Alexis Mabille chez La Redoute

Annoncée depuis quelques mois, la collaboration entre l'espoir de la couture française Alexis Mabille et le vépéciste La Redoute avait alimenté les fantasmes fashion. Il faut dire que Mabille est devenu la coqueluche des modeuses depuis sa réinterprétation du noeud papillon en accessoire mixte et hautement stylé. Restait à savoir si la première tentative masstige du designer allait être un bon cru...
Alexis Mabille chez La Redoute
"Pour le meilleur et pour le pire"... ainsi pourrait se résumer les associations éphémères liant créateurs et marques de grande diffusion le temps d'une collection capsule. Car si certaines unions sont à l'évidence des réussites, offrant à la consommatrice lambda l'occasion de porter une pièce griffée à moindre coût, d'autres ne sont pas à la hauteur de la réputation du guest designer.

Il faut dire que n'est pas H&M qui veut. En dépit de quelques couacs, le groupe suédois est en effet toujours parvenu à éditer plusieurs jolies pièces lors de ses mariages masstige. Récemment, les petites robes Matthew Williamson pour H&M furent ainsi plébiscitées sur les tapis rouges. On se souvient également de la vague de fièvre acheteuse déclenchée par les vestes de smoking Viktor & Rolf.

Oui mais voilà, les autres collaborations entre une pointure de la mode et le commerce de masse ont rarement généré le même engouement. Elles furent certes moins médiatisées, mais les collections étaient également moins intéressantes.

Le cas Alexis Mabille, quant à lui, laisse perplexe. Car si l'on retrouve dans les pages de La Redoute les lignes chères au créateur, ses vêtements faussement classiques manquent cruellement de cette fantaisie audacieuse ayant révélé le jeune homme.
Alexis Mabille chez La Redoute
À part les pantalons - que l'on soupçonne d'avoir bénéficié de l'oeil expert de Mabille en matière de coupes - le vestiaire ne suscite guère l'envie. En outre, si longs gilets bicolores et néo-boléros semblent déjà improbables présentés par des mannequins élancées, on n'ose imaginer le résultat sur une jeune femme au physique plus commun...

Par ailleurs, le thème de la robe chemise décliné en modèles courts ou ultra longs laisse songeur : si les premiers, joliment épurés, peuvent effectivement constituer de bons basics, on se demande par contre à qui sont destinées les toilettes longuissimes... Aujourd'hui, il semble en effet compliqué de trouver l'occasion de porter ce genre de pièces, sans parler de leur parti pris masculin/féminin qui pour une fois n'est pas des plus heureux. Enfin, l'absence d'accessoires développant sérieusement le concept du noeud pap' provoque en nous une légère déception.

Pour ne pas se faire une fausse opinion d'Alexis Mabille, il est donc recommandé d'aller observer ses propres collections. On y retrouvera en effet cette irrévérence gracieuse propre au créateur, dont l'opus Mabille/La Redoute est dépourvu...

En vente dans le catalogue La Redoute automne/hiver 2009/2010
Partager l'article
Par Lise Huret, le 30 juin 2009 dans Collections & Campagnes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
14 commentaires
Tous les commentaires
EliasIl y a 7 ans
Oh mon dieu, mais c'est immonde pour certaines pièces et surtout importable pour la presque totalité de la collection !
Je suis extrêmement déçue, ses créations étaient pourtant très fraiches et gracieuses.
RÉPONDRE
Orange MécaniqueIl y a 7 ans
Je suis déçue également...
RÉPONDRE
léaIl y a 7 ans
C'est sûr que les robes de la seconde photo ne sont pas vraiment portables... Je sens que la redoute ne va pas en vendre beaucoup !
RÉPONDRE
MarronIl y a 7 ans
C'est vrai que c'est un gros challenge de trouver le bon moment de la journée et le bon endroit pour porter ces robes, mais il faut quand même dire que cela relève du chef d'oeuvre (la noire en particulier) et puis je pense que les vêtements exposés sur la première photo peuvent se mettre facilement en ville. Bravo à Alexis Mabille quand même!
RÉPONDRE
La Souris TeigneuseIl y a 7 ans

Je suis aussi super déçue, j'adore ses créations, mais là on dirait pas du tout du Mabille, alors oui effectivement sur la premire photo on peut tout porter ...mais c'est pas top top ... ça ressemble à laligne active wear pour être honnête et sur la deuxième il il y'a quelques trucs sympas mais quand comment les porter?

Je suis super super déçue !
RÉPONDRE
Caro'Il y a 7 ans
Ah non, ne me dite pas que c'est du Malbille, je trouve que ça ne ressemble à rien à part à une collection cheap.

Je sais ce que l'on trouvera dans les prochaines "Aubaines "de la Redoute : toute la dite collection à prix cassée pour cause d'invendus !
RÉPONDRE
lili-labIl y a 7 ans
j'ai peur que ce soit un fiasco!
RÉPONDRE
sebIl y a 7 ans
horrible ,personne ne va acheter ca j'espere ,ca fait fripes.
RÉPONDRE
LouboutinIl y a 7 ans
Le pantacourt taille haute, large avec - cerise sur le gâteau - un revers, c'est tout simplement immonde
RÉPONDRE
flofloIl y a 7 ans
mesdames, monsieur,
vous vous trompez sur le fait que cela fasse "fripes". les produits sont peut être certes pas très orginaux mais la qualité est bel et bien au rendez vous. les chemises en piqué de coton sont simplement à "tomber par terre"
RÉPONDRE
BabouIl y a 7 ans
Les prix... arghhhh !
325 Euros les robes chemisier longues. C'est beaucoup trop pour la redoute. Je veux bien que la qualité soit la mais quand même.
RÉPONDRE
MymyIl y a 7 ans
c vrai que les tenues paraissent, pour bcp, compliquées à porter au quotidien !
contrairement aux modèles qui ont défilés, ces tenues pour La Redoute sont très décevantes !
RÉPONDRE
MattIl y a 7 ans
Oui, c'est tout bonnement importable !
RÉPONDRE
morganeIl y a 3 ans
Moi je trouve cette collection Alexis Mabille assez jolie, sachant que c'est quand même pour la Redoute et que le budget ne doit pas être extraordinaire, loin de là !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode