Défilé Yves Saint Laurent - Automne/hiver 2009-2010

Stefano Pilati nous propose ici un vestiaire intemporel, empreint d'une rigueur de circonstance. Malgré tout, la femme Yves Saint Laurent a rarement été aussi élégante et évidente, tout en étant entourée d'une aura parisienne inoxydable…
Défilé Yves Saint Laurent

D'après le créateur, cette collection reflète non seulement le climat économique actuel, mais également son propre état d'esprit, plus pragmatique. Du coup, ses créations en deviennent extrêmement pertinentes, convenant parfaitement aux élégantes de demain. C'est en effet une présentation à la modernité urbaine, au tailoring parfait et aux coupes intelligentes qui a défilé sur le catwalk étroit d'YSL...

En associant les codes de la maison Yves Saint Laurent à sa touche personnelle, Pilati est parvenu à conférer à ses ensembles monochromes une dimension intemporelle, résumant à eux seuls la notion de chic.

Dès le début du show, une veste en cuir aux allures de blouson de motard attire l'attention. En effet, celle-ci est une référence claire au modèle qu'YSL avait introduit chez Dior à ses débuts. Stefano Pilati se l'approprie en imposant à la matière un traitement emprunté à l'industrie automobile, le thermo-molding, qui lui permet d'appliquer au cuir impressions et formes de son choix.

Par ailleurs, si le cuir est très présent sur cette collection, Pilati s'arrange pour que ce dernier soit portable. Il a ainsi conçu des modèles de pantalons permettant à la femme d'évoluer librement, sans retenir sa respiration.

Défilé Yves Saint Laurent

Il s'attarde également sur la coupe des chemisiers et vestes dont il prolonge la ligne d'épaule, leur conférant ainsi une esthétique légèrement 80's mais néanmoins novatrice. De leur côté, les pantalons taille haute à pinces, à l'entrejambe légèrement descendu et au bas resserré, pourraient devenir les futurs basics de l'élégance. Si l'ensemble de la collection peut sembler simpliste au premier abord, il ne faut pas s'y fier, celle-ci recelant l'essence du chic parisien, tout en offrant aux femmes confort et allure.

En outre, en prise directe avec la réalité, Pilati a supprimé les toilettes du soir à usage unique, afin de privilégier des tenues pouvant se porter aussi bien dans la journée qu'en soirée. À la fin du show, on retrouve le traditionnel smoking, qui pour l'occasion se mue en robe sexy mais définitivement intemporelle - tout comme l'ensemble du vestiaire de cette saison. Une réponse à la crise à la fois séduisante et cohérente...


©photo : Vogue
Partager l'article
Par Lise Huret, le 10 mars 2009 dans Défilés
Vous aimerez également
Hedi Slimane/Saint Laurent : la rupture
Il y a 7 mois - 44
EN SAVOIR PLUS
L'illusion Saint Laurent
Il y a 11 mois - 54
EN SAVOIR PLUS
Saint Laurent, la pub de trop
Il y a 1 an - 17
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
8 commentaires
Tous les commentaires
charlotteIl y a 7 ans
rôôc'est trop beau....
merci coco pour ton analyse, je passerais à côté de plein de "détails" sinon...
RÉPONDRE
ImelaIl y a 7 ans
Moi je la trouve un peu triste cette collection. Alors ok comme le dit (d'ailleurs très bien) Coco c'est dans l'air du temps, les intemporels, le chic éternel et tout et tout, mais à part quelques détails comme "l'ouverture" de la veste sur la 4e silhouette (détail que j'ai repéré sur pas mal de shows et qui me plait énormément) ou une veste noir un peu disons "matelassée" sur la fin du show, le reste me laisse de marbre.
RÉPONDRE
....Il y a 7 ans
J'ai aimée cette collection un peu radicale( comme d'hab' en hiver avec stefano), un peu casse-gueule(maillot de bain en cuir matelassé) et très chic!!!
J'adore particulièrement l'avant dernière robe et la 2ème veste!!
J'adore aussi sa manière de couper ses manteaux!!
Les accessoires comme d'hab spectaculaires et les shoes futur blockbuster comme à chaque saison!!!
Bref, stefano m'a encore conquise et me fera me déplacer avec grand plaisir dans 6 mois dans les boutiques YSL!
PS: la combi n'est pas morte!!!
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 7 ans
Stephano Pilati qui reprend une idée de St laurent dans ces debuts chez Dior et Ricardo Tisci qui reprend les idées d'Hubert de Givenchy lorsqu'il travaillait pour Schiaparelli ... je n'ai pu m'empecher de faire le rapport entre les deux lorsque j'ai visionner la mode la mode la mode, il y a tout juste une demi heure !
Etrange d'ailleurs l'idée des plumes qui ressemblent aux poils de singes, que Schiaparelli appreciait. Entre Coco Chanel et Schiaparelli ... j'aurai eus vite fait de choisir mon clan : Chanel !
Pour donner mon humble avis de petit spectateur, je dirais que cette collection ne me déplait pas mais que j'apprécie beaucoup plus la collection hiver 2008/2009 !
RÉPONDRE
lilapopIl y a 7 ans
Effectivement ce défilé est triste, comme le dit Imela. Cependant, je le trouve d'une classe pas possible ! Certaines silhouettes sont vraiment à se damner...
RÉPONDRE
mazoiuzuIl y a 7 ans
j'ai adoré son défilé, à la fois urbain chic emprunté au vestiaire des hommes.Génial

Du pur Stefano Pilati
RÉPONDRE
clarisseIl y a 6 ans
Sublime défilé, c'est sûrement le défilé YSL de ces dernières années que j'ai le plus apprécié, avec son atmosphère un peu dark et ses vestes d'une classe absolue..... merci mr pilati, vous avez encore fait des merveilles !
RÉPONDRE
ChristinaIl y a 6 ans
Bonjour j'aimerai acheter la veste de droite, mais je ne sais pas sur quel site l'acheter. Vous ne connaissez pas un site où je pourrai me l'offrir ?
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode