PPR se met au vert

Au-delà de la violente crise économique secouant la planète, une autre tout aussi préoccupante est en phase de modifier durablement notre quotidien. En effet, les changements climatiques sont désormais une réalité à laquelle chacun doit faire face. De son côté, le monde de la mode a décidé de ne pas rester à l'écart de ces préoccupations, comme nous le prouvent les dernières prises de position du deuxième acteur mondial du luxe...
Luc Besson, Francois Henri Pinault & Yann Arthus Bertrand
Alors que les labels bio éclosent de toute part (Article 23, Bluebretzel...), que les petits créateurs pensent équitable (Valentine Gauthier) et que l'on ne compte plus les initiatives à la "Plant a tree" de Vanessa Bruno, il était temps que la haute sphère fashion se mette à penser en mode green.
Bien évidemment, il y a ceux qui n'ont pas attendu "Une vérité qui dérange" d'Al Gore pour faire rimer tendance et environnement. Stella McCartney a ainsi imposé dès ses débuts un code éthique strict à sa griffe (pas de fourrure, des boutiques chauffées à l'écoélectricité, des emballages en papier recyclé...) et lorsqu'elle lance de nouveaux projets, c'est toujours en symbiose avec ses convictions. On pense notamment à sa ligne de lingerie bio et à ses cosmétiques non testés sur les animaux...
Or, elle est peut-être en train d'influencer durablement son entourage. Ce n'est en effet sûrement pas un hasard si Francois Henri Pinault, propriétaire - entre autres - de la griffe Stella McCartney, a récemment fait état de son désir de faire évoluer les choses en matière d'environnement...
Francois Henri Pinault & Stella McCartney
La semaine dernière, lors d'une conférence à Delhi, il a ainsi déclaré que le temps n'était plus à la réflexion mais à l'action. Pour illustrer ses propos, le jeune loup de PPR a décidé de soutenir financièrement le film "Home", un documentaire (réalisé par Yann Arthus-Bertrand et produit par Luc Besson) composé de prises de vues aériennes visant à dénoncer les dégradations que subit actuellement la planète. Il a également avoué quelques changements sur le plan personnel (il a notamment troqué son Aston Martin pour une Lexus) et dit tenter de privilégier le train par rapport à l'avion.
Par ailleurs, il pousse désormais les créatifs des griffes qu'il supervise à penser en mode durable. Chez Gucci, Frida Giannini est ainsi en train de travailler sur un concept de cuir recyclé. Du coup, les articles non vendus en fin de saison ne seront plus jetés, et se verront réinjectés dans la chaîne de production.
Qu'il soit poussé par une réelle prise de conscience ou acculé à effectuer des changements visibles afin de coller aux nouvelles attentes d'une clientèle de plus en plus sensibilisée au réchauffement climatique, François Henri Pinault montre en tout cas le bon exemple. Espérons qu'il ne fera pas figure d'exception, afin que l'on puisse continuer à nous ruiner avenue Montaigne tout en ayant la conscience tranquille...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 31 mars 2009 dans Actu mode
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
LolaIl y a 7 ans
C'est moi ou c'est le sosie de Daniel Craig ? :)
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 7 ans
Lola : euhhh ... c'est toi !

J'ai récemment regarder un tres bon film qui fait aussi prendre conscience de notre bétise humaine face a notre planéte ... "Un jour sur la terre" !
RÉPONDRE
IsabelIl y a 7 ans
Est-ce une initiative franche et honnête ou juste un bon coup de com' ? En tout cas, je me dis que ca ne peut pas faire de mal à la planète :)
RÉPONDRE
MaximeIl y a 7 ans
Euh une Lexus c'est plus écolo qu'une Aston Martin? quel sacrifice...
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 7 ans
Faut pas etre trop naif non plus, business is business ... c'est bien connu ! Mais bon parfois ca peut aider a faire avancer les choses ! Meme si je ne suis pas certain que la majorité de la population du monde veuille vraiment faire bouger les choses de ce coté la ...
RÉPONDRE
JirayoIl y a 7 ans
Je suis d'accord avec seul et fabuleux, je pense que ce genre d'initiative est avant tout une question de marketing, rien de plus. Enfin bon, laissons lui le bénéfice du doute ...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode