Défilé Alexander Wang - Automne/hiver 2009-2010

Que ce soit dû à sa jeunesse ou à son succès grandissant, Alexander Wang ne semble pas près de laisser envahir son show par la sinistrose récessionniste. En effet, si le jeune lauréat du CFDA a renoncé à sa légendaire after party, ce n'est que pour mieux la déplacer avant la présentation. Show must go on…
Défilé Alexander Wang

À en juger par les déhanchés plus ou moins marqués des VIP présents - que ce soit Anna Wintour, Sarah Jessica Parker ou encore Erin Wasson - l'idée de transformer la traditionnelle attente d'avant défilé en défouloir disco était bel et bien lumineuse. Les invités se retrouvèrent ainsi baignés dans une ambiance très 2008, comme si la crise avait décidé d'épargner l'enceinte du Roseland Ballroom. Le défilé put donc commencer devant une assistance toute disposée à découvrir une collection où le luxe n'est pas en reste...

Ceci dit, si Alexander Wang use et abuse des matières luxueuses, cela ne signifie pas pour autant que sa muse se soit assagie, bien au contraire : si cette dernière a su évoluer et quitter ses atours destroyed, elle ne renonce pas à ses envies rock. Il est vrai que les filles de Wang (dont Erin Wasson ne fait plus partie, remplacée par Tasha Tilberg, une icône des années 90) présentent un vestiaire où les mix and match audacieux ont éclipsé les matières élimées et autres mailles dégoulinantes.

Défilé Alexander Wang

Sous influence Mugler et Montana, l'ancien assistant de Marc Jacobs porte l'accent sur les vestes épaulées et déstructurées, les robes skinny aux découpes sexy et les pantalons taille haute. Il ose par ailleurs marier perfecto bordé de renard blanc et manteau chic avec de basiques cyclistes, le tout chaussé de boots sanglées aux allures de santiags urbaines.

Insistant sur ce tailoiring décalé qui l'avait fait connaître, Wang semble s'être remis au travail. Il détourne ainsi la traditionnelle chemise blanche en la basculant vers l'arrière (afin de lui conférer un nouveau volume) ou en lui imposant une coupe asymétrique. L'ensemble se veut furieusement dans l'air du temps, à savoir presque totalement dark mais néanmoins animé d'un twist non conventionnel, flirtant avec des effluves rock et glamour.

Défilé Alexander Wang

On note au passage que les mannequins arborant le duo chapeau/foulard font dangereusement penser à un ancien défilé d'Alexandre Herchcovitch, tandis que les toilettes d'inspiration bondage et bandelettes fleurent bon le Rodarte...

Malgré tout, les mini robes de cocktail aux subtils détails asymétriques, les blousons de motard remastérisés, les écharpes oversize warmy ainsi que les vestes cintrées magistralement taillées inscrivent le style Wang dans l'ère de la maturité.

Par ailleurs, si le créateur semble déconnecté de l'ambiance crise en faisant défiler 40 silhouettes (alors que ses collègues se contentent de 30 passages), le jeune homme garde néanmoins bien les pieds sur terre : il a en effet décidé de revoir ses prix à la baisse...


©photo : Vogue
Partager l'article
Par Lise Huret, le 16 février 2009 dans Défilés
Vous aimerez également
Alexander Wang quitte Balenciaga
Il y a 1 an - 12
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
12 commentaires
Tous les commentaires
....Il y a 7 ans
Cette collection, je l'aie plus ou moins aimée.
Elle est plus ou moins forte mais, je ne pense pas qu'elle aura le même impact que celle de cet l'hiver.
Il ya beaucoup de référence dans ce show(trop??):
Mugler, Montana, Jil Sander(pour cet été),Rodarte, Balenciaga(hiver 2006-2007)!
C'est à coup sur trendy et sexy mais, j'en attendais plus de sa part!
Je ne reconnais pas Wang dans ces créations. C'est sûr qu'elle marque une évolution dans ses créations mais....appart la veste en crocodile et les 3 robes style Balmain.......
RÉPONDRE
lucieIl y a 7 ans
A part la première silhouette, je trouve que l'on s'éloigne trop de l'esprit Wang des débuts. Sinon je ne suis vraiment pas fan des chapeaux de amishs...
RÉPONDRE
kiddy94Il y a 7 ans
Mais qu'est devenu Alexander Wang ?

Meme si les tenues sont pas mals , cela s'eloine (comme le dit Lucie) se "l'esprit des débuts"...
RÉPONDRE
LéaIl y a 7 ans
Vous lui reprochiez de ne pas se renouveller il faut savoir enfin !
Pour ma part j'aime assez, mloins que les précédentes c'est vrai mais c'était dur de faire mieux non ?
RÉPONDRE
ImelaIl y a 7 ans
"Vous lui reprochiez de ne pas se renouveller il faut savoir enfin !" (dixit Léa ;) )
Entièrement d'accord ! Et pour ma part j'aime beaucoup !
RÉPONDRE
JadeIl y a 7 ans
Ahh j'adore! C'est simple et interessant.
RÉPONDRE
ElwothIl y a 7 ans
J'aime beaucoup ces chapeaux qui me font penser à Johnny Depp dans Secret Window...
RÉPONDRE
A.Il y a 7 ans
J'aime beaucoup mais pour ma part je trouve déplorable le manque de prise de risques ...
En même temps peut-être que le climat économique actuel ne permet pas trop de trop grande innovations !
RÉPONDRE
YuyieIl y a 7 ans
Moi je la trouve acceptable bien qu'un peu consensuelle. Il est vrai que l'on s'éloigne de l'esprit de ses débuts, que cette collection est moins inspirée, moins frappante, mais ça reste agréable à regarder.
RÉPONDRE
sebIl y a 7 ans
Rien a voir avec ce style qui le différencie des autres créateurs d'habitude !Mais j'aime bien car les look sont diversifiés !
RÉPONDRE
hiphygénieIl y a 6 ans
Pourquoi n'y a t-il pas plus de sacs Alexander Wang sur les défilés du créateur ? Pour la majorité d'entre nous, alexander wang c'est avant tout les sacs, et là on dirait qu'il ne veut pas nous les montrer... bizarre non ?
RÉPONDRE
zongIl y a 5 ans
Tout à fait d'accord avec toi hiphygénie, les sacs sont la seule chose qui m'intéresse chez lui (avec les chaussures aussi, on trouve souvent de belles choses chez Mister Wang.

Tiens d'ailleurs les chapeaux sont très moches sur ce défilé, on dirait des chapeaux de amish !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode