire du pas cher, ils y perdent beaucoup de leur créativité.
RÉPONDRE
Karine PrincessIl y a 5 ans
J'ai découvert Alexis Mabille grâce à sa collection pour La Redoute et puis après j'ai regardé ses défilés et j'ai adoré.
J'ai aussi son amour pour les nœuds papillon et ses créations sont un vrai régale pour les œils.
Chez Colette où ils vendent ses nœuds papillons, j'ai découvert qu'il avait fait des nœuds papillons sac à main Alexis Mabille. Et j'ai craqué, c'est parfait pour aller en soirée. Mon sac à main Alexis Mabille est strassé et quand je le porte j'ai l'impression d'être une star ;)
RÉPONDRE
julietteIl y a 5 ans
Les coiffures du défilé haute couture 2011 de Alexis Mabille étaient sublimes : des plumes piquées dans les chignons tirés des mannequins. Cela faisait très beau.
Les robes qui tournaient autour du thème "imprimés animaiers" valaient elles aussi le détour. Alexis Mabille s'est amusé avec les imprimés. Un imprimé léopard était mixé avec des plumes... TroP BEAU
RÉPONDRE
angélicaIl y a 4 ans
Bonjour, alexis. Je suis contente de voir ton nom dans le milieu de la mode.
Nous nous étions rencontré à lyon, dans le cadre de C3style ( eric soler, nathalie cussenot, Ange & Licka, richard Borg...). Je montais des collections de PàP femmes en pvc et tu m'avais donné un coup de main pour un défilé. Je crois que le fluide était bien passé entre nous. Normal quand on est passionné.Ton nom me disais quelque chose. Il à juste fallut que je fasse du tri dans mes archives pour retrouver une photo de toi dernièrement.
J'ai lu que tu avais bossé chez dior et entre autre avec hedi sliman. J'ai bossé pour lui en
2006 pour des ceintures de smoking homme.J'étais à l'époque responsable de site au grand Lemps chez Perrin. Dommage que nous ne nous soyons pas revu à cette occasion. Et dire que benoit et hubert insistaient pour que je vienne voir un défilé d'hedi sur Paris.
Le temps m'a manqué cette année là.
Mais je suis ravie de voir cette belle évolution. toutes mes félicitations et surtout une bonne continuation à toi et toute ton équipe.
Cordialement
Angélica
RÉPONDRE
Consulat de la BoirieIl y a 4 ans
Anne Consigny, actrice cristalline, monte les marches du festival de Cannes 2012, pour défendre le film "Vous n'avez encore rien vu" d'Alain Resnais. Sublime dans une robe rose pâle d'Alexis Mabille Couture. Sobre, élégante, romantique mais parfaitement féérique. Merci.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode