La tendance python

Ambiance tribale, atmosphère jungle, sophistication urbaine... pour l'été 2009, imprimés et peaux de python servent les fantasmes exotiques de la fashionista. Tour à tour finement ciselés, portés en touches ou incorporés à des toilettes néo-chic, les détails reptiliens s'invitent au coeur d'un dressing rajeuni et subtil, très loin du glamour aguicheur trop souvent associé aux produits en python...
La tendance python

Au pays de la maroquinerie, les peaux de serpent ont depuis longtemps acquis leurs lettres de noblesse. Pourtant, à moins d'aller faire son shopping chez Dior ou Hermès, il est rare de trouver des produits ne s'avérant pas too much, vulgaires ou faussement luxueux. Il faut dire qu'avec le python et ses confrères, le terrain est souvent glissant. D'ailleurs, si depuis plusieurs saisons de nombreux accessoires s'en sont pourvus, ils n'ont jamais su générer une véritable tendance...

Il aura finalement fallu attendre les défilés de l'été 2009 pour que ce qui était auparavant réservé aux richissimes élégantes et autres Dita Von Teese devienne assez léger et innovant pour séduire la fashion sphère. Ainsi, chez Prada, Miuccia imagine des fourreaux racés émaillés de python, mettant en exergue l'aspect graphique de la peau afin de susciter une séduction à la fois sauvage et maîtrisée. On note au passage que l'on ne retrouve sur le podium milanais aucun lieu commun sur le sujet serpent, ce qui permet aux pièces reptiliennes de conférer au genre une nouvelle fraîcheur.

Très loin du charme bon marché de l'imprimé python (surexploité par la grande distribution depuis des années), Prada parvient à lier modernité, féminité et snake touch' avec brio. Que ce soit par des escarpins plus romantiques que sexy ou par un sac destiné à être saisis négligemment, la madone italienne réussi en effet à insuffler à ses accessoires une désinvolture luxe très désirable.

La tendance python

Mais celui qui cette saison a définitivement ravi le subconscient des modeuses, c'est encore une fois Marc Jacobs, avec sa capacité à fusionner pièces désuètes ringardes ou vieillottes avec la magie de l'air du temps, rendant le résultat hautement addictif. Mélange de réminiscences années 40, d'exotisme à la Joséphine Baker et de style parisien, le défilé Louis Vuitton a ainsi gagné sa place sur la première marche du podium...

Marc Jacobs y travaille avec dextérité des matières riches, sans pour autant tenir à distance la jeune femme avide de toilettes chic et énergisantes. Le python se mue alors en patchwork, se mêlant à d'autres peaux et gagnant en facilité d'appropriation. Les sandales bijoux sublimement pensées façon parure Masaï seront d'ailleurs à n'en pas douter l'un des must have de l'été.

Idéalement mis en valeur par le styliste new-yorkais, le champ lexical du serpent perd ainsi de son aura bas de gamme et poussiéreuse, oubliant ses mauvais jours cheap et ses égarements hyper luxe chez les oligarques russes...

Ceci dit, il ne s'agit pas ici d'investir dans une pièce forte, de type jupe crayon ou blazer. En effet, ces dernières auront toujours énormément de difficultés à paraître classes. De plus, il n'est pas dit que la tendance perdure plus d'une saison, d'où l'inutilité de se ruiner pour un produit appelé à être revendu sur Ebay à moitié prix...

Rachel Bilson & Katie Holmes

En fait, s'il veut être joliment dans le vent, l'esprit snake doit se porter en touches légères, colorées et un brin décalées. Katie Holmes a ainsi tout bon en relevant une tenue ultra casual avec une paire de ballerines Roger Vivier en python, tandis que Rachel Bilson fait le bon choix en optant pour une besace Jimmy Choo subtilement ornée de python jaune canari.

Pour suivre la tendance sans risque, on jette donc son dévolu sur des petites pièces classiques dont le design casual peut se permettre la fantaisie d'un imprimé reptile. Haro donc sur les Triton kampal de chez K.Jacques, indispensables pour passer l'été en osmose avec les hautes sphères pensantes de la mode...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 08 juin 2009 dans Les tendances
Vous aimerez également
Wanted : une paire de boots effet python
Il y a 1 an - 12
EN SAVOIR PLUS
L'imprimé python vu par Ellen Pompeo
Il y a 5 ans - 6
EN SAVOIR PLUS
Le slim python de Kate Moss
Il y a 5 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
13 commentaires
Tous les commentaires
Aurel'Il y a 7 ans
Oh les ballerines Roger Vivier sont canons, je les vus sur Ines de La Fressange, elles sont vraiment chic sans être too muche, ca donne envie de se mettre au python ;)
RÉPONDRE
phi'Il y a 7 ans
Super intéressant cet article !!! J'avais d'ailleurs complètement flashé sur les shoes Louis Vuitton et je suis assez contente de moi car j'en ai trouvé un joli ersatz sur Topshop;)
RÉPONDRE
PixieIl y a 7 ans
J'avoue qu' a priori je n'étais pas fan de la peau de serpent, mais les K jacques que tu montres en fin d'article m'ont convaincue
RÉPONDRE
LeLIl y a 7 ans
Ahahaa Coco , j'en connais un qui a attentivement écouter Alexandra Golovanof avt d'écrire cet article ;)
RÉPONDRE
CocoIl y a 7 ans
@LeL : Il faut savoir que le monde de la mode recueille en même temps ce que l'on nomme l'air du temps. Mon article était d'ailleurs prêt bien avant l'émission de la mode la mode la mode, que je n'ai d'ailleurs pas eu le loisir de regarder :)

En tout cas, s'ils en ont parlé c'est plutôt bon signe pour l'avenir de la tendance python :)
RÉPONDRE
marinaIl y a 7 ans
J'ai vue des sandales pythons à talons chez Zara, c'est une horreur tellement c'est vulgaire !
RÉPONDRE
LeLIl y a 7 ans
Et bien j'en suis d'autant plus impressionée cher Coco :)
et cela confirme bien l'opinion que j'ai tjrs eu a ton sujet et la raison qui me pousse a venir sur ce site fabuleux tous les jours depuis 2ans: Coco sera tjrs pile sur le qui-vive, et au bon moment, pr insuffler les tendances qui vont et qui viennent à ttes celles et ceux qui, quotidiennement viennent te consulter en grande pythie de la Mode.. car meme si mon commentaire pouvait paraitre rieur -la fin de cet article pertinent et inspiré ressemble de facon troublante à un résumé du dernier reportage d'A. Golovanof ...- il n'etait qu'un clin d'oeil et en fait ne fait que témoigner et prouver ton incroyable réactivité et sens de l'analyse face aux tendances émergentes...

Enfin je veux dire que moi aussi je me rejouis de cette tendance python,
Coco, encore bravo et merci...
RÉPONDRE
ImelaIl y a 7 ans
Mmmh j'adore! Par contre n'ayant pas les moyens pour du vrai python je vais éviter... à moins de trouver la perle rare! ^^
RÉPONDRE
ApollineIl y a 7 ans
Je suis daccord pour le fait de porter des pièces discrètes comme les stilettos de la première et de la quatrième photo, mais parallèlement à la fourrure, un abu de python tue le python!
Je m'apparente au modèle du 24h, car décliné en cette matière je pense personellement qu'il perd tout sa sobriété et frôle la vulgarité.
Cependant, je vous l'accorde: c'est incroyablement chic quand c'est bien porté!
RÉPONDRE
Kiddy94Il y a 7 ans
La fille qui prote les chaussures lOUIS VUITTON a les doigts de pied qui ressortent ...?
RÉPONDRE
AnaïsIl y a 7 ans
J'aime bien, mais je ne sais pas si j'oserais tout de même... Par contre, pour mon porte-feuille, c'est parfait !
RÉPONDRE
AuroreIl y a 7 ans
Trop da-dame ça ne passera pas par moi .
RÉPONDRE
veroushkIl y a 6 ans
Moi ca me ferait bizarre de porter des chaussures ou un sac en python, j'aurais quand même l'impression me balader avec un serpent mort... pas vous ? Encore sur la deuxième photo le fait de le teindre en rouge ca passe, mais sur la première c'est assez choquant, surtout le sac et la jupe !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode