Défilé Dolce & Gabbana - Automne/hiver 2009-2010

Point de plan de rigueur ou d'économies en tous genres pour le duo italien, bien au contraire : chez Dolce & Gabbana le faste est plus que jamais présent, mettant à l'honneur des silhouettes au glamour surréaliste flirtant généreusement avec toutes les composantes du luxe…
Défilé Dolce & Gabbana

65 passages, un public composé des icônes actuelles du glamour (Scarlett Johansson, Kate Hudson, Eva Mendes)... le show Dolce & Gabbana ne se refuse rien. Il semble en effet que Domenico et Stefano aient pris le total contre-pied des prédictions alarmistes des économistes, en proposant une collection digne de l'époque dorée de la mode, lorsque les clientes savaient dépenser sans compter.

Cette saison, Dolce & Gabbana tombe amoureux de la princesse du surréalisme - Elsa Schiaparelli - et lui dédie entièrement sa collection. En effet, que ce soit dans les détails rappelant les utilisations détournées d'objets chers à l'artiste, dans l'espace-temps dans lequel évoluent les mannequins (années 30 et 40) ou dans les manches bouffantes surdimensionnées que Schiaparelli utilisait sur bon nombre de ses robes haute couture, tout évoque le travail de cette femme qui su insuffler à la mode une bonne dose de fantaisie élémentaire.

Défilé Dolce & Gabbana

Baignées dans un luxe certain, les silhouettes évoquent des élégantes d'une autre époque, remises au goût du jour. Les fourrures de renard ou de vison se pensent ainsi en volume oversize, lorsqu'elles n'agrémentent pas les épaules d'une robe rétro ou d'un tailleur ultra chic. Les escarpins à plateforme en provenance directe des années 40 se voient également glamourisées à la sauce Schiaparelli (se déclinant en rose bubble gum et s'accessoirisant de babioles clinquantes), tandis que les foulards et autres turbans se composent de longs gants de cuir ou de satin...

À ces influences surréalistes se lient celles du cinéma hollywoodien, faisant ressurgir du passé l'icône absolue de la séduction : Marilyn Monroe. Cette dernière se retrouve alors sérigraphiée sur de nombreuses toilettes, conférant à celles-ci une touche un rien warholesque.

Défilé Dolce & Gabbana

Ceci dit, Stefano et Domenico ont beau plonger leur collection au cœur de thèmes forts, ils n'en oublient pas pour autant l'ADN de leur griffe. Ainsi, les références à la lingerie (par des robes corsetées transparentes) et aux atours sombres des veuves siciliennes investissent quelques passages.

Quant au final, c'est désormais un classique : les toilettes aux jupons exagérés refont leur apparition, arborant des étoffes satinées volumineuses à l'effigie de Marilyn.

Parenthèse surréaliste et enthousiasmante, le défilé Dolce & Gabbana prouve que ses créateurs n'ont pas l'intention de remettre en question leur vision de la mode sous prétexte de coller à la morosité ambiante...


©photo : Vogue
Partager l'article
Par Lise Huret, le 03 mars 2009 dans Défilés
Vous aimerez également
Le vélo léopard de Dolce&Gabbana
Il y a 4 ans - 12
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
7 commentaires
Tous les commentaires
....Il y a 7 ans
J'adore DOLCE & GABBANA!!!
Leurs défilés sont fun et sexy!!!!
C'est féminin avec ce côté femme fatale et madonne!
Bref j'adore!
Côté vêtements, après Karl (Pour la H-C aw 08), ils réussissent à me faire aimer les manches démesurées
Si je crois bien, c'est la 2eme fois qu'ils en mettent puisqu'il yen a deja eu pour l'été prochain!!!
Le 2eme Manteau me fait penser à un Margiela ou celui que CR portait à New-York pendant la fashion Week!
La 4eme Robe fait cependant un peu kitsh avec ce rose...
Les tee-shirt Marylin, j'adore mais la robe même si elle est belle est difficilement portble dans une soirée ( comme la victor & rolf "LOVE")
Les Chaussures sont dangereusement hautes et le gant en chapeau totalement inutile Mais bon Avec eux........
Bon cru ainsi que pour D&G
RÉPONDRE
ImelaIl y a 7 ans
Oh moi aussi j'ai adoré cette collection ! Et je sais pas si vous avez vu la vidéo du show mais la musique est vraiment géniale ^^ frillr.com/?q=node/13155 A l'image des looks même !
Bref, une merveille !!
RÉPONDRE
YuyieIl y a 7 ans
Parfois D&G j'ai un peu de mal, mais là, on a tellement de déjà vu, de grisaille et d'ennui que ça fait un bien fou.
RÉPONDRE
mireilleIl y a 7 ans
Merci Imela pour l'adresse du site.la musique est chouettte!
Mais pourquoi mettre des talons pareils aux femmes c'est étrange comm idée : encore un ridicule carcan!Retour en force des épaulettes années pas 8O mais 5O : dur à porter!
RÉPONDRE
Bouuuh !Il y a 7 ans
C'est tout simplement créative comme d'hab. et beau. Dur a porter certaines choses( aprrès elle ne sont pas disponible financièrement à tout le monde dont moi !!) Mais ça reste un plaisir visuelle admirable et passionant. Dolce et Gabbana fait rêver !
RÉPONDRE
DexterIl y a 7 ans
bon alors la perfection pour femme fatale et modeuse pointue existe...sur terre et maintenant , ça s'appelle D&G....moins classique que du YSL, moins vieillot que du Paul Smith....on dirait un hommage aux femmes fatales des grands films hollywoodiens. Total look de rigueur à l'image de la fantabulissime DIta Von Teese qui le porte à merveille ( à l'attention de Mireille), c'est autrement plus indulgent comme look pour la silhouette que certaines ultra mini avec top minimaliste n'en déplaise à certaine....
RÉPONDRE
barbieIl y a 7 ans
le rose

sa faisait longtemp que j'atendai de le revoir sur les podium

alor le voir dans la collection de ma marque préféré c'est vraiment génial

=)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode