Olivier Theyskens, sur le départ ?

Alors que toutes les pythies de la mode s'accordent pour dire que l'actuel DA de Nina Ricci est sur le point d'être poussé vers la sortie pour cause de résultats commerciaux insuffisants, Olivier Theyskens s'est affiché à la table de la maison lors du dîner parisien annuel en faveur de la lutte contre le sida...
Olivier Theyskens
Restera, restera pas... Telle est la question que chacun se pose au sujet du talentueux - mais néanmoins inégal - Olivier Theyskens. On murmure en effet le nom de son remplaçant (Peter Copping) depuis quelques jours, évoquant même la possibilité que Theyskens ne termine pas son contrat, qui doit normalement s'achever en octobre.
Plébiscité dès ses débuts par les stars puis rapidement débauché par Rochas, avant de recevoir en 2005 la récompense du meilleur Designer de Mode International, le jeune créateur belge avait pourtant tout d'une valeur sûre. C'est d'ailleurs sous l'attention soutenue des critiques de mode et avec tous les honneurs que le jeune homme pris ses fonctions chez Nina Ricci, en 2006.
Auréolé la même année du CFDA du meilleur styliste, il commence alors à dessiner ses robes évanescentes à la féminité fragile pour une griffe à priori en parfaite osmose avec sa vision délicate de la femme. Dans un premier temps, l'alchimie semble parfaitement fonctionner, comme nous le prouve l'engouement de personnalités comme Madonna ou Eva Green, fans des créations Nina Ricci si majestueusement fragiles.
Diane Kruger en Nina Ricci
Oui mais voilà, le tempérament artistique du jeune homme le pousse à concevoir des collections prêt-à-porter certes superbes, mais de plus en plus éloignées de la réalité. Or, la maison Nina Ricci ne peut décemment fonctionner en se basant uniquement sur le prêt de robes - toutes envoûtantes soient-elles - à ses ambassadrices de charme. Le groupe espagnol Puig (propriétaire de la griffe) rêvait certainement plus d'un destin à la Balmain ou la Balenciaga version 2007 qu'à cette renommée confidentielle imposée par les partis pris de Theyskens….
Dans ce contexte, les rumeurs concernant le départ du créateur semblent donc tout à fait plausibles, même s'il semble désormais probable qu'il honore son contrat jusqu'à la fin. Ce possible départ est peut-être d'ailleurs ce qui pourrait lui arriver de mieux, le créateur semblant plus destiné à évoluer librement - en concevant des pièces uniques où son imagination et ses envies ne seront pas bridés - plutôt qu'à officier pour une maison prestigieuse ayant une obligation de résultat.
Quoi qu'il en soit, si la collection printemps 2009 n'a pas séduit les acheteurs, la vue de Diane Kruger nous met tous d'accord : Theyksens n'a peut être pas la fibre commerciale, mais il sait mieux que quiconque comment sublimer les femmes…
Partager l'article
Par Lise Huret, le 02 février 2009 dans Actu mode
Vous aimerez également
Tee-shirt liquette Theyskens' Theory
Il y a 5 ans - 11
EN SAVOIR PLUS
Theyskens' Theory - Collection croisière 2012
Il y a 5 ans - 20
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
11 commentaires
Tous les commentaires
seul et fabuleux !Il y a 7 ans
En fait il est incapable de creer d'autres vetements que ses somptueuses robes de princesses ? C'est ca ?
Il s'en sortira bien, nul doutes ...
RÉPONDRE
ApollineIl y a 7 ans
C'est dommage, j'adore l'esprit romantique et fragile de la marque.
RÉPONDRE
kiddy94Il y a 7 ans
J'espère qu'il ne partira pas.
RÉPONDRE
ImelaIl y a 7 ans
Oh non se serait tellement dommage ! Ses créations ne fascinent !
RÉPONDRE
....Il y a 7 ans
Moi, je trouve cela très dommage!!!
Ok, ses créations ne sont pas très portables mais son travail était je pense d'installer une image NINA RICCI!La femme RICCI, aujourd'hui on la connait, elle est fragile et sensuelle!
Pour le coté commercial il doit venir plus tard!!!
Pour le miracle à la balenciaga: Balenciaga a mit du temps à s'installer dans les HIGH FASHION BRANDS!
Ghesquière est arrivé en 1997 mais c'est en 2006 que son travail jusqu'ici réservé aux passionnée et autres redactrices a explosé!!!
Les Chaises musicales qui visent la jeunesse dans la mode aujourd'hui me choque. Les industrielles veulent tout en même temps!!
C'est comme pour la pauvre Alexandra Facchietti qui s'est fait éjecté car, les chères clientes de monsieur ne s'adaptaient pas alors que celle-ci n'a fait que donner une image plus jeune et plus actuelle à une marque qui restait malheureusement ancrée dans les années 60!
A la place, on nous sert des mini-simili valentino qui créent des collections comme monsieur!!
Bref, je pense que l'on doit laisser les stylistes s'imposer ou imposer leur vision de la femme sans forcément vouloir des chiffres à tout prix!!
La première collection de KL pour Chanel était un flop total mais il a su bousculer les codes et le voici 25 après!
RÉPONDRE
G.Il y a 7 ans
... a sans doute raison ! Mais c'est clair qu'en période de troublesauts financiers qui secouent le monde entier, Nina Ricci ne peut peut-être pas se permettre une création totalement tournée vers l'artistique en dépit du succès commercial !
RÉPONDRE
sebIl y a 7 ans
mouéé...Moi je l'aime bien ce DA et la derniere collection n'étaitpas mal meme si je ne suis pas fan de la maison N .Ricci
RÉPONDRE
....Il y a 7 ans
G: On est en période de crise c'est sûr mais nina ricci comme Mugler et d'autres fait partie des maisons qui vivent essentiellement sur les parfums!!
De plus, je pense que si les industrielles s'interessaient n peu plus au développement de la marque, ils auraient pu développer les accessoires!!!!

mais, je doit applaudir(si départ il ya) theyskens qui en l'espace de quelques saison à su faire de nina ricci une maison désirable et autre chose que la marque qui fait"nina"
RÉPONDRE
catherineIl y a 7 ans
vraiment dommage si c'est out pour Olivier mais c'est la triste loi du marché. Se souviendra t'on d'une maison pour son couturier ou pour ses changements incohérents, ses campagnes publicitaires, ses défilés etc... la diversité me direz vous ? à suivre as well.
RÉPONDRE
cocoforeverIl y a 7 ans
Je trouve aussi que c'est ce qui pourrait lui arriver de mieux, il a beaucoup de talent, ses robes sont tellement sublimes et différentes des autres créateurs mais je déteste l'idée que tous ces créateurs soient dans des groupes comme LVMH ou autres, ils n'ont plus beaucoup de liberté.
Malheureusement Nina ricci ne sera plus vraiment nina ricci sans lui.
RÉPONDRE
sofieIl y a 5 ans
Bien contente que Olivier Theyskens soit parti de chez Nina Ricci car maintenant il est chez Theory et ce qu'il fait pour cette marque américaine est CANON. Les fringues Theory sont portables et jeunes alors que chez Nina Ricci c'était de la mode déconnecté de la vie réelle. J'espère qu'il va rester longtemps à ce poste car moi je craque déjà pour ces collections. Les escarpins theory en velours que Coco a montré dans un shopping sont tops. Je les ai aussi vu sur le blog de Fashiontoast et ca m'a donné encore plus envie de les porter !!!!!!!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode