Angela Missoni, la profession de foi

Après les traders battant leur coulpe sur la place publique, c'est désormais au tour des grands de la mode de vouloir en finir avec les travers du système. Dirigeant l'empire italien portant son nom, Angela Missoni vient en effet de déclarer vouloir envisager son métier de manière plus saine et plus accessible...
La famille Missoni
Les réductions budgétaires obligeraient-elles la mode à évoluer différemment, ou est-ce tout simplement que, comme dans d'autres sphères, nous sommes arrivés au bout d'un rêve dans lequel les excès ont fini par gangrener la matière première ? Quoi qu'il en soit, on note actuellement que les acteurs de la mode sont de plus en plus nombreux à revenir sur les - autrefois immuables - us et coutumes du milieu.
De son côté, Angela Missoni avoue ainsi en avoir plus qu'assez de ces défilés spectacles, où l'accent est porté sur la mise en scène, où l'attention est focalisée sur les front rows et où le vêtement finit par passer au second plan. Elle regrette le temps où ses parents présentaient leurs collections dans l'usine familiale, en invitant uniquement les gens concernés, à savoir la presse et les acheteurs.
Du coup, celle qui reprit les rênes de l'entreprise familiale en 1997 recherche désormais ardemment une alternative viable au principe même du catwalk, qu'elle trouve froid, distant, ne permettant pas d'apprécier correctement la teneur de la collection.
Défilé Missoni
Elle estime également que la présence de tops models sur les podiums - à l'image de Gisele Bündchen ou de Naomi Campbell - n'est qu'un snobisme de plus de la sphère fashion. Il faut dire que celles-ci sont choisies non pas pour leur capacité à incarner le statut de muse de la saison, mais bien plus pour auréoler le show de leur aura bankable. Dès lors, cela devient un jeu de pouvoir entre les maisons, entre celles qui pourront et celles qui ne pourront pas se les payer...
Angela Missoni, quant à elle, préfère choisir des filles en adéquation avec ses collections plutôt que de dérouler le tapis rouge devant une top model qui n'apportera aucune âme à ses créations.
Elle émet également le désir de collaborer avec H&M, afin de pouvoir toucher la jeune génération qui, selon elle, détient le pouvoir de demain. Il est vrai que l'émergence du street style comme creuset à tendances associé au boom de Twitter (permettant de se tenir au courant de la moindre fluctuation modesque) érigent désormais la fashionista lambda en cible de choix. À suivre...


Lire son interview pour le Telegraph :
http://www.telegraph.co.uk/Why-I-want-to-kill-off-the-catwalk
Partager l'article
Par Lise Huret, le 22 avril 2009 dans Actu mode
Vous aimerez également
Missoni x Converse Chuck Taylor
Il y a 4 ans - 13
EN SAVOIR PLUS
Missoni for Target
Il y a 5 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Missoni - Campagne printemps/été 2010
Il y a 6 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
cocoforeverIl y a 7 ans
Angela missoni à l'air quelqu'un de généreux et pas snob pas comme le sont la plupart des personnes travaillant dans la mode.Je l'apprécie beaucoup .
Très bon article.
RÉPONDRE
Marie PunketteIl y a 7 ans
c'est clair qu'il est largement temps que l'on recentre un peu les choses atour du vêtement...
On aurait plus tendance à parler du fait que Marc Jacobs arrive désormais à l'heure que du contenu de sa collection ;)
RÉPONDRE
LéaIl y a 7 ans
Un peu de "morale" ne fait pas de mal en ces temps troublés... Certains banquiers devraient en prendre de la graine...
RÉPONDRE
sebIl y a 7 ans
Personnelement j'adore les défilés de mode qui qui sont mis en scene de maniere théatrale (Galliano et dior par exemple) Je ne pense pas que cela remette les vetements au second plan ,au contraire ,le contexte dans lequel se déroule le défilé les met en valeur ,les subliment.Pour ma part j'ai adoré le dernier défilé .
RÉPONDRE
GreendayIl y a 7 ans
c'est sur que galliano sans show ca ne serait plus la même chose, mais là on est quand plus dans le costume de scène qu'autre chose non ? Je comprend que pour des griffes plus "pret à porter" l'important soit avant tout de montrer la qualité de leur collection.
Quant à Gisèle or not Gisèle, eh bien que ceux qui peuvent se l'offrir continuent et que ceux qui préfèrent économiser découvrent de nouveaux visages... Comme cela on sera tous contents...
RÉPONDRE
AndréaIl y a 7 ans
Alors cette fois-ci, coup marketing où réelle franchise ? Ca me fait penser au récent article sur Francois Henri Pinault, avec l'écologie...
RÉPONDRE
DexterIl y a 7 ans
Well, c'est une déclaration d'intention fort louable et de loin compatible avec la co-existence avec d'autres marques plus ostentatoires et frimeuses .Cela ferait même une saine compétition ( émulation ? ) entre les 2 systèmes ( la forme ou le fond ? ) qui permettrait enfin de faire fi et le tri de l'hypocrisie lié à la mode ( on aime le vêtement pour l'idée qu'on s'en fait ou pour le vêtement lui même ? )....A suivre donc avec la même passion que les autres maisons .
Aprés si elle souhaite vraiment se démarquer des catwalks et de la politique des autres maisons de mode, il n'y a guére de solution : employer des Top modèles moins prestigieux? oh non, ce serait assimilé à une économie bien mesquine et hypocrite, et pas une volonté de changement de politique en matière de défilé...
l'idéal serait que cette femme de tête fasse la même chose que les créatifs pour le savon Dove il y a quelques temps : faire défiler les femmes qui achètent et portent REELLEMENT ses créations, donc des femmes de notre dimension et non pas de jeunes russes prépubères de 2m et pesant 32 kilos telle que celle qui illustre la photo de l'article...
Dire une chose, c'est beau, aller jusqu'au bout, c'est mieux...
RÉPONDRE
AnaïsIl y a 7 ans
Ahah... oui, je suis tout à fait la pensée d'Andréa !
RÉPONDRE
YAelIl y a 6 ans
elle est très vrai dans ce qu'elle pense cette madame Missoni, j'adhère à 200% à ce qu'elle dite. J'espère qu'elle le mettra vite en pratique.
Missoni est une marque que j'aime bien, je la trouve assez authentique, la pub de Ryan Mc Ginley pour cet hiver était sublime
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode